" Let the world be a question " Monika Lidke

Publié le par Guillaume Lagrée

" Let the world be a question "

Monika Lidke

2020

Monika Lidke: chant, paroles & musiques

Personnel détaillé dans l'album: guitare, contrebasse, basse, batterie, piano, synthétiseur, vibraphone, trompette, violoncelle

Alle Choir London (5, 6, 8): chorale

 

Lectrices du matin, lecteurs d'hiver, ce blog vous a déjà chanté les louanges du Witold Janiak Trio qui rafraîchit les airs traditionnels polonais en format Jazz, piano, contrebasse & batterie.

Je célèbre désormais ici l'auteur, compositrice et interprète polonaise Monika Lidke. Après avoir vécu à Paris, elle crée désormais à Londres. Sa musique est plus occidentale que celle du Witold Janiak Trio mais elle n'oublie pas sa Pologne natale. 

D'abord parce qu'elle chante parfois en polonais. " Samba, Biodra i Nogi " (6) avec un air au rythme brésilien, " Sluchaniem  Byc " (8), " W Dezscu Pod Parasolem " (12) & " Zimowy Poranek " (13). J'attends l'aide d'une amie polonaise, Mme A,  pour la traduction des paroles. Elles semblent aussi charmantes que celles des chansons en anglais. Elle se permet même un " Tango ' (10) en polonais et ça fonctionne. En revanche, l'hommage  à sa mère est en anglais. " Mother " (11). Cf vidéo sous cet article. 

Ensuite par les thèmes des chansons. Il est vrai qu'il peut neiger en Angleterre mais pas comme en Pologne. Mon amie Mme A est devenue Française notamment parce qu'elle ne supporte plus certaines caractéristiques de la Pologne dont le froid hivernal. C'est ainsi que Monica Lidke nous éveille doucement à la chaleur du foyer alors que tout est blanc et clair comme le cristal dehors. " A Winter morning " (2) m'enchante tout comme je peux faire de beaux rêves en regardant tomber les flocons de " Snowflake's dream " (9). 

La musique et le chant de Dame Monika Lidke sont un subtil mélange de relâchement à l'américaine, " Lazy Detour " (3), de sensualité polonaise " Curious Puzzle " (4) et de mélodie irrésistible à l'anglaise, " Sluchaniem Byc " (8).

Bref, paroles, musique, voix, tout m'enchante dans l'album " Let the world be a question " de Dame Monika Lidke sauf les remix de " Lazy Detour ",(14), " Mother " (15) & " A winter morning " (16) par Happy Cat Jay qui ne sont pas à mon goût mais que vous avez le droit d'apprécier, lectrices du matin, lecteurs d'hiver.

J'ignore ce que cette Polonaise prend au petit déjeuner mais après la pandémie de Covid 19 et le Brexit, un train direct reliera toujours Londres Saint Pancras à Paris Gare du Nord. En espérant qu'il nous amène Monika Lidke sur scène en France. Sa présence nous fera du bien pour un détour paresseux en sa compagnie. Profitez en pleinement, lectrices du matin, lecteurs d'hiver.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article