African Jazz Roots " Au loin "

Publié le par Guillaume Lagrée

African Jazz Roots

" Au loin "

Les forces en présence. 2017

African Jazz Roots est composé de

Ablaye Cissoko: kora, chant, composition

Sophia Domancich: piano, composition

Jean-Philippe Viret: contrebasse, composition

Simon Goubert: batterie, composition

Album enregistré en concert d'octobre à décembre 2016.

African Jazz Roots sera en concert à:

Paris (75) au Pan Piper le lundi 6 novembre à 20h

Pontchâteau (44) au Carré d'Argent le vendredi 10 novembre à 20h30

Toulouse (31) à l'Espace Saint Cyprien le vendredi 24 novembre

 

" L'esclavage fut une bénédiction car, sans l'esclavage, il n'y aurait jamais eu de Jazz " (Max Roach). 

Partant de ce principe de base, le quartet African Jazz Roots crée une rencontre pacifiée de l'Europe et de l'Afrique, en France, avec 3 musiciens français et un Sénégalais. La kora ne figure pas dans les instruments du Jazz puisque tous les instruments de musique africains étaient détruits par les maîtres des esclaves

Au début de l'album, cette fusion ne me convainc pas puis, au fur et à mesure, que la musique se déroule et nous emmène  " sur le pont Faidherbe " (n°1), " au loin " (n°2), " de Dakar à Saint Louis " (n°5), sur une " dérivante " (n°6), je suis captivé et emporté. 

Les cordes de la contrebasse entrent en fusion avec celles de la kora sur " Saint Awawa " (n°7). 

Cette musique nous emporte dans le seul acte désintéressé, selon Kant, celui de la Beauté. 

Elle est un message de paix et de fraternité, sans politique ni religion. A savourer sans modération, sur cet album ou en concert. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article