Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que tournent les moulins de votre imagination avec le BSC News

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Emmanuel-Bex.jpg

La photographie d' Emmanuel Bex est l'oeuvre de l'Epatant Juan Carlos HERNANDEZ.

Vibrantes lectrices, vivants lecteurs, faites tourner les moulins de votre imagination avec le numéro d'octobre du magazine BSC News.

Pour la musique, vous trouverez la rubrique Jazz Club de votre serviteur, le classique par Damien Luce, la pop par Eddie Williamson. Vous y trouverez surtout un panorama hors concours, hors prix des lectures de rentrée par une dizaine de chroniqueurs aux plumes affutées et aux mots aiguisés.

Adonnnez vous à ce vice impuni, la lecture. De plus, c'est gratuit. C'est dire si nous sommes prêts à tout pour vous plaire.

Partager cet article

Repost0

Palmarès des Victoires du Jazz 2011

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Superbes lectrices, magnifiques lecteurs, le palmarès pour 2011 des Victoires du Jazz a été proclamé.

Y figurent plusieurs artistes chroniqués sur ce blog. Je ne fais pourtant pas partie du jury des Victoires du Jazz.

Tigran Hamasyan

 

Notamment le pianiste  Tigran photographié ici par le Surprenant  Juan Carlos HERNANDEZ.

Son album "  A Fable " est le meilleur album international de production française pour 2011. Vous le saviez depuis le 22 février 2011 au moins, date de publication de la chronique de cet album sur ce blog.

Quant à la meilleure formation instrumentale de l'année, il s'agit du trio du contrebassiste Jean-Philippe Viret dont je ne cesse de proclamer les louanges sur ce blog depuis sa création en 2009.

Si vous n'avez pas eu encore la chance de l'écouter sur scène, écoutez d'abord son dernier album " Pour ".

La révélation instrumentale de l'année est la batteuse Anne Pacéo pour sa formation en trio, Triphase.

N'a pas été récompensée, la pianiste Sophia Domancich pour son troublant album " Snakes and ladders ". Dommage.

Pour découvrir le palmarès complet des Victoires du Jazz incluant des artistes qui ne figurent pas sur ce blog, vous pourrez regarder France 3 le samedi 12 novembre 2011 à partir de minuit ou écouter FIP le dimanche 13 novembre 2011 de 20h30 à 23h.

L'émission a été réalisée sous forme de documentaire avec les musiciens à Nice, pépinière du Jazz français, fin septembre.

Partager cet article

Repost0

Le trio de Nelson Veras fait décoller le Sunset

Publié le par Guillaume Lagrée

Nelson Veras Trio.

Paris. Le Sunset.

Mardi 11 octobre 2011.21h

 

Nelson Veras : guitare électro acoustique

Thomas Morgan : contrebasse

Stéphane Galland : batterie

 

Concert de sortie de l’album « Rouge sur Blanc ».

 

Intro à la batterie. Ca tapote sec, vif. Petites pincées de cordes de guitare. Ils commencent par un morceau rapide. Ca sonne comme une version épurée, dégraissée du Funk. La contrebasse installe une bonne pulsation au centre. Nelson, tranquille, déroule ses phrases magiques. Contrebasse et batterie pétrissent, la guitare fait lever la musique. Ca accélère avec des tas de figures rythmiques sidérantes. Pour danser là-dessus, il faut s’accrocher. Mieux vaut écouter, ne pas même essayer de suivre, juste se laisser emporter.

 

Introduction à la guitare. Le trio démarre tout en douceur, en finesse. Ils retiennent la mélodie, la distillent, la lancent, la rattrapent. C’est complexe et limpide, diaboliquement précis et puissamment émouvant. Bref, tout ce que j’espère de la musique est là. Long silence de recueillement avant que nous n’osions applaudir. C’était « Inner Urge » (Joe Henderson) suivi de « Glass » (Nelson Veras).

 

« La nuit, un truc comme ça ». C’est ainsi que Nelson Veras présente sa composition. Je ne garantis pas la véracité du titre. Introduction en guitare solo. Nelson joue l’âme même de la nuit. Une nuit douce, étoilée, à la campagne. Un peu de vent à la cime des arbres. Et pourtant, ce n’est pas mièvre. La contrebasse donne des points de repère alors que la batterie nous perd rythmiquement, la guitare mélodiquement, pour notre plus grand bonheur. Cette musique impose le silence, l’écoute.

 

Intro par un solo de batterie. Ca chante doucement. Un son étouffé. La contrebasse vient ajouter sa pulsation. Nelson vient broder des fils d’or, d’argent, de soie enlaçant la musique dans un foulard léger, mordoré. L’air vibre de son ultras. C’est impressionnant un crack qui ne frime pas, n’étale pas, ne démontre pas. Simplement, il est au dessus et nous y emmène. Il est aidé par un rythmique fine, ultra précise. C’est du très haut niveau, la classe internationale comme disent les sportifs. Belles et savantes claques du batteur. Ca tripote ferme. Nelson place quelques traits de guitare.

 

PAUSE

 

Ce concert est un pur délice mais Mademoiselle F et moi sommes fatigués par le dîner mondain de la veille. Nous partons donc émerveillés par le trio de Nelson Veras qui mérite une reconnaissance bien au-delà des frontières de la France.

 

Voici un extrait de concert de ce trio dans le même club le 23 mars 2010. Depuis, c'est encore mieux. A vérifier sur pièces et sur place lors du prochain concert du trio de Nelson Veras.

Partager cet article

Repost0

Yves Rousseau en concert à Perpignan et Malakoff cette fin de semaine

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Christophe-Marguet.jpg

La photographie de Christophe Marguet est l'oeuvre du Percutant Juan Carlos HERNANDEZ.

Retrouvez Yves Rousseau avec le programme autour de Léo Ferré et de son recueil 

"Poète... vos papiers!" en sextet
(avec Maria Laura Baccarini et Claudia Solal, voix - Christophe Marguet, batterie, Jean-Marc Larché, saxophones, Régis Huby, violon et Yves Rousseau, contrebasse, compositions et arrangements)
le vendredi 7 octobre 2011 à 20h30 au Théâtre Municipal de Perpignan (66) dans le cadre de "Jazzèbre"
Place de la République - 66000 Perpignan - 04 68 66 33 54


et 
avec son quartet 
"Sarsara" 
(Christophe Marguet, batterie, Jean-Marc Larché, saxophones, Régis Huby, violon et Yves Rousseau, contrebasse, compositions et arrangements)
au Théâtre 71 de Malakoff (92)
le dimanche 9 octobre 2011 à 16h30

Théâtre 71 | 3 Place du 11 Novembre, 92240 Malakoff, France | Téléphone 01 55 48 91 00 | billetterie@theatre71.com

Ci-dessous, un extrait du précédent spectacle " Poète vos papiers! ". Depuis, Maria Laura Baccarini a remplacé Jeanne Added dans le groupe.

Partager cet article

Repost0

Festival Jazz au fil de l'Oise du 4 novembre au 9 décembre 2011

Publié le par Guillaume Lagrée


Après les festivals de l'été, voici le temps des festivals de l'automne. Logique. Puisque le Jazz est né le long d'un fleuve, le Mississipi, il vit chaque automne le long d'un fleuve français entre Ile de France et Picardie, l'Oise.

Il s'agit du festival Jazz au fil de l'Oise, du vendredi 4 novembre au vendredi 9 décembre, soutenu par le Conseil général du Val d'Oise et la communauté d'agglomération de Cergy Pontoise.

Giovanni-Mirabassi.jpg

 

La photographie de Giovanni Mirabassi est l'oeuvre de l'Inévitable Juan Carlos HERNANDEZ.

Parmi la multitude de concerts proposés, voici ma sélection aussi subjective et arbitraire qu'une cote boursière:

- samedi 12 novembre à Ermont, la chanteuse, pianiste, compositrice américaine Patricia Barber.Pas si classique que ça...

- vendredi 18 novembre à Méry sur Oise,  Tigran en piano solo. Si vous ne le connaissez pas encore, il est grand temps que vous lisiez ce blog!

- samedi 19 novembre à Auvers sur Oise, Giovanni Mirabassi en piano solo.

- dimanche 20 novembre à Neuville sur Oise, la saxophoniste Alexandra Grimal en duo avec le guitariste  Nelson Veras. Un dialogue d'oiseaux de haut vol.

- jeudi 8 décembre à l'apostrophe, théatre de Louvrais, François Méchali (contrebasse) en duo avec Ramon Lopez (batterie). 

- vendredi 9 décembre à Butry sur Oise, le trio Move is de Thierry Péala (chant) avec Bruno Angelini (piano) et Francesco Bearzatti (saxophone ténor, clarinette). Merveilles auditives à venir.

 

Partager cet article

Repost0

Sélection de concerts de Jazz pour octobre 2011 à Paris

Publié le par Guillaume Lagrée

Respectables lectrices, vénérables lecteurs, c'est avec l'aplomb d'une agence de notation que je vous recommande les concerts suivants pour le mois d'octobre 2011 à Paris.

Tour Eiffel

 

La photographie de la Tour Eiffel est l'oeuvre de l'indémodable Juan Carlos HERNANDEZ.

Au Duc des Lombards:

les mercredi 26, jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 octobre 2011 à 20h et 22h, Roy Haynes, né en 1925, le batteur préféré de Charlie Parker et  Stan Getz, sera sur scène pour nous donner une leçon de jeunesse en quartet.

Au Sunside:

- samedi 15 octobre à 20h, le guitariste américain Jacky Wilkins accompagné des Français Yves Torchinsky (contrebasse) et François Laizeau (batterie). Un artiste trop rare à Paris.

-  Samedi 22 octobre à 21h, le quintette du trompettiste Jeremy Pelt avec l'excellent pianiste  Dany Grissett.

- Jeudi 27 octobre à 21h30, Bruno Schorp " Colors " et  Olivier Calmel " Cordes croisées ".

Au Sunset:

lundi 10 et mardi 11 octobre à 21h, le guitariste brésilien Nelson Veras en trio avec Thomas Morgan (contrebasse) et Stéphane Galland (batterie) viendra présenter son nouvel album " Rouge sur blanc ". Attention, génie de sortie! Ne le manquez pas avant qu'il ne rentre dans sa boite.

Au New Morning:

- Jeudi 6 octobre à 21h, le guitariste Pat Martino au talent injustement méconnu sera sur scène en trio.

- Mardi 11 octobre à 20h30, le batteur Billy Cobham, véritable Who's who du Groove à lui seul, sera sur scène en quartet avec l'excellent guitariste français Jean-Marie Ecay.

 

A l'Alhambra:

- lundi 17 octobre à 20h, l'Open Gate Trio de l'organiste Emmanuel Bex vous ouvrira les portes de Bela Bartok en compagnie de l'Orchestre des Pays de Savoie dirigé par Franck Tortiller et d'une chorale d'une centaine de chanteurs.

 

Partager cet article

Repost0

Deux concerts de Matthieu Marthouret en lle de France en octobre 2011

Publié le par Guillaume Lagrée

Matthieu-Martouret-.jpg

 

La photographie de Matthieu Marthouret est l'oeuvre de l'Incontournable  Juan Carlos HERNANDEZ

 

- le mardi 18 octobre au conservatoire de Gagny, Seine Saint Denis, concert à 20h30


 

- le mardi 25 octobre au jazz club d'Eaubonne, Val d'Oise, concert à 21h

 


 

 

Matthieu Marthouret Organ Quartet

 

Nicolas Kummert: saxophone

Maxime Fougères: guitare électrique

Manu Franchi: batterie

Matthieu Marthouret: orgue & compositions

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2