Martial Solal & Dave Liebman " Masters in Bordeaux "

Publié le par Guillaume Lagrée

SOLAL & LIEBMAN

" Masters in Bordeaux "

Sunnyside Records. 2017

Enregistré au Château Guiraud (33) lors du Festival Jazz & Wine

de Bordeaux (France) le 4 août 2016

Martial Solal: piano

Dave Liebman: saxophones ténor et soprano

Lectrices raffinées, lecteurs esthètes, voici comment est né le duo Martial Solal (1927) & Dave Liebman (1946). Jean-Charles Richard (saxophones) est l'époux de Claudia Solal (chant) et donc le gendre de Martial Solal (piano). De plus, il est le disciple de Dave Liebman (saxophones,flûte). Constatant que les deux hommes ne se connaissaient pas, il les réunit pour un dîner. Que voulez vous qu'il advienne? Les musiciens parlèrent musique puis en jouèrent.

J'eus le privilège d'assister à leurs concerts parisiens au Sunside le 10 décembre 2015 (cf vidéo ci-dessous enregistrée le 11 décembre dans ce même club) puis  à la Maison de la Radio le 29 octobre 2016 (concert audible sur France Musique). 

Par contre, je ne faisais pas partie des festivaliers réunis au Château Guiraud le 4 août 2016 pour le Bordeaux Masters de Jazz. Il ne s'agit pas d'un tournoi de golf, de tennis ou d'équitation mais bien d'un dialogue entre deux Maîtres. J'ai entendu Dave Liebman saluer " The Maestro " Martial Solal à la fin d'un concert, Martial Solal a lui aussi une haute opinion du talent de Dave Liebman et personne ne leur conteste leur titre de Maître. Au Japon, ces hommes seraient classés au patrimoine national de leur vivant.

Le concert enregistré ici ne compte que 6 morceaux pour une durée de 45 mn. Je suppose qu'il s'agit d'un extrait. D'abord parce que c'est bien court par rapport aux concerts que j'ai entendus et ensuite parce que n'y figure aucune composition personnelle de ces deux créateurs. Enfin, Dave Liebman n'y joue pas de flûte. 

A la carte des morceaux ne figurent que des standards connus dans le monde entier, du moins pour ceux qui aiment le Jazz. All the things You are/Night and Day/Solar (composition de Miles Davis qui joua avec Dave Liebman mais pas avec Martial Solal)/ What's this thing called love?/On green dolphin street/Lover Man

" Le Jazz, ça consiste à transformer le saucisson en caviar " (Barney Wilen). Parole d'expert. Il suffit d'écouter " Besame Mucho "  par Barney Wilen et par Dalida pour l'illustrer.

Cet adage se vérifie aussi sur cet album. Comment à partir de standards rabâchés, le plus souvent issus des comédies musicales de Broadway (la voie large, littéralement), créer de la liberté. De cette avenue large et bien tracée, ils défrichent de multiples sentiers, créent un labyrinthe dont ils sont les seuls Maîtres, semblent se perdre pour mieux nous dérouter.

Il  n'y a pas entre Martial Solal et Dave Liebman la complicité qui existe avec Lee Konitz depuis 1968 mais Lee Konitz est nonagénaire, a réappris à jouer après un AVC. Bref, bien qu'il ait le même âge, il n'a plus l'énergie de son vieux complice, Martial Solal. Avec Dave Liebman, Martial Solal s'est trouvé un nouveau partenaire en duo après Lee Konitz justement mais aussi Stéphane Grappelli, Toots Thielemans, Didier Lockwood, Eric Le Lann, Johnny Griffin, Michel Portal, Joachim Kühn (j'en oublie), capable de répondre à ses défis, ses interrogations, de nourrir les histoires qu'il raconte en même temps toujours avec clarté et lisibilité. 

Martial Solal & Dave Liebman prouvent, une fois encore, que l'âge est une question d'état d'esprit, pas d'état civil. Il est tant de jeunes qui sonnent vieux. Ecoutons ces vieux Messieurs qui sonnent comme personne, toujours eux-mêmes et toujours changeants. 

Avant que Martial Solal ne ferme définitivement son piano, il lui reste un duo à enregistrer, dans une formule qu'il n'a jamais exploré, piano & voix, avec sa fille Claudia Solal. Mais ceci est une autre histoire. 

Les photographies de Dave Liebman et Martial Solal sont l'œuvre de l'Imputrescible Juan Carlos HERNANDEZ. Toute reproduction de cette œuvre sans le consentement de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Dave Liebman par Juan Carlos HERNANDEZ

Dave Liebman par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article