André Stocchetti " Fluturiste "

Publié le par Guillaume Lagrée

André Stocchetti

" Fluturiste "

Tempo Productions.

Sortie le 5 novembre 2010.

 

 

André Stocchetti: flûtes, électronique, chant

 

Attention, phénomène!

 

Un homme seul avec des flûtes et des machines électroniques, du goût, de la poésie, de l'invention, de la culture, de l'intelligence, va vous éblouir, vous émerveiller, vous agacer, vous surprendre, lectrices curieuses, lecteurs avides de nouveauté. Cet homme se nomme André Stocchetti.

 

Enfin de la fraîcheur! La succession de Michel Edelin est assurée. Il y a tant de merveilles que je ne sais par laquelle commencer. Enfin si je sais. Par ce merveilleux poème de Clément Marot, poète libre du XVIe siècle" Adieu la cour ". A partir de la poésie et de la musique de la Renaissance française naît un bijou contemporain qui parle à l'auditeur de 2010.

 

Et puis il y a l'humour, humus de l'amour comme disait Roland Topor. Celui des haïkus rejoint celui de Cioran. Les machines sont ici au service de l'homme et non l'inverse comme cela est trop souvent le cas dans la musique électronique. Le souffle du flutiste rejoint celui du chanteur. La diversité de cette musique kaléidoscopique enchantera adultes et enfants.

 

Enfin cet album est construit de bout en bout avec des interludes, des ambiances, des mots, des émotions qui s'enchaînent laissant l'auditeur le sourire aux lèvres.

 

André Stocchetti donnera plusieurs concerts à Paris au Sentier des Halles en novembre 2010. Passez le message à vos voisins zinzins et à vos amis mimis et courez y donc, sapristi! Ca ne fait pas de mal de se faire du bien. Ca fait du bien par où ça passe. C'est excellent pour ce que vous avez.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article