INA Best of Jazz: 163 vidéos de Jazz en France à savourer sans modération

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices insatisfaites, lecteurs insatiables, si vous n'avez pu assister à tous les concerts de Jazz de vos rêves en France, parce que vous n'étiez pas nés, parce que vous viviez loin de la France ou de ses capitales du Jazz (Paris, Antibes-Juan-les-Pins, Nice essentiellement pour les concerts historiques), parce que vous n'aviez ni le temps ni l'argent pour vous y rendre, rassurez vous. La solution à votre soif de Jazz, votre faim de Swing existe. 

L'Institut National de l'Audiovisuel (INA) qui a pour mission de recueillir, conserver et diffuser les archives audiovisuelles de la République française, a créé une chaîne spéciale Best of Jazz pour nous offrir 163 vidéos de Jazz allant des années 1950 aux années 2000.

Dans le nombre figurent quelques merveilles que le reste du monde envie à la France comme la première émission de télévision de Miles Davis à Paris en 1957 avec le quintette d'Ascenseur pour l'échafaud (Barney Wilen, René Urtreger, Pierre Michelot, Kenny Clarke) ou le seul enregistrement audiovisuel du quartette de John Coltrane avec Mac Coy Tyner (piano), Jimmy Garrison (contrebasse) et Elvin Jones (batterie) jouant " A Love Supreme ". Cela se passait sur la scène du 6e festival international de Jazz d'Antibes-Juan-les-Pins le 26 juillet 1965. Le film cesse au bout de 12'40 mais l'intégralité du concert existe en enregistrement audio. En vente libre sans ordonnance.

Vous y trouverez aussi Louis Armstrong, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Stéphane Grappelli, Dizzy Gillespie, Martial Solal, Michel Legrand, Paolo Conte, Serge Gainsbourg, Eddy Louiss, Didier Lockwood, Vinicius de Moraes, Thelonious Sphere Monk, Rhoda Scott, Richard Galliano, Henri Texier, Keith Jarrett, Aretha Franklin, Michel Petrucciani...

Autant de créateurs célébrés sur ce blog que vous retrouvez filmés et enregistrés en France, en studio ou sur scène, grâce à l'INA. Je me réjouis de voir mes impôts de contribuable français utilisés pour une si bonne cause. Bonne dégustation musicale, lectrices insatisfaites, lecteurs insatiables.

Le film ci-dessous est l'oeuvre de Jean-Christophe Averty bien sûr. Première émission de télévision pour Miles Davis diffusée le 24 décembre 1957 par l'ORTF. Joli cadeau de Noël! Le quintette de Miles Davis joue " Dig ", variation de Jackie Mac Lean sur les harmonies de " Sweet Georgia Brown ". 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article