Jazz à la Villette à Paris (75) du 3 au 14 septembre 2014

Publié le par Guillaume Lagrée

Festival Jazz à la Villette

Paris, Ile de France, France

du mercredi 3 au dimanche 14 septembre 2014

Lectrices estivales, lecteurs festifs, pour finir l'été en beauté, rendez-vous à Paris, au festival Jazz à la Villette, du 3 au 14 septembre 2014.

Le programme est gigantesque.

Il y en a pour les petits (La Villette for Kids) et les grands, des concerts, des films et des concerts autour de l'année 1959 ( il manque "A bout de souffle " de Jean-Luc Godard, avec une musique de Martial Solal mais il y a " Shadows " de John Cassavetes avec une musique de Charles Mingus)

Voici ma sélection partiale et arbitraire que rien ne vous oblige à suivre, lectrices estivales, lecteurs festifs:

- pour la série de concerts autour de l'an 1959: samedi 6 septembre à 15h Leçon de Jazz d'Antoine Hervé sur Dave Brubeck ( " Pour que Dave Brubeck swingue, il faudrait qu'il pende au bout d'une corde " disait Art Blakey. Antoine Hervé, dont j'ai beaucoup suivi les leçons de Jazz, tentera de vous démontrer le contraire), à 17h30 Omar Sosa, pianiste cubain, jouera à sa façon " Kind of Blue " de Miles Davis. Dimanche 7 septembre à 16h30: après un hommage à " The shape of Jazz to come " d'Ornette Coleman par les Anglais de Get the Blessing (inconnus de mes services),Henri Texier (contrebasse) jouera en hommage à son Maître Charles Mingus (contrebasse), l'album " Ah Um ".

- pour la série de films autour de l'an 1959, si tout est à voir, " Shadows " de John Cassavetes sort du lot car aussi révolutionnaire qu' " A bout de souffle " de Jean-Luc Godard dans la façon de tourner, de jouer, de raconter et quelle musique de Charles Mingus et Shafi Hadi! (jeudi 11 à 20h30 et samedi 13 à 20h30 au MK2 quai de Seine)

- pour les concerts officiels, la soirée du mercredi 10 septembre offre un cruel dilemme. Soit à 20h, à la Grande Halle de la Villette, les Cubains avec Roberto Fonseca en solo puis Marc Ribot y los Cubanos Postizos, soit à 20h, à la Cité de la Musique, les Français Cascadeur & Médéric Collignon. La patrie du son ou le son de la patrie? Un choix cornélien!

- pour les concerts officieux, le programme Under the radar vous invite à découvrir le duo de l'elfe Nelson Veras (guitare sèche aux cordes de nylon) et de la fée Airelle Besson (trompette) le jeudi 11 septembre à 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues. Magique, forcément magique.

Commenter cet article