Bex Catherine Romano " La belle vie "

Publié le par Guillaume Lagrée

Emmanuel Bex par Juan Carlos Hernandez

Emmanuel Bex par Juan Carlos Hernandez

" La Belle Vie "

Bex, Catherine, Romano

Sunset Records 

L'Autre Distribution

Sortie vendredi 1er février 2019

Concerts de sortie à Paris, au Sunside, dimanche 21 avril 2019 à 18h et 20h30,

au New Morning, mardi 25 juin 2019 à 21h

Emmanuel Bex: orgue Hammond, voix, compositions (2,3,4)

Philip Catherine: guitare électrique, compositions (6,7,8)

Aldo Romano: batterie, compositions (1, 5, 9)

Lectrices adorées, lecteurs adorables, vous avez noté que le trio Bex, Catherine & Romano a été loué sur ce blog en 2009, 2015 et 2016. A chaque fois, il s'agissait d'un concert donné fin décembre à Paris, au Sunset

Au contraire du trio Bex, Ferris & Goubert, il n'existait pas d'album de ce trio. Cette lacune est enfin réparée avec la sortie de cet album " La belle vie ". Enregistré en concert au Sunset même si cela ne s'entend qu'au morceau final avec les applaudissements pendant la présentation des musiciens. 

" La belle vie " ce n'est pas le standard de Sacha Distel repris par Tony Bennett sous le titre " The Good Life ".

Non, c'est de " La belle vie de Maurice " (2) dont il s'agit. Maurice Cullaz(1912-2000), le Savoyard cofondateur de Jazz Hot en 1935, surnommé " Smoothie " par Louis Armstrong. Maurice, le père du contrebassiste Alby Cullaz (1941-1998). Un morceau tout en douceur, légèrement détraqué par la voix d'Emmanuel Bex passée par le filtre du Vocoder. 

La douceur, la chaleur et l'échange, c'est ce qui caractérise cette musique tout du long. De l'ouverture composée pour una Donna per bene par Aldo Romano, " Elsa M. " (1. Je suppose qu'il s'agit d'Elsa Morante) au final " Tompkins Square " (9) dédié par Aldo Romano à un parc de Manhattan, à New York, près duquel vivait Charlie Parker. Un morceau qui vous donne envie d'aller jouer dans le parc. Que ce soit au ballon, du Jazz ou au jeu de l'amour et du hasard. 

Chaleur, douceur, échange, cela ne signifie pas que la musique ronronne. Elle peut être mystérieuse comme ce " Dans la forêt " (4) d'Emmanuel Bex (cf. la vidéo sous l'article enregistrée en concert à Paris, au Sunset le vendredi 28 décembre 2018) ou vous saisir d'émotion comme avec la " Letter for my mother " (6) de Philip Catherine. " Dans la forêt ", vous marchez en douce sur la mousse. " Letter for my mother " et vous entendez que Philip Catherine, classe 1942, est toujours orphelin de sa mère. 

Chacun des instruments de ce trio peut être bruyant. Orgue Hammond, guitare électrique et batterie poussés à fond peuvent vous exploser les tympans. Ici, jamais. La puissance est toujours maîtrisée, au service de la musique et du message qu'elle porte. 

Sur 9 compositions, chacun des membres du trio en compte 3. 3+3+3=9. Parfaite égalité. C'est dire la qualité d'échange que dégage ce trio.

La formation orgue Hammond, guitare, batterie est un classique dans le Jazz depuis les années 1950. Au final, ce sont les Européens qui la renouvellent.

Le trio Eddy Louiss, René Thomas, Bernard Lubat emballa Stan Getz en 1971.

Le trio Emmanuel Bex, Philip Catherine, Aldo Romano nous émerveille en 2019. Espérons que des saxophonistes ténors du calibre de Francesco Bearzatti ou Rick Margitza les rejoignent un soir sur scène. 

Par exemple, pour les concerts de sortie de l'album à Paris, au Sunside, dimanche 21 avril 2019 à 18h et 20h30;  au New Morning, le mardi 25 juin 2019 à 21h.

Lectrices adorées, lecteurs adorables, avec le trio Bex, Catherine & Romano, faites vous " La belle vie ". 

Les photographies d'Emmanuel Bex et Aldo Romano sont l'œuvre de l'Imperturbable Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de ces œuvres sans l'autorisation de leur auteur constituent une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Alod Romano par Juan Carlos HERNANDEZ

Alod Romano par Juan Carlos HERNANDEZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article