" Notes de sang " François Joly

Publié le par Guillaume Lagrée

" Notes de sang "

François Joly

Série Noire n°2465.

Gallimard. Paris. 1997. 214p.

 

Lectrices festives, lecteurs d'estive, une pandémie mondiale vous a privé de festivals de Jazz durant l'été 2020 et pour l'été 2021, en France, ce n'est pas encore gagné. Pas perdu non plus. 

Pour entretenir votre nostalgie, lisez " Notes de sang " de François Joly, un roman noir qui tourne autour du festival Jazz à Vienne, en Isère, région Auvergne Rhône Alpes, en France dans les années 1990. 

Il s'agit de l'histoire d'un groupe d'amis lyonnais passés par le même lycée dont les chemins de vie divergent ensuite. Artisan, cadre, professeur, commissaire de police. De la politique à gauche comme à droite. Un fondateur d'Action directe, groupe français terroriste des années 70-80, tendance extrême-gauche, selon ses écrits. Tous fous de Jazz.

33km séparent la primatiale Saint Jean à Lyon (69) du théâtre antique de Vienne (38). Toute cette histoire se passe donc dans un petit cercle, tant géographique qu'amical. De concerts en meurtres, de bons restaurants (autre nostalgie!) en disparitions, l'enquête suit son cours. Comme Action directe financée par l'Iran, nos terroristes d'extrême gauche sont financés par l'extrême droite dirigée par un Breton au verbe haut dénommé Le Goff. Rien à voir avec l'historien médiéviste Jacques Le Goff (1924-2014), vous l'aurez deviné, lectrices festives, lecteurs d'estive.

Comme il s'agit d'un polar, je ne vous raconte ni les soubresauts ni la conclusion de cette sombre histoire, lectrices festives, lecteurs d'estive. Sachez simplement qu'elle vous donnera envie de bien manger, de bien boire, d'écouter du bon Jazz et de réfléchir à la théorie selon laquelle, en démocratie, les extrêmes se touchent toujours car ils ont en commun la haine de la démocratie, du débat, de l'échange, bref de ce qui fait l'essence du Jazz.

La vidéo ci-dessous est extraite de l'édition 1990 du festival Jazz à Vienne avec un quartet d'All Stars: Herbie Hancock (piano, claviers), Dave Holland (contrebasse), Jack de Johnette (batterie) & Pat Metheny (guitare électrique). Ils revisitent une composition d'Herbie Hancock devenue un standard du Jazz moderne, " Cantaloupe Island " ( Album " Empyrean Isles " Blue Note. 1964).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article