Gérard Marais Quartet " Inner Village "

Publié le par Guillaume Lagrée

Gérard Marais Quartet

" Inner Village "

Cristal Records. 2015

Gérard Marais : guitare électrique, compositions, arrangements

Jérémie Ternoy : piano

Henri Texier : contrebasse

Christophe Marguet : batterie

Lectrices attentives, lecteurs exhaustifs, vous avez noté en septembre 2015 sur ce blog un concert du quartet de Gérard Marais.

Il est temps de parler de l'album " Inner Village " de ce quartet.

Quand des leaders acceptent de se mettre au service d'un autre leader, vous pouvez être sûr qu'il s'agit d'un grand. Cette théorie jazzistique se vérifie de nouveau ici.

Gérard Marais est le compositeur, arrangeur, leader de cet album. Il y plante ses griffes tout du long. Pour le porter, un de ses anciens élèves, Jérémie Ternoy au piano, le Boss de la Basse en France, Monsieur Henri Texier et un batteur mélodiste, Christophe Marguet.

Cette musique est l'évidence même. Pas d'esbroufe, pas d'effet. Les titres collent à la musique.

" Seregenti " (n°4) et vous êtes dans ce parc naturel d'Afrique de l'Est (Tanzanie). Lions et gnous, tous dansent avec nous. " Lonesome Queen " (n°6) où la solitude d'une femme est presque aussi poignante que la " Lonely Woman " d'Ornette Coleman. " Latin breakfast " (n°7) vous donne envie de prendre votre petit déjeuner en dansant. " Katchinas " (n°9) conclue l'album avec le souffle des esprits, celui des Indiens Hopis de l'Arizona.

Bref, comme l'indique le titre album " Inner Village Song " (n°5), cette musique est un voyage à la fois intérieur et extérieur. Se perdre pour se trouver, telle est l'idée. Elle n'est pas neuve mais elle est si belle ici qu'il faut s'installer sur la place de ce village intérieur, laisser la musique vous emplir et partir avec elle.

La photographie de Christophe Marguet est l'oeuvre du Viril Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Christophe Marguet par Juan Carlos HERNANDEZ

Christophe Marguet par Juan Carlos HERNANDEZ

Commenter cet article