Jazz et lynchage: en remontant le Mississipi

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices historiennes, lecteurs géographes, je vous conseille vivement de lire la

Carte du lynchage publiée par le New York Times. Merci au Figaro de m'avoir aiguillé vers cette information.

Cette carte recense les exécutions sans jugement dans le Sud des Etats-Unis d'Amérique de 1877 à 1950. 3 959 Noirs lynchés durant cette période, dans cette région, selon l'enquête de l' association Equal Justice Initiative: Lynching in America. Confronting the legacy of racial terror. Soit 700 victimes de plus que les estimations précédentes.

La lecture de cette carte montre qu'à l'évidence le lynchage ou loi du juge Lynch, sévissait surtout le long du fleuve Mississipi, de la Louisiane à l'Arkansas, c'est-à-dire sur les terres de naissance du Jazz et du Blues. Ce n'est certainement pas un hasard.

A rapprocher de Strange Fruit chanté par Billie Holiday, évidemment.

Et des " Fables of Faubus " de Charles Mingus, dédiées au gouverneur de l'Arkansas, Orvell Faubus, qui mettait la Garde nationale en armes devant les écoles blanches pour empêcher les enfants noirs d'y entrer. Louis Armstrong interpella le président Einsenhower à ce sujet. Ike envoya l'armée fédérale pour permettre à des enfants noirs d'aller en cours dans des écoles blanches. Parmi les enfants blancs de l'Arkansas qui virent leurs camarades noirs arriver, accompagnés de l'armée, dans leurs écoles, il y avait un certain William Jefferson dit Bill Clinton, futur président des Etats-Unis d'Amérique. En 1959, la firme Columbia (CBS) refusa à Charles Mingus le droit d'enregistrer cette composition avec ses paroles. Voici dans leur forme originale " The Original Faubus Fables ". Rien à ajouter.

Commenter cet article

Lagrée Guillaume 12/02/2015 19:18

Merci fidèle abonné et ami.
Guillaume

ADECHOUBOU Ndiagne 12/02/2015 19:07

Merci pour tous ces joyaux. Vaut mieux tard que jamais, meilleurs voeux à toute l'équipe
N'Diagne