Léa Castro Quintet " Roads "

Publié le par Guillaume Lagrée

Léa Castro Quintet

" Roads "

NEUKLANG. Distribué par Harmonia Mundi.

Sortie le vendredi 3 février 2017.

Léa Castro: chant

Antoine Delprat: piano, violon, choeurs

Rémi Fox: saxophones, choeurs

Alexandre Perrot: contrebasse, choeurs

Invités

Macha Gharibian: piano, chant

Axel Rigaud: flûte

Boris Lamerand: violon

Julia Robert: violon alto

Louis Leverd: violoncelle

Concert de sortie d'album à Paris, au Duc des Lombards, jeudi 30 mars 2017 à 19h30 et 21h30.

En concert au festival de Jazz de Monterblanc, Morbihan, Bretagne, France, le dimanche 15 septembre 2017.

Lectrices féminines, lecteurs féministes, après Marion Rampal, voici que je découvre une autre jeune chanteuse française, la citoyenne Léa Castro.

Le titre de l'album " Roads " fait allusion à une compositio(n du couple Léa Castro&Antoine Delprat " The road " (n°4). C'est surtout un programme tant cette musique suit différentes voix. Qu'ils soient conservateurs ou progressistes, l'électeur blasé, l'électrice désabusée ne peut que voter pour des propositions aussi riches et variées.

Cela commence par un standard du Jazz, le seul de l'album " My favourite things " (n°1) qui ne fait certes pas oublier la sublime version en trio de Sarah Vaughan mais qui ouvre et tient la route.

Ensuite, les surprises commencent.  Dans le désordre," Detour ahead " (n°5) d'Herb Ellis joué sans guitare. Une version enthousiasmante d'une merveilleuse chanson de Sir Paul Mac Cartney " Here comes the sun " (n°2), toujours sans guitare mais pas sans basse. Un poème de Khalil Gibran mis en musique, joué avec quatuor à cordes, la voix et le piano de Macha Gharibian. " On children " (n°6). Une version étonnante d'un tube des années 90 " Between the bars " d'Eliott Smith (n°3). Léa Castro réussit même à me faire découvrir la profondeur d'âme de Duran Duran " Ordinary World " (n°7).

Bref, c'est unie dans la diversité comme l'Union européenne, mais avec plus de charme et d'efficacité, que Léa Castro trace ses routes avec de fidèles compagnons et des invités de bonne compagnie.

A consommer sans modération.

Commenter cet article