Chance! Le quintette d'Henri Texier fait frétiller le Triton

Publié le par Guillaume Lagrée

Henri Texier & Manu Codjia par Juan Carlos HERNANDEZ

Henri Texier & Manu Codjia par Juan Carlos HERNANDEZ

Chance!

Quintette d'Henri Texier 

Le Triton

Les Lilas, Seine-Saint-Denis, Ile de France, France

Vendredi 16 octobre 2020, 20h30.

Henri Texier: contrebasse, composition, direction

Manu Codjia: guitare électrique, composition

Gautier Garrigue: batterie, composition

Sébastien Texier: clarinette, saxophone alto, composition

Vincent Le Quang: saxophones soprano & ténor, composition

 

Lectrices vénérées, lecteurs vénérables, sachez que l'album " Chance " du quintette d'Henri Texier est sorti en le 28 février 2020. Album salué sur ce blog. Cf extrait audio au dessus de cet article.

Le concert de sortie était prévu le 21 mars 2020 et fut annulé en raison du confinement lié à la pandémie de Covid 19. Pas de concert depuis sauf le concert de ce soir au Triton, aux Lilas, juste avant l'entrée en vigueur du couvre feu à Paris, en Ile de France et dans quelques métropoles régionales, du jamais vu en France en temps de paix. Un soir d'attentat terroriste contre la liberté d'expression et d'enseignement en France. C'est dire si l'ambiance est joyeuse. 

Bref, quelle chance, d'écouter le quintette Chance d'Henri Texier en concert!

Les musiciens jouent sans masque, à bonne distance l'un de l'autre et du public. Les spectateurs sont masqués et respectent une place d'écart avec leur voisin inconnu. Tout est en place. Henri Texier porte toujours barbe et bonnet sur scène mais il joue assis. Cela ne nuit en rien à la puissance de son jeu. Dès les premières notes de son solo introductif, je suis emporté au loin. La Beauté fait toujours du bien à l'âme. Le  batteur tapote chaudement ses tambours sans toucher aux cymbales. Clarinette et soprano s'envolent comme des oiseaux ivres de joie et de liberté. Le batteur gratte ses cymbales. La guitare produit, elle, des chants d'oiseaux marins. Solo de batterie pour faire chauffer la machine et le quintette repart comme porté par une brise chaude. La musique descend doucement en spirale vers le final comme un parapentiste qui se pose. 

Les souffleurs passent à l'alto pour Sébastien Texier et au ténor pour Vincent Le Quang. Jeu plus classique que dans le morceau précédent. Après l'exposé du thème, chaque musicien prend son tour de solo, selon la tradition du Jazz. Son tranchant, à la fois chaud et froid de la guitare électrique, propre à Manu Codjia. Le quintette repart groupé jusqu'au final. 

Je n'ai entendu que deux morceaux mais ils en ont joué trois: " Standing Horse " et " Chance " d'Henri Texier (cf extrait audio au dessus de cet article) et " Jungle Jig " de Manu Codjia. 

Une composition de Vincent Le Quang, " Le même fleuve ". Un morceau qui coule de source évidemment. Sax alto et ténor se rejoignent dans le même flux.

Solo de contrebasse en intro. Ca plane pour moi. Les baguettes reprennent sur la batterie. La guitare s'ajoute. Clarinette et sax ténor font décoller l'ensemble. Beau solo de sax ténor bien charpenté. Dialogue subtil entre contrebasse et batterie sous les baguettes. Ils chauffent doucement. Sax, clarinette et guitare ajoutent un peu de flamme de temps en temps. Une composition d'Henri Texier en hommage à la danseuse et chorégraphe allemande Pina Bausch (1940-2009), " Pina B ". 

Une composition de Gautier Garrigue, " Laniakea ". Ca commence en douceur par un solo de batterie aux balais. Solo de guitare avec de beaux effets de réverbération maîtrisée. Ca tient chaud à l'âme. Les saxophones reviennent sur le devant de la scène.

Mon carnet de notes finit ici. La chronique aussi. Ils jouèrent ensuite " Cinecittà " de Sébastien Texier avec un superbe dialogue fils-père entre clarinette et contrebasse, " Amir " d'Henri Texier tiré de l'album précédent " Sand Woman " (cf vidéo sous cet article pour une précédente version par le même groupe dans la même salle, le Triton) et, en rappel, " Simone et Robert ", une composition d'Henri Texier en hommage à Simone Veil & Robert Badinter. 

" Prenez grand soin de vous " nous dit Henri Texier en mot d'au revoir. C'est déjà fait puisque nous sortons d'un concert du quintette Chance d'Henri Texier au Triton. Merci pour la musique et prenez grand soin de vous aussi Henri & Cie.

Le Triton, aux Lilas (93), reste ouvert avec des horaires adaptés au couvre feu en vigueur. 

La photographie d'Henri Texier & Manu Codjia est l'oeuvre du Somptueux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article