Détours de France. Mon programme sur Couleurs Jazz Radio à partir de décembre 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices voyageuses, lecteurs explorateurs, mon émission Le Jars jase Jazz sur Couleurs Jazz Radio vous a déjà emmené dans les Caraïbes, en Afrique, au Brésil, en Argentine et en Italie.

Le prochain cycle de voyage musical s'intitule " Détours de France. La France à la lumière du Jazz ", commencera en décembre 2020 et durera le temps nécessaire. Comme en France, tout finit par des chansons, selon un proverbe français, il se terminera par La Marseillaise, hymne national de la France, aux termes de l'article 2 de la Constitution de la Ve République mais jouée par des Jazzmen français ou américains.

L'émission est diffusée  chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). Pas de podcast. Une fois sur le site de Couleurs Jazz Radio, cliquez sur " Ecouter le live radio " au centre de l'écran et l'émission commence, lectrices voyageuses, lecteurs rêveurs.

A défaut d'ordinateur, vous pouvez écouter l'émission sur votre téléphone portable.

 

AppsCouleurs Jazz Radio GooglePlay : https://bit.ly/CJRGooglePlay
Apps Couleurs Jazz Radio iOS  Appstore : https://bit.ly/CJRAppstore

 

Mon émission est comme un train, lectrices voyageuses, lecteurs explorateurs. Plusieurs passages dans le mois mais elle part toujours à l'heure. Si vous n'êtes pas au bon endroit au bon moment, tant pis pour vous, elle est partie.

Le générique de mon émission est d'ailleurs une oeuvre française puisqu'il s'agit d'une interprétation Jazz de " Laideronette, impératrice des pagodes " ( Maurice Ravel , 1875- 1937) par deux musiciens français vivants,  Jean de Aguiar (guitare acoustique) & Marc Buronfosse (contrebasse). 

L'influence de la France sur le Jazz et lycée de Versailles sera traitée de A comme Ayler Albert à Z comme Zorn John en passant, entre autres, par Miles Davis (cf extrait audio au dessus de cet article pour sa recomposition de la berceuse française " Do, do, l'enfant do " sous le titre Jean-Pierre avec le Français Mino Cinelu aux percussions), Martial Solal (cf. photographie au dessus de cet article) et Serge Gainsbourg (cf vidéo sous cet article où le beau Serge joue au piano un standard du Jazz, " All the things You are " accompagné de Michel Gaudry à la contrebasse et d'Elek Bacsik à la guitare électrique). 

Dans la continuité du cycle Caraïbes de l'été 2019, les Antilles françaises et le Jazz feront l'objet d'une émission spécifique au sein de cette épopée " Détours de France. La France à la lumière du Jazz. "

Le musicien français le plus influent de l'histoire du Jazz, un Manouche né en Belgique, Jean dit Django Reinhardt (1910 - 1953) fera lui aussi l'objet d'une émission spéciale dans ce cycle. " Quand je veux me sentir humilié, j'écoute Django Reinhardt pendant une demi-heure " (Jeff Beck, guitariste anglais, 1944) 

Bon voyage en France en dirigeable chauffé à la flamme du Jazz.

La photographie de Martial Solal est l'oeuvre du Francophone Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article