" Quiet Men " Colin-Cueco-Drappier-Omé

Publié le par Guillaume Lagrée

" Quiet Men "

Colin-Cueco-Drappier-Omé

Un album Faubourg du Monde

Sortie le vendredi 29 mars 2019.

A écouter en mai 2019 dans mon émission Le Jars jase Jazz sur Couleurs Jazz Radio, les vendredi 3, 10, 17, 24 & 31 à 1h et 19h, les samedi 4, 11, 18 & 25 à 1h & les dimanche 5, 12, 19 & 26 à 18h (heure de Paris).

Concert de lancement jeudi 9 mai 2019 à 21h, à Paris, au Studio de l'Ermitage.

Denis Colin: clarinettes basse et contralto

Pablo Cueco: zarb

Simon Drappier: arpeggione

Julien Omé: guitare 

 

Oyez, oyez bonnes gens, voici venir les troubadours! Ils sont quatre et avec un zarb dans l'affaire, la musique qu'ils produisent est complètement zarb en effet. Le zarb est un tambour persan de forme cylindrique. L'arpeggione se tient et se joue comme un violoncelle mais avec un manche de guitare (6 cordes). Pour rassurer les Occidentaux, ils jouent aussi des clarinettes et de la guitare. Quoique la guitare, héritière et cousine de la lyre des Grecs antiques, de l'oud arabe, du sitar indien soit aussi un instrument métis.

Avec une instrumentation aussi originale, Denis Colin déjà chanté sur ce blog pour sa Société des Arpenteurs, Pablo Cueco (le Corrézien aux racines espagnoles), Simon Drappier et Julien Omé ne peuvent jouer banalement. Ils ne sont pas silencieux, ils sont calmes. " Quiet Men " tel est le titre de l'album. Il colle à cette musique ce qui ne signifie pas qu'elle est sans émotion et sans passion, bien au contraire. 

Ils s'approprient des thèmes pour en faire leurs choses dociles. Une seule reprise officielle, " Turkish women at the bath " (5) du regretté batteur et avocat Pete La Roca. Pourtant, quand vous écoutez attentivement" Chevaliers " (3), vous ne pouvez manquer de reconnaître une vieille chanson française à boire " Chevaliers de la table ronde " (cf extrait audio au dessus et vidéo en dessous de l'article). Nouvel exemple de l'adage de Barney Wilen: " Le Jazz, ça consiste à transformer le saucisson en caviar " .

De par l'instrumentation, vous devinez, lectrices perspicaces, lecteurs clairvoyants, que cette musique est voyageuse. Elle va d'Orient, " Hommage au désert " (4) en Occident, " Milonga desigual " (6) en passant par la France: " La chasse " (2), " Chevaliers " (3), " Gavotte sans retour " (10). Elle achève même son voyage en France avec la "4 L" (11). Ils n'oublient pas non plus l'Europe de l'Est avec " Jank Kasala " (7). L'Inde même avec " Really Ready " (8)

Ce quartet a le goût de l'expérimentation sonore, le sens du rythme et de la danse, l'amour de la liberté et de l'improvisation, l'appétit pour le mélange et le métissage. Bref, toutes les valeurs du Jazz se trouvent dans cette musique. C'est pourquoi, pour la classer dans les rayons de notre discothèque, la case Jazz est la plus appropriée. 

Pour la sortie de l'album, ce quartet voyageur fera escale à Paris, au Studio de l'Ermitage, jeudi 9 mai 2019 à 21h. Abreuvez vous à cette oasis de sons et de rythmes, lectrices perspicaces, lecteurs clairvoyants. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article