" Basalte " Véronique Hermann Sambin

Publié le par Guillaume Lagrée

" Basalte "

Véronique HERMANN SAMBIN

Jazz Family.

Distribution physique: Socadisc

Distribution digitale: Idol

Sortie le lundi 13 avril 2015.

Véronique Hermann Sambin: chant, paroles, musique

Xavier Richardeau: saxophones et clarinettes, arrangements

Frédéric Nardin: piano, claviers, arrangements

Samuel Hubert: contrebasse

Romain Sarron: batterie

Inor Sotolongo: percussions

"Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem, Comme les tentes de Kédar, comme les pavillons de Salomon " (Cantique des cantiques).

Après un premier album "Roz Jeriko " qui m'avait enthousiasmé, voici que Véronique Hermann Sambin sort un deuxième album de sa composition, " Basalte ". Verdict? Je suis enthousiaste.

Le basalte est une roche volcanique, de couleur sombre et à la texture fine. Bref en harmonie avec Véronique Hermann Sambin. Nous n'avons pas ici affaire à une tête de gondole mais à une tête bien faite et bien pleine. La citoyenne Hermann Sambin écrit paroles et musique de ses chansons. Elle a des lettres.

Ainsi elle met en musique un poème de Derek Walcott, auteur caribéen natif de Sainte Lucie, prix Nobel de littérature 1992 ( " Love after love " . n°9). Elle a une conscience sociale comme femme et comme citoyenne (" Militanto ", n°10). Elle n'est pas de celles qui se laissent " desrepecter " (" Basalte " n°12). Elle est solidement ancrée dans ses racines antillaises puisqu'elle chante en créole et a inclus un percussionniste dans le groupe et sait revisiter les classiques du Jazz comme en témoigne sa version toute personnelle " (" Pwomes " n°5) de The Sidewinder (Lee Morgan), le méga tube de la maison Blue Note.

Elle est aussi une femme fidèle puisqu'elle fait de nouveau confiance à Xavier Richardeau pour arranger sa musique et livre une nouvelle version de " Roz Jeriko " (n°3), morceau titre de son précédent album. Cette femme fidèle est enfin une redoutable séductrice (" Lepas " n°6).

Comme Barbara, Véronique Hermann-Sambin est elle devant, eux derrière, ses hommes, ses musiciens. Rendons hommage à Xavier Richardeau, souffleur tout terrain, grâce auquel le swing du groupe ne faillit jamais, y compris sur les ballades. Le groupe est soudé. Du velours qui ne s'effiloche jamais.

Bref, Véronique Hermann Sambin est une femme aux talents multiples qui ne cesse de m'enchanter.

Elle sera en concert:

- le vendredi 20 mars à Saintes, Charente Maritime, Poitou Charentes, France. au relais du Bois Saint Georges

- le samedi 21 mars à Saint Jean d'Angély, Charente Maritime, Poitou Charentes, France.

- le vendredi 27 et le samedi 28 mars chez Papa Jazz Club, à Paris, Ile de France, France

- le jeudi 28 mai au Pavillon Jazz Festival, à Pavillons sous Bois, Seine Saint Denis, Ile de France, France

- le vendredi 12 juin au Café de la Danse, à Paris, Ile de France, France.

En concert au New Morning, à Paris, Véronique Hermann Sambin chante sa version créole de " The sidewinder " ( " Pwomes ") . Lee Morgan, tué par une femme, revit grâce à une femme. Rien à ajouter.

Commenter cet article