Blue Giant. Volume 9. Le manga Jazz de Shinichi Ishizuka

Publié le par Guillaume Lagrée

Blue Giant. Volume 9

Le manga Jazz de Shinichi Ishizuka

Glénat Manga. 2020.

 

Lectrices Jazz, lecteurs Manga, vous voici au 9e épisode des aventures de l'apprenti saxophoniste japonais Myamoto Dai. Je vous ai déjà résumé les épisodes   1, 2, 3 , 4, 5, 6, 7 & 8.

Comment un jeune provincial monte à Tokyo pour devenir le plus grand Jazzman du monde. Rien de plus, rien de moins. 

Dans ce 9e épisode, le groupe commence à se faire un public. De 4 personnes dans la salle au 1er concert, ils passent à 120 en assurant la première partie d'un groupe japonais connu. Bien entendu, ils assurent. Le  travail et la détermination du pianiste, du batteur et du saxophoniste ténor du trio Jass paie. Au point que le pianiste va remplacer au pied levé un pianiste malade dans un groupe de stars US de passage dans le club le plus chic de Tokyo, le So Blue. Un club manifestement inspiré du Blue Note Tokyo

Tout n'est pas rose dans la vie de notre jeune artiste, Myamoto Dai. Il continue de faire des petits boulots (chantier, restauration) pour gagner sa vie, il n'est plus un bon fils puisqu'il ne donne plus de nouvelles à son père et à sa soeur et il est toujours puceau, grave défaut pour un Jazzman comme le lui explique le pianiste. Sans même lui expliquer les origines du Jass ou Jazz, musique née dans les maisons closes de La Nouvelle-Orléans pour faire danser les clients. La même histoire que le tango à Buenos Aires. Pire encore, à force de ne pas donner de nouvelles, la fille qu'il aime, une grande, belle et douce étudiante et nageuse, Mai,  vient le voir à Tokyo pour lui dire qu'un autre a conquis son coeur, un gars qui est présent, lui.  A 22 ans, toujours puceau, ça craint et le fait même qu'il ne trouve pas que ça craint, craint, comme lui explique le pianiste.

Espérons que notre héros perdra son pucelage et parviendra à la gloire sans rien renier de son intégrité artistique dans le 10e et dernier épisode de la série Blue Giant

Toujours aussi pédagogue, l'auteur, Shinichi Ishizuka donne à chaque chapitre le titre d'un standard. Le chapitre 72 qui clôt cet épisode se nomme " Full House " (Wes Montgomery). Cf extrait audio au dessus de cet article. Le chapitre 70 s'intitule " Speak no Evil " (Wayne Shorter). Cf vidéo sous cet article.

Sortie en France du 10e et dernier épisode le mercredi 15 avril 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article