Dred Scott prepared piano

Publié le par Guillaume Lagrée

Dred Scott prepared piano

2009.

Dred Scott: piano préparé

Ouvrez un piano. Placez divers objets dans ses cordes: morceaux de papier, bouts de bois, ce qui vous tombe sous la main. Refermez. Laissez mûrir quatre mois. Ouvrez le piano, asseyez vous devant, posez vos mains sur le clavier. Jouez. Jouissez.

C'est ce qu'a fait le pianiste américain Dred Scott dans un appartement situé dans le quartier de Brooklyn à New York City, USA, entre novembre 2007 et février 2008. Dehors il fait froid, dedans il fait chaud. Le résultat publié en 2009 aux Etats Unis vient de me parvenir en France en 2011. Cela valait la peine d'attendre.

Comme la musique est improvisée, il y a des hauts et des bas. Peu importe. Ce qui compte ici, c'est l'envie, le jeu, la fantaisie de ce pianiste humoriste. Dred Scott est atteint d'une bonne maladie. Il ne peut pas s'empêcher de swinguer même sur un piano préparé. Cette musique va vous stimuler le cerveau, vous déranger, vous agacer, vous amuser, vous emporter. Partez avec elle, sans préjugé.

La pochette de l'album est une variation sur un tableau de Salvador Dali: " Hallucination partielle. Six images de Lénine sur un piano " (1931). Tableau aujourd'hui visible à Paris, au Centre Pompidou. Je laisse aux lectrice raffinées, aux lecteurs raffinés le soin d'examiner les liens entre la peinture de Salvador Dali( Avida Dollars selon André Breton) et la musique de Dred Scott.

Dred Scott sera en concert en trio à Paris au Duc des Lombards le samedi 21 mai à 20h et 22h. Soyez ici aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article