" Pensativa " Alain Jean-Marie Trio

Publié le par Guillaume Lagrée

Darryll Hall par Juan Caros HERNANDEZ

Darryll Hall par Juan Caros HERNANDEZ

Alain Jean-Marie Trio

" Pensativa "

Let my music grow. 2019.

Alain Jean-Marie: piano, compositions (9, 11)

Darryll Hall: contrebasse

Lukmil Perez Herrera: batterie & percussions

 

Lectrices rêveuses, lecteurs penseurs, sachez que c'est en hommage à la rêverie féminine qu'Alain Jean-Marie a pensé son nouvel album en trio " Pensativa ", composition de Clare Fischer (4). D'abord, celle de sa compagne Morena Fattorini , auteure de la vidéo sous cet article. Je vous ai déjà chanté les louanges de ce trio en concert , à Paris, au Sunside, en novembre 2019 avec le Français Donald Kontomanou à la batterie. Sur l'album, c'est le Cubain Lukmil Perez Herrera qui officie. Alain Jean-Marie est Français, natif de Guadeloupe. Darryll Hall, citoyen des Etats Unis d'Amérique.

Comme vous l'avez deviné, lectrices rêveuses, lecteurs penseurs, si cet album est plus Jazz que celui du Tropical Jazz Trio où rayonne aussi Alain Jean-Marie, avec un pianiste Gwada et un batteur & percussionniste Cubano, les rythmes caribéens sont bien présents dans cet album. Dès le départ, avec le traitement spécial réservé à " We'll go alone " ( 1) du Canadien Kenny Wheeler. Plus encore avec la " Calypso " (3) de l'Américain Kenny Barron. Cf extrait audio au dessus de cet article. Même Charlie Parker est créolisé avec " Bongo Bop/Cheryl " (2). Pour faire honneur au batteur, le trio joue un standard absolu du Boléro cubain, " Dos gardenias " (8) d'Isolina Carrillo. 

Joséphine Baker avait deux amours, son pays et Paris. Alain Jean-Marie en a deux, lui aussi, le Jazz et la Biguine. Il est le pianiste de Jazz français avec qui tous les grands solistes américains veulent jouer quand ils passent à Paris. Rôle que jouait à merveille avant lui Georges Arvanitas. Une sorte d'assurance tous risques pour le soliste. Le genre de pianiste qui vous rend le piano mieux accordé qu'il ne l'a trouvé comme me dit un soir un patron de club. Il suffit de l'écouter sur les standards pour s'en apercevoir. " You don't know what love is " (5), " You are my everything " (7) & " With a song in my heart " (10). Technique, toucher, sensibilité, sensualité, imagination, fraîcheur, tout ce qui fait un grand pianiste, Alain Jean-Marie le possède au centuple.

Deux amours, c'est le limiter. Il sait aussi jouer la Bossa Nova. Ecoutez sa version de " Ela e carioca " (6) d'Antonio Carlos Jobim. A ce propos, écoutez mon émission " Brasil " sur Couleurs Jazz Radio de décembre 2019 à mars 2020, lectrices rêveuses, lecteurs penseurs. Il y a aussi le Blues mais joué à la Guadeloupéenne avec " AJM Blues "  (9) d'Alain Jean-Marie. Un clin d'oeil à l'Italie et donc à sa compagne avec " Italian Sorrow " (11). Pour conclure en douceur mais de manière définitive, une courte ballade de 97 secondes, " Quiet now " (12) de Denny Zeitlin. 

Il ne s'agit pas d'un album solo mais bien en trio. Avec Darryll Hall à la contrebasse et Lukmil Perez Herrera, Alain Jean-Marie a choisi des partenaires de dialogue à son niveau. Légers, subtils, inventifs, dansants, caressants, émouvants sans jamais être mièvres, énergiques sans jamais être envahissants. 

En deux albums sortis en 2019, " Tropical Jazz Trio " puis " Pensativa ", Alain Jean-Marie renouvelle l'art du trio. Le premier dans un rôle d'accompagnateur , Patrice Caratini étant le leader, le second comme chef mais les deux dans un exercice démocratique de discussion libre et ouverte. Au sein d'un cadre clair structuré par les règles de l'harmonie, la voix est libre. Sans le vouloir ni le savoir, sa musique est devenue l'ange gardien d'une amie, Madame M-H. 

Merci pour tout, Monsieur Alain Jean-Marie. 

 

La photographie de Darryl Hall est l'oeuvre du Vertueux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article