Daniel Hunter " Refuge "

Publié le par Guillaume Lagrée

Daniel Hunter

" Refuge "

Jazz family. 2017.

 

 

Daniel Hunter: guitare, compositions

Warren Walker: saxophone

Damien Varaillon: contrebasse

Nicolas Charlier: batterie

Né en Australie en 1985 d'un père Anglais et d'une mère Australienne, Daniel Hunter a grandi à Canberra, capitale de l'Australie, où il apprit la guitare. Installé à Genève de 2007 à 2011, il vit à Paris depuis. C'est à Chamonix (74) à la Maison des Artistes qu'il enregistra cet album en 2016. 

Un lieu privilégié où tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. La musique, elle, est inspirée des attaques terroristes contre Paris en 2015. Les titres l'expriment. " Refuge  " (1), le titre album, " Persévérance ' (2), " Conflict " (5) et " Asylum " (9). Pour ne pas oublier la montagne, il y a " Snowscape " (3). Cf vidéo sous cet article. 

" Seule la beauté sauvera le monde "(Dostoieveski). C'est cette pensée qui irrigue cette musique.

Toutes les compositions sont du leader. Elles sonnent comme des chansons, des standards, dans une ambiance calme, feutrée sauf le 9e et dernier morceau " Asylum ".

Contrebassiste et batteur font le métier. Le premier rôle revient au guitariste et au saxophoniste alternativement. 

La musique nous berce, nous caresse mais sans jamais verser dans la muzak pour ascenseur ou supermarché. 

Pas de concert de ce quartet à annoncer pour l'instant. Je ne l'ai encore jamais entendu sur scène mais je suis persuadé qu'il nous donnera encore plus d'émotion sur scène, spécialement à Paris. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article