Pierre de Bethmann Trio " Essais. Volume 3 "

Publié le par Guillaume Lagrée

Pierre de Bethmann Trio

 " Essais. Volume 3 "

Alea. Album sorti le 21 février 2020.

 

Pierre de Bethmann: piano, Rhodes

Sylvain Romano: contrebasse

Tony Rabeson: batterie

Pierre de Bethmann est en résidence au Sunside, à Paris, en France, de janvier à juin 2020. Le trio de cet album y sera en concert le vendredi 13 et le samedi 14 mars à 21h30.

Autres concerts en France du trio de Pierre de Bethmann:

- Vendredi 6 mars à Reims (51) au Café du Palais

- Vendredi 27 mars à Mâcon  (71) au Crescent. En 2020, le Crescent a 25 ans. A fêter toute l'année.

- Samedi 28 mars à Toulouse (31) au Taquin

- Jeudi 7 mai à Decazeville (12) dans le cadre du festival Mines de Jazz

 

L'objectif du trio de Pierre de Bethmann dans ses Essais est de se faire plaisir en jouant des standards issus de différents genres musicaux. Par la joie qu'ils ont à les jouer, ils nous transmettent des vibrations positives.

La diversité de leurs goûts et de leurs interprétations permet à un trio classique dans la forme (piano parfois remplacé par le Rhodes, contrebasse, batterie) et le jeu (ces citoyens ne sont pas des révolutionnaires dans l'âme) de se renouveler et de ne pas lasser leurs auditeurs.

La diversité des goûts se trouve dans le choix des thèmes et de leurs auteurs.

1 Georges Brassens pour  La cane de Jeanne  jouée au Fender Rhodes en respectant l'air mais en changeant totalement sa couleur.

2 Robert Schumann avec sa sonate Opus 105. Ecrite pour piano et violon, elle est ici transposée pour piano, contrebasse et batterie, instrument qui n'existait pas du vivant de Schumann. Le romantisme de l'oeuvre est préservé. Schumann était insatisfait de sa sonate. Il était certainement bien plus exigeant à qui cette version suffit.

3.  Sam Rivers, saxophoniste de Jazz, pour un Cyclic Episode où le Free Jazz est maîtrisé.

4. Raymond B Evans & Jay Livingston sont les auteurs de Que sera sera, chanson immortalisée dans L'homme qui en savait trop d'Alfred Hitchcock par Doris Day (1956), chantée en France par Line Renaud et Dorothée, aux USA par Sly and the Family Stone. C'est dire l'importance de cette chanson jouée ici en acoustique, sans chant et honorablement.

5. John Scofield, guitariste de Jazz Rock, ancien étudiant diplômé de la Miles Davis University (1982-1985), est l'auteur de Dark Blue, mon morceau préféré sur cet album. Joué au piano et au Rhodes, toujours diablement funky et bluesy, énergique, précis, entraînant. Cf extrait audio au dessus de cet album. 

6. Cole Porter, compositeur historique du Jazz des années 30, est l'auteur d'Easy to love joué ici au Rhodes mais dans l'esprit Swing.

7. Jean-Loup Longnon, trompettiste français de Jazz, est l'auteur de l'Ours, poème symphonique transformé ici en ballade élégante pour piano, contrebasse et batterie. 

8. Stevie Wonder a écrit pour Michael Jackson " I can't help it " qui figure sur l'album culte " Off the wall "  (1979) , le premier album solo de Michael Jackson, produit et dirigé par Quincy Jones. Joué ici au Rhodes, en trio, dans une version Cool Funk fort agréable.

Nos trois compères s'en donnent à coeur joie, réjouissent nos coeurs et nos âmes, jouent une musique à écouter et à danser. " Essais Volume 3 " du trio de Pierre de Bethmann est à consommer sans modération. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article