Pierrick Pédron " Unknown "

Publié le par Guillaume Lagrée

Pierrick Pédron

" Unknown "

Fo Feo Productions distribué par Caroline Productions France une division de Universal Music France. Sorti le 15 septembre 2017.

Pierrick Pédron: saxophone alto, compositions sauf n°7 et 10

Carl-Henri Morrisset: piano

Thomas Bramerie: contrebasse

Gregory Hutchinson: batterie

Concert en première partie de la soirée spéciale centenaire de Thelonious Sphere Monk samedi 21 octobre 2017 à 20h30 à Paris, à la Maison de la Radio, au studio 104. Concert diffusé dans l'émission " Jazz sur le Vif " sur France Musique

Concerts de lancement de l'album lundi 23, mardi 24 et mercredi 25 octobre 2017 à 19h30 et 21h30 au Duc des Lombards à Paris. 

Eblouissantes lectrices, fulgurants lecteurs, sachez qu'après quelques années d'aventures électro galactiques, ponctués de deux albums acoustiques en trio voués à Thelonious Monk (2012) et à The Cure (2014) le saxophoniste costarmoricain Pierrick Pédron signe son retour au Jazz et à l'acoustique en quartet avec l'album " Unknown ". 

Un titre clin d'œil (n°1 de l'album) car il rend hommage ici aux gens et aux lieux qu'il aime. " Mum's eyes " (2), c'est pour sa maman évidemment. " Val André " (n°3), c'est un tribut à la station balnéaire bretonne, dans les Côtes d'Armor, de Pléneuf Val André, sur la côte de Penthièvre. Version à comparer avec la version électrique donnée sur l'excellent album " Omry " (2009). " Mister Miller " (4) doit être logiquement un hommage au défunt pianiste américain Mulgrew Miller (1955-2013) avec qui Pierrick Pédron joua et enregistra. Pour " With the 2 B's " (8) je ne parierai pas pour un hommage au défunt Boy's Band les 2 B Free mais plutôt pour deux Jazzmen bretons, les frères Gildas  et Jean-Baptiste   Boclé

Outre son amour profond du Be Bop (il avait joué Charlie Parker pour une Leçon de Jazz d'Antoine Hervé), Pierrick Pédron aime la Pop anglaise des années 80, celle de son adolescence. Il a déjà consacré en 2014 un splendide album en trio acoustique à The Cure. Voici qu'en 2017 dans cet album " Unknown " il livre deux versions acoustiques d'un méga tube de Dépêche Mode " Enjoy the silence " (n° 7 et 10). Le tempo est ralenti, la mélodie est respectée et le charme opère.

Pierrick Pédron a toujours un superbe son de saxophone alto, acide mais pas aigre. Il est soutenu ici par une rythmique de rêve. Son vieux et fidèle complice Thomas Bramerie à la contrebasse. Un batteur américain dont la réputation n'est plus à faire, Gregory Hutchinson. Un jeune pianiste français se mêle sans problème à l'affaire, Carl Henri Morrisset. Il était temps que je le découvre puisqu'il joue déjà avec Riccardo del Fra et Archie Shepp

Bref, l'affaire est dans le sac et " Unknown " ne vous restera pas inconnu, lectrices éblouissantes, lecteurs fulgurants. Comme son compatriote et ami Eric Le Lann, autre Jazzman costarmoricain, Pierrick Pédron se remet en cause à chaque album. Qu'il poursuive dans son être et que les Dieux et les muses le protègent!

 

 

La photographie de Pierrick Pédron est l'œuvre de l'Insensé Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette œuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Pierrick Pédron par Juan Carlos HERNANDEZ

Pierrick Pédron par Juan Carlos HERNANDEZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article