Thibault Gomez Quintet " La Grande Rêveuse "

Publié le par Guillaume Lagrée

Thibault Gomez Quintet

" La Grande Rêveuse "

Parallel Records.

Sortie le vendredi 6 avril 2018

 

Thibault Gomez: piano, compositions, direction (1,2,4,5,6)

Etienne Renard: contrebasse

Benoît Joblot: batterie, compositions (3&7)

Robinson Khoury: trombone

Pierre-Marie Lapprand: saxophones

Concert de sortie à Paris, au Studio de l'Ermitage, lundi 2 avril 2018 à 20h30.

Lectrices lettrées, lecteurs linguistes, j'ai déjà commencé à vous expliquer les titres étranges des compositions du quintette de Thibault Gomez, à l'occasion d'un concert: " Les escargots n'ont pas d'oreilles " (1), " Voyons Monsieur, sortez de chez moi et rentrez chez vous " (2), " Crapauduc " (6).

Voici qu'en écoutant l'album " La Grande Rêveuse ", je découvre des compositions aux titres tout aussi évocateurs, " La Grande Rêveuse " (5) justement et " La montée des ballons " (4). 

Ce quintet est composé de jeunes gens brillants, tous élèves du Conservatoire. Pour autant, grâce aux Dieux et aux Muses, leur musique ne sent pas le mémoire de fin d'études. Ils ne confondent pas douceur et mièvrerie, maîtrise et virtuosité, culture et confiture. 

Ils font dans la dentelle, le raffinement et l'élégant. Le mauvais goût ne fait pas partie de leur dictionnaire. Quand ils suscitent un sentiment d'oppression, ils savent nous en libérer: " Voyons Monsieur, sortez de chez moi et rentrez chez vous " (2) avec son motif rythmique aussi envahissant qu'un invité indésirable et ivre. Leur musique peut nous suggérer un sentiment d'élévation sans religion avec " La montée des ballons " (4). Ils savent nous raconter une histoire et j'ai déjà expliqué ce que signifie " Le crapauduc " (6). Ils sont enfin facétieux comme avec le morceau final " Prunelle " (7) qui s'interrompt au bout de 7mn pour reprendre à la 11e avec un air qui n'a rien à voir avec le précédent. Il suffit d'être patient.

De belles compositions, un vrai son de groupe, un art de raconter des histoires, le partage d'émotions, bref, le quintet de Thibault Gomez offre ce que j'attends de la musique. 

L'album a été enregistré en 2016 et depuis ces jeunes gens ont mûri. Pour apprécier leurs progrès sur scène, rendez-vous au concert de sortie de l'album à Paris, au Studio de l'Ermitage, lundi 2 avril 2018 à 20h30. En espérant que bien d'autres suivent, de la Savoie  (photos de l'album prises au lac d'Aiguebelette ) à la pointe du Raz (29), du cap Blanc Nez (62) au Cap Nègre (83),  enfin bref partout où sont appréciées justesse, mesure et élégance. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article