David Chevallier Trio " Second Life "

Publié le par Guillaume Lagrée

David Chevallier Trio

" Second Life "

Cristal Records

Sortie le vendredi 22 septembre 2017

David Chevallier: guitares, banjo, composition

Sébastien Boisseau: contrebasse

Christophe Lavergne: batterie

En concert

A Argenteuil (95), à la Cave Dimière , le vendredi 19 avril 2019.

 

" Un virtuose ne sert pas la musique. Il s'en sert " (Jean Cocteau). Telle fut ma première impression en écoutant cet album. M..., encore un virtuose!

Tout de même, quelque chose m'intriguait là dedans. Ce passage de la guitare au banjo, de la 6 cordes à la 12 cordes. Ces compositions subtiles, stimulantes. Et puis je suis patient.

Alors j'ai écouté en entier à suivre les 10 morceaux qui composent cet album. Plusieurs fois.

Ma patience fut récompensée avec " Patience " (n°6). 10 minutes et 7 secondes pour prendre tout le temps de développer un thème à trois jusqu'à son aboutissement. Là, j'ai vraiment décollé sans l'aide d'aucune substance licite ou illicite et nocive à la santé physique ou mentale.

Je recommande aussi " Dodici ' (n°8). Une mesure en 12/8 pour une guitare à 12 cordes car " dodici " signifie " douze " en italien. Un nombre sacré pour les Juifs et les Chrétiens. David Chevallier explique brièvement ses intentions pour chaque morceau dans le livret de l'album. Cela éclaire l'écoute.

Ce qui l'éclaire aussi, c'est la finesse de l'accompagnement. Contrebasse et batterie sont présentes mais jamais pesantes. Le fluide sympathique circule à merveille entre les trois compères de ce trio éprouvé mais pas usé. 

Lectrices averties, lecteurs aguerries, une curieuse citation de TS Monk au banjo ne saurait vous échapper sur cet album. Centenaire oblige. 

De formation, David Chevallier  est un guitariste classique et cela s'entend: la clarté, la précision, le toucher. Il vous emmène à travers chants. Il existe à Lyon une Association à la Recherche d'un Folklore Imaginaire. C'est ce que crée le trio de David Chevallier sur cet album. Ce n'est certes pas une musique facile, ni pour ses créateurs, ni pour ses auditeurs mais elle vaut la peine de s'y arrêter, d'insister. La récompense est au bout: l'éveil de l'esprit. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article