Didier Levallet Quintet " Songes, silences "

Publié le par Guillaume Lagrée

 

 

Didier Levallet Quintet

" Songes, silences "

 

 
didier levallet: contrebasse, compositions
jan vanek: guitare
françois laizeau: batterie
sylvain rifflet: clarinette, saxophone
airelle besson: trompette

Enregistré au Palot, à Montbéliard, département du Doubs, région Franche Comté, France du 27 au 29 novembre 2006.

Produit par l'Allan, Scène nationale de Monbtbéliard.

sans bruit. 2011.

 

Je suis arrivé à Montbéliard en septembre 2000, quelques mois avent Didier Levallet. Lui venait diriger la Scène nationale de l'Allan. Je me souviens d'une soirée mémorable de lancement qui me fit découvrir Elise Caron au Palot, accompagnée aux contrebasses d'Henri Texier et Didier Levallet entre autres musiciens. Notamment d'une version de " Ne pleure pas Jeannette " qui me hante encore plus de dix ans après.
En 2006, au Palot, sans spectateur, Didier Levallet s'entourait de jeunes gens doués pour une musique éditée par sans bruit, un éditeur qui porte bien son nom. En effet, c'est de la musique, pas du bruit. Cela joue sur les silences, les accords, les couleurs. Certes, Didier Levallet vient de Charles Mingus sur lequel il écrivit un livre marquant avec Denis Constant Martin mais sa musique est policée, polissée, affinée, raffinée. 
C'est une musique où chacun a sa part, où le chef s'efface pour laisser place aux solistes. Je découvre ici Jan Vanek, guitariste aussi subtil et délicat à l'acoustique qu'à l'électrique. J'entends se confirmer le talent de Mademoiselle Airelle Besson. Il y a tant de trompettistes vieux, laids et qui la ramènent. Et puis il y a Airelle Besson, jeune, belle, talentueuse. Une douceur trompeuse qui vous marque, une finesse dans le jeu, la couleur de l'instrument très rare. Aucune épate, aucune esbroufe. Elle se trouve ici à la fois en terrain connu avec Sylvain Rifflet et inconnu avec ces compositions de Didier Levallet. Elle apporte ce supplément d'âme qui emporte la mise.
Faites le silence autour de vous. Laissez jouer cette musique. Entrez dans le jardin secret (n°2) du Quintette de Didier Levallet.
 

Commenter cet article