" DDG4 " " Dani & Debora Gurgel Quarteto

Publié le par Guillaume Lagrée

" DDG4 "

Dani & Debora Gurgel Quarteto.

Un album Dapavirada. 2016

Dani Gurgel: chant, sifflements

Debora Gurgel: piano, Fender Rhodes, compositions

Thiago Rabello: batterie

Sidiel Viera: contrebasse

 

Lectrices sophistiquées, lecteurs raffinés, comme vous le savez, depuis les Bach au moins, la famille peut être une affaire de famille. Sly Stone en fit même le nom de son groupe " Sly and the family stone " et celui d'une chanson culte " It's a family affair ".

Voici que la famille Gurgel nous arrive du Brésil. Debora, la mère, est au piano et au Fender Rhodes et compose. Dani, la fille, chante et siffle. Thiago Rabello, mari de la chanteuse et gendre de la pianiste est à la batterie. Quant au contrebassiste, Sidiel Viera, c'est un ami de la famille.

Que nous jouent-ils? Du jazz brésilien, pardi! C'est frais, léger, rythmé, marqué par des rythmes africains et des mélodies européennes. Ce n'est pas aussi libre et créatif qu'Hermeto Pascoal mais ce créateur est hors normes.

Dani Gurgel n'oublie pas l'enfant qu'elle fut. Cela s'entend dans sa voix. Debora Gurgel n'oublie pas la mère qu'elle est. Cela s'entend dans la solidité et la bienveillance de son jeu.

Quant aux hommes, ils sont derrière, comme ceux de Barbara. De par leurs instruments déjà et parce qu'ils sont des pièces rapportées, comme disait mon grand-père. Dans les familles, comme dans les groupes musicaux, il est impossible de se passer d'accompagnateurs venus d'ailleurs. Sans eux, ça manque de sang neuf et l'ensemble de solidité. C'est bien ce qu'ils font, le gendre et mari à la batterie, l'ami à la contrebasse. Ils donnent le rythme alors que les Dames jouent et chantent la mélodie.

Belle vie à la famille Gurgel. Si des enfants arrivent, le Dani & Debora Gurgel quartet s'agrandira et c'est très bien ainsi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article