Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RECLAME: Jazz sur le Vif Saison 17-18 à Radio France

Publié le par Guillaume Lagrée

RECLAME

Jazz sur le Vif

Saison 17-18

Radio France

Lectrices Jazz, lecteurs Vifs, vous connaissez l'adage cher aux notaires: " Le mort saisit le vif ". En droit français, voir l'article 724 du Code civil.

Le Jazz est une musique vivante, à déguster saisie à vif, que l'on joue des compositeurs morts ou vivants. C'est à un panorama de ce qui se produit aujourd'hui que nous convie Radio France dans sa saison 2017-2018 de Jazz sur le Vif. 

Je vous ai déjà narré la soirée Mathieu Donarier Trio & Patrice Caratini Jazz Ensemble  du samedi 30 septembre 2017.

Les concerts ont lieu au studio 104 de la Maison de la Radio à Paris en France un samedi par mois à 20h ou 20h30. Tous ont  vocation à être diffusés sur France Musique. Chaque soirée est composée de 2 concerts pour le prix d'un.

Voici la suite du programme:

Samedi 11 novembre 2017 à 20h: Nox 3 & Linda Olah suivi de l'Euroradio Jazz Orchestra 2017 dirigé par la splendide Airelle Besson (trompette), Dame du temps présent. Concert diffusé le samedi 2 décembre 2017 à 19h sur France Musique dans le Jazz Club d'Yvan Amar. 

Samedi 16 décembre 2017 à 20h: Antoine Boyer & Samuelito suivi de Angelo Debarre & Marius Apostol. Soirée spéciale guitare entre flamenco, manouche et jazz.

Samedi 13 janvier 2018 à 20h: Claudia Solal & Benjamin Moussay, duo célébré sur ce blog suivi d'Enrico Pieranunzi Trio, pianiste romain d'un classicisme épuré. 

Samedi 3 février 2018 à 20h30: Frédéric Couderc Quartet suivi de Stefano Bollani Quartet. 

Samedi 31 mars 2018 à 20h: Daniel Zimmerman Quartet, tromboniste louangé sur ce blog suivi de Henri Texier Sky Dancers 6. 

Samedi 14 avril 2018 à 20h30 à l'Auditorium de Radio France: Vincent Le Quang Quartet, saxophoniste maintes fois fêté sur ce blog suivi de Médéric Collignon & le Jus de Bocse, trompettiste inlassablement célébré sur ce blog. 

Samedi 9 juin 2018 à 20h: Emile Parisien & Vincent Peirani suivi de Daniel Humair Quartet, batteur infatigablement chanté sur ce blog. 

Samedi 7 juillet 2018 à 20h: Eric Prost & Jean Charles Richard Quintet suivi de Thomas de Pourquery Supersonic Sound of Love, artiste  de l'année aux Victoires du Jazz 2017.

 

La photographie de Médéric Collignon est l'œuvre de l'Incoercible Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette œuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Médéric Collignon par Juan Carlos HERNANDEZ

Médéric Collignon par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

" Modern Art " Humair, Le Quang, Kerecki

Publié le par Guillaume Lagrée

Modern Art

Incises. 2017.

Daniel Humair: batterie, compositions

Vincent Le Quang: saxophones ténor et soprano, compositions

Stéphane Kerecki: contrebasse, compositions

 

Lectrices esthètes, lecteurs select, je vous ai déjà parlé du trio Modern Art en concert.

Le concept est que chaque morceau est inspiré par un peintre, sachant que Daniel Humair est lui même peintre et qu'il peint bien plus sérieusement qu'Ingres ne jouait du violon.

Que donne de plus l'album par rapport au concert?

Le plaisir d'écouter ce trio selon votre bon plaisir déjà.

Ensuite, l'album est un très bel objet Grand, cartonné, avec une reproduction d'œuvre pour chaque peintre référencé. Beau comme un vinyl alors qu'il s'agit d'un CD. Il vous permet d'avoir une œuvre dans les mains à l'heure de la mode du dématérialisé. Vous pouvez regarder une peinture, écouter la musique qui s'en inspire, établir de vous même les correspondances entre les deux arts, estimer que cela colle ou que cela ne colle pas, imaginer d'autres œuvres sonores et/ou visuelles à partir de là, bref vous développer durablement, lectrices esthètes, lecteurs select. 

Pour savoir ce que ce trio peut vous offrir en concert, savourez le film ci-dessous enregistré au Triton aux Lilas (93) le 17 décembre 2015. Depuis, la musique de ces créateurs a évolué. Pour savourer leur évolution, écoutez l'album " Modern Art " et rendez vous  à leur prochain concert au Comptoir à Fontenay sous Bois (94) le vendredi 17 novembre 2017 à 20h45. Breuvages et victuailles en vente sur place.

La photographie de Daniel Humair est l'œuvre de l'Impérieux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette œuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Daniel Humair par Juan Carlos HERNANDEZ

Daniel Humair par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

Jérome Sabbagh aux commandes de la Péniche Anako

Publié le par Guillaume Lagrée

Jérôme Sabbagh Quartet

Péniche Anako

Paris

Jeudi 26 octobre 2017. 20h.

 

Jérôme Sabbagh : saxophone ténor, compositions

Greg Tuohey : guitare électrique, compositions

Joe Martin : contrebasse

Kush Abadey : batterie

 

 

 

Ca swingue tout de suite. Son énergique du ténor. Batteur aux baguettes. Pulsation efficace de la contrebasse. Guitariste léger et rapide. Jérôme fait signe visuellement et musicalement à Greg. Il s’efface et cède la place. Jeu plus classique que Ben Monder le précédent guitariste de Jérôme Sabbagh. Il va vite sans effort visible, signe de maîtrise. Joe joue d’une contrebasse que lui a prêté un ami de Paris. Manifestement, cela ne le freine pas. Un petit final funky. C’était «Vintage» (Jérôme Sabbagh)

 

«A note from the dancer »(Greg Tuohey). Une ballade classique. Ca balance souplement.  Batteur aux balais. Basse bien en place. Solo de guitare. Ca ronronner chaudement.

 

Petit solo de guitare pour introduire. Kush pétrit bien aux balais. Le sax s’ajoute. Le batteur passe aux baguettes. Le son de guitare devient saturé. Bref, c’est plus énergique.

 

Le groupe repart. Kush aux baguettes. Ca swingue. Joli duo sax & contrebasse qui avance à pas de chat. Vif, léger, souple. Bonne relance du batteur et le quartet repart.

 

Le groupe démarre sur un tempo énergique. La rythmique monte en puissance, le sax aussi. Solo de guitare bien impulsé par basse et batterie. Beau solo de contrebasse, très dansant, ponctué avec finesse par les baguettes sur les cymbales. Le batteur s’efface. Le son de la contrebasse vibre dans mon ventre. Guitare et batterie remettent la pulsation et Jérôme démarre.

 

Pour finir le premier set, «You are on my mind » (Jérôme Sabbagh). Une chanson d’amour joyeuse. Batteur aux baguettes. Le quartet déroule.

 

PAUSE
 

Non seulement j’ai école le lendemain mais, en plus, comme guitariste du quartet de Jéôme Sabbagh, je préfère largement Ben Monder à Greg Tuohey. La chronique cesse donc ici.

 

La photographie de Jérôme Sabbagh est l'œuvre de l'Indémodable Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette œuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

 

Jérôme Sabbagh par Juan Carlos HERNANDEZ

Jérôme Sabbagh par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2