Lou Tavano enchante le Bal Blomet

Publié le par Guillaume Lagrée

Lou Tavano

Le Bal Blomet

Jeudi Jazz Magazine

Paris, Ile de France, France

Jeudi 30 septembre 2021, 20h

Concert de sortie de l'album " Uncertain Weather "

Lou Tavano: chant, paroles & musiques

Alexei Asantcheeff: piano, chant, guitare, paroles & musique

Guillaume Latil: violoncelle

Alexandre Perrot: contrebasse

Ariel Tessier: batterie

Lectrices patientes, lecteurs attentifs, vous avez noté la sortie de l'album " Uncertain Weather " de Lou Tavano en mars 2020 juste pour le premier confinement lié à la pandémie de Covid 21. Depuis, de confinement en jauge réduite, le concert de sortie a déjà été reporté 4 fois. Enfin, le groupe est là sur scène et je suis devant.

Fidèle à l'album. Un duo de chant entre pianiste et chanteuse. Double vibration violoncelle & contrebasse en pizzicato. Le batteur joue d'un balai dans la main droite, main gauche nue. " Simple ways to be ". Cf vidéo sous l'article. Une chanson simplement belle. Le pianiste joue et chante en même temps. Ceux qui ne chantent pas font chanter leurs instruments. Montée en puissance. Le violoncelle chante comme un sax alto sous l'archet de Guillaume Latil. Le groupe est heureux d'être sur scène et de jouer en public sans le truchement d'un écran. Cela se voit et s'entend. 

Une chanson en français. Celle que je n'aime pas sur l'album " Uncertain weather ". Là non plus. Une chanson triste. Lou attend. Pas Godot apparemment. Un écran lumineux indique le nombre de décibels atteint. 90Db pour l'instant.

Enchaînement sur une chanson en anglais. Batteur aux balais. Décollage en douceur. La voix rebondit souplement sur la double vibration de la contrebasse et du violoncelle. Batteur aux baguettes. Ca monte à 96Db.

Intro en résonnance entre les cordes du piano, du violoncelle & de la contrebasse, toutes pincées. Batteur aux maillets puis aux baguettes. Ostinato du piano que contestent les 3 autres musiciens. La chanteuse enchaîne ajoutant une tension supplémentaire.

Une chanson sur le fait d'avoir plusieurs personnalités en même temps qui se bousculent dans la même tête. Il s'agit de les réunir. D'où le titre de la chanson " As one ". Contrebassiste et violoncelliste étirent les sons sous leurs archets. Ariel Tessier fait grincer ses cymbales en les frottant des pointes de ses baguettes. Explosion du batteur aux maillets. Le volume descend, pas la tension. Ca se bagarre toujours là-haut, dans le cerveau.

Chanson écrite par Lou Tavano pour son papa qu'elle embrasse fort. " Le fil de la vie ". Cf extrait audio au dessus de cet article. Batteur à mains nues sur les tambours en dialogue avec la voix qui halète plutôt qu'elle ne scatte. La pulsation s'installe avec contrebasse et violoncelle frottés vigoureusement à mains nues. " La vie ne tient qu'à un fil. Moi, sa fille, je suis son fil ". Ce père peut être fier de sa fille. A sa place, je le serais. Joli duo langoureux entre voix et piano. Lou Tavano ne scatte pas. Elle vocalise. Cette chanson me touche droit au coeur. J'en ai les larmes aux yeux, chose rarissime dans un concert. Le contrebassiste est placé derrière la chanteuse. Sa main droite passe l'archet et semble caresser le dos de Lou. Très élégant et sensuel. Il y avait une photographie à faire.

Retour à l'anglais. Voix grave. Le piano aussi ainsi que la contrebasse. Puis la voix et le piano s'allègent.

L'album " Uncertain weather " fut écrit en Ecosse, terre natale de la mère d'Alexei Atsancheeff. La métérologie est réputée pour ses changements brusques en Ecosse. D'où le titre de l'album. " En Ecosse, il fait un temps pourri, tout ça, tout ça, on le dit pour rester tranquilles " dit Alexei Atsancheef. Pareil chez moi en Bretagne. Arrivés dans un pub écossais pour se réchauffer après une longue ballade au grand air, le patron du pub a appris que Lou chantait, a imposé le silence " Shut up! We've got a singer from Paris and she is gonna sing for us " (A dire avec l'accent écossais, le même que dans le film de Ken Loach, " La part des anges "). Elle est arrivée à chanter devant une centaine d'Ecossais échauffés aux pintes de bière (les Ecossais faisaient déjà de la bière au Néolithique. C'est démontré scientifiquement et la bière a été reproduite dans sa recette d'époque). Elle nous fait chanter " She is the only one to blame ". Lou Tavano tape des pieds sur la scène. Ca, c'est Ecossais. Les claquettes (tap dance in english) c'est un mélange de danses africaines, irlandaises et écossaises en Amérique. 

RAPPEL

Il y eut 2 chansons en rappel, dans une ambiance plutôt folk, en nouvel hommage au père de Lou qui est plus Rock & Folk que Jazz Magazine, organisateur de ce concert.

Jazz Magazine organise 2 concerts par mois au Bal Blomet à Paris en France. Affaire à suivre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article