Soirée Thelonious Monk au Balzac

Publié le par Guillaume Lagrée

Festival Jazz et Images

Soirée Thelonious Sphere Monk

Cinéma Balzac

Paris, Ile de France, France

Vendredi 17 mars 2017. 21h.

1ère partie:

Concert du trio inédit

Sophia Domancich: piano

Simon Goubert: batterie

Vincent Le Quang: saxophone ténor, soprano

 

Sophia Domancich et Simon Goubert sont compagnons de vie et de musique depuis des années. Vincent Le Quang s'ajoute à ce duo pour la première fois ce soir.  Etant donné le thème de la soirée, ils ne joueront que des compositions du pianiste Thelonious Sphere Monk (1917-1982).

Ils commencent par " Shuffle Boy " que je ne connais pas. Sax soprano. La langue de Monk se reconnaît à ses accents toniques, son art de décaler les sons comme dit Madame la Comtesse. C'est étrange, ça swingue et ça danse. Bref, c'est du Monk. Un cinéma où je peux écouter puis voir du Monk et étaler mes jambes, quel pied! Duo pianiste/batteur. Ces deux là s'entendent bien.

" Misterioso " titre d'un album live en concert avec Johnny Griffin, le meilleur saxophoniste de Thelonious Monk (pochette de Giorgio de Chirico, " Le Voyant "). Sax ténor. Démarrage piano& ténor avec un son velouté. Le thème est joué au ralenti. Ca sonne comme une descente infinie d'escalier vers le Néant. " Jouer avec Monk, c'est appeler l'ascenseur. L'ascenseur arrive, les portes s'ouvrent, vous faites un pas en avant et il n'y a pas d'ascenseur " (John Coltrane). Simon Goubert fait vibrer doucement les cymbales sous les baguettes. Le trio joue le thème au ralenti. Choix stylistique. Le tempo s'accélère progressivement pour déboucher sur un morceau plus énergique. Bien. Retour au thème en decrescendo jusqu'au final.

" Well You needn't " et " Round about midnight " joués enchaînés. Simon attaque énergiquement aux baguettes sur les cymbales. Premier solo de batterie, puissant et construit. Ca marche, danse, roule, déroule sous les baguettes puis le soprano lance " Well You needn't ". Simon est passé aux balais et masse les tambours. Joli solo de piano souligné par le chant aigre doux du soprano. Simon fait cliqueter les cymbales. Solo de piano par vagues qui nous emportent, toujours sur la base de " Well You needn't ". Vincent passe au sax ténor. Solo de batterie aux baguettes avec de belles vibrations des cymbales. Vite et fin. Le sax ténor enchaîne sur " Round midnight " qui pourrait avoir été composé par Bud Powell et offert à son ami Thelonious Monk. D'éminents experts en discutent encore. Beau grain au ténor. Retour au trio et aux balais. Ils distillent les sons comme des maîtres parfumeurs. Duo piano& batterie aux maillets. La grâce et la classe. Le trio repart avec de joyeux canards du ténor. Simon aux baguettes. Sophia garde les mains fermes. C'est toujours " Round midnight " mais en accéléré, à la Coltrane. Final incandescent.

RAPPEL

Sax soprano. Un standard de Monk. Tout en douceur avec le batteur aux balais. Un petit air chantant.

 

2e partie:

Film

Thelonious Monk Quartet.

Live in Norway and Denmark, 1966

Thelonious Monk: piano

Larry Gales: contrebasse

Ben Riley: batterie

Charlie Rouse: saxophone ténor

 

Concert donné dans l'Aula Magna de l'université d'Oslo en Norvège reconnaissable aux tableaux d'Edvard Munch sur les murs.

Puis un concert au Danemark.

 

Je vous laisse les savourer en regardant la vidéo sous cet article, lectrices Be, lecteurs Bop.

 

Prochaine soirée Jazz et Images au cinéma Le Balzac vendredi 28 avril 2017 à 21h consacrée au saxophoniste français François Jeanneau sur scène et à l'écran.

Commenter cet article