" Abécédaire amoureux du Jazz " Photographies de Pascal Kober

Publié le par Guillaume Lagrée

Abécédaire amoureux du Jazz

Photographies de Pascal Kober

Editions Snoeck. Gand, Belgique.

2017. 176 pages. 25€

Catalogue de l'exposition de 2017 au Musée de l'Ancien Evêché.

Grenoble. Isère. Dauphiné.  France.

 

Lectrices Jazz, lecteurs Hot, si vous lisez Jazz Hot, la revue internationale du Jazz depuis 1935, la plus ancienne revue au monde encore en activité pour le Jazz, vous connaissez les photographies de Pascal Kober.

Pascal Kober n'est pas Parisien. Il ne hante pas les clubs de la capitale du Jazz en Europe. Il vit à Grenoble (38) où il dirige la revue l'Alpe consacrée aux paysages et aux cultures des Alpes. Quand il ne court pas les sentiers de montagne, il arpente les scènes des festivals de Jazz, particulièrement en Rhône-Alpes et spécialement Jazz à Vienne

C'est à Jazz à Vienne qu'il photographia Agathe Iracema qui orne la couverture de son " Abécédaire du Jazz " et Herbie Hancock que j'ai choisi en outre pour cet article. 

De A comme Afrique à Z comme Zoom, son Abécédaire très personnel donne au lecteur une belle idée de la vivacité du Jazz en France depuis 1979 et sa première photographie publiée, John Mac Laughlin au festival Nancy Jazz Pulsations

Les photographies de Pascal Kober sont joyeuses, colorées, le plus souvent en plein air, sur scène ou en dehors, dans l'esprit du film " Jazz on a summer's day " (Newport Jazz Festival, 1958). Comme le Jazz, elles sont à consommer sans modération et leur abus est recommandé pour la santé. 

Les photographies d'Agathe Iracema et d'Herbie Hancock sont l'œuvre de Pascal Kober. Toute utilisation de ces œuvres sans l'autorisation de leur auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

" Abécédaire amoureux du Jazz " Photographies de Pascal Kober
Herbie Hancock par Pascal Kober. Jazz à Vienne 1993.

Herbie Hancock par Pascal Kober. Jazz à Vienne 1993.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article