Dansons en mémoire de Mike Longo (1939-2020)

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices Funky, lecteurs Groovy, après deux Géants du saxophone, Manu Dibango et Lee Konitz, j'ai le regret de vous annoncer le dècès, suite au Covid 19, du pianiste Mike Longo (1939-2020). 

Mike Longo était Blanc et à 20 ans il jouait dans des églises noires au sein du groupe de Julian Canonball Adderley (1928-1975). C'était inhabituel pour l'époque mais beaucoup moins risqué que l'inverse.

Mike Longo jouait terriblement Funky et superbement Groovy. Après un passage remarqué dans le Jazztet de Benny Golson (sax ténor) et Art Farmer (trompette), Dizzy Gillespie l'embaucha en 1966 comme directeur musical et seule la mort de Dizzy en 1993 put les séparer. Et encore. Mike Longo était un professeur réputé qui dispensait le savoir hérité de longues années aux côtés de ce Génie du Jazz, Dizzy Gillespie. Son conseil aux jeunes musiciens: " Swinguez dur et allez vers les gens ". De plus, Mike Longo était de confession Baha'i comme Dizzy Gillespie, jouant la musique de son Maître avec son orchestre dans la salle Dizzy Gillespie du temple Baha'i de New York. Vous trouverez aisément sur Internet ses leçons de piano et de rythme.

 

Dans la vidéo ci-dessous, enregistrée en concert à Copenhague, au Danemark, en 1968, Dizzy Gillespie, James Moody (sax ténor) et Mike Longo (piano) en grand orchestre jouent une composition de " notre brillant jeune pianiste " comme l'annonce Dizzy, " Ding a Ling " .

Rien à voir avec la chanson obscène homonyme de Chuck Berry. Dansez sur le Ding a Ling de Mike Longo, lectrices Funky, lecteurs Groovy. C'est ce qu'il y a de mieux à faire pour célébrer sa mémoire. Même en respectant les normes de distanciation physique imposées par la pandémie de Covid 19.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article