" Monks of nothingness " Olivier Laisney &Yantras

Publié le par Guillaume Lagrée

Magic Malik par Juan Carlos HERNANDEZ

Magic Malik par Juan Carlos HERNANDEZ

" Monks of nothingness "

Oliver Laisney & Yantras

Onze heures Onze. Sorti le 8 janvier 2021

Concert de sortie à Paris, France, au 360 Factory, jeudi 27 mai 2021

Olivier Laisney: trompette, compositions

Damien Varraillon: contrebasse

Franck Vaillant: batterie

Romain Clerc-Renaud: claviers

Magic Malik: flûte

Mike Ladd: rap, paroles

 

Lectrices Electro, lecteurs Jazz, je découvre Olivier Laisney avec cet album. Je pense qu'il vous réunira, corps et âmes, tout en respectant les normes de distanciation physique en vigueur par temps de pandémie, évidemment.

Olivier Laisney est passionné d'Olivier Messiaen (1908-1992). La seule chose que je sais d'Olivier Messiaen est qu'il détestait le Jazz dont la pulsation rythmique, le beat, lui paraissait un carcan. Si, j'en sais une deuxième. Il adorait les chants d'oiseaux et n'a cessé de vouloir les reproduire dans sa musique. 

Pour les chants d'oiseaux, Magic Malik y pourvoit avec sa flûte traversière. Malik Mezzadri n'usurpe pas son nom de scène sur cet album. Son envol final sur le dernier titre de l'album " Le pendu " (9) achèvera de vous en convaincre, lectrices Electro, lecteurs Jazz. 

Quant au beat, il est bien assuré par Damien Varraillon et Franck Vaillant mais en souplesse. Le choix de la contrebasse, au lieu d'une guitare basse électrique, maintient la souplesse et la légèreté propres au Jazz. A apprécier en solo sur " Secret swordplay instruction " (7). Cf extrait audio au dessus de cet article.

Je ne comprends rien à ce que raconte Mike Ladd mais il le raconte bien, avec sa voix chaude, souple, parfaitement en rythme avec la musique. A savourer sur " Spiral Down " (1) & " Sonnet " (5).

Romain Clerc-Renaud sait installer l'ambiance avec ses claviers. Cf." Secret swordplay instruction " (7). Extrait audio au dessus de cet article. 

Olivier Laisney a certainement beaucoup écouté Miles Davis & Donald Byrd mais il sait tracer sa voix. Dès le départ avec " Spiral Down " (1) où Franck Vaillant fait merveille en barman de sons. " Le batteur est un barman de sons " (Jean Cocteau). 

Bref, lectrices Electro, lecteurs Jazz, avant de retrouver Olivier Laisney et ses Yantras sur scène dans un monde préservé de la Covid, vous pouvez, en toute légalité, consommer sans modération son album " Monks of nothingness ". 

La photographie de Magic Malik est l'oeuvre de l'Exceptionnel Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article