Eddie Gomez/Cesarius Alvim " Forever "

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Eddie Gomez/ Cesarius Alvim " Forever "

Un album du label rennais Plus Loin Music.

Distribué par Harmonia Mundi.

Sortie le jeudi 26 août 2010.

 

Cesarius Alvim: piano

Eddie Gomez: contrebasse

 

 

Cesarius Alvim, Brésilien de naissance, Breton d'adoption, pianiste et contrebassiste est allé à New York retrouver un vieux complice, le contrebassiste porto ricain Eddie Gomez. Manque à l'appel le trompettiste breton Eric Le Lann. En 1988, Cesarius Avim  enregistrait avec ces deux là l' album" Threefold " où figurait déjà une composition d'Eric " Lady CB " qui, je le suppose, rend hommage à Lady Carla Bley plutôt qu'à un moyen de paiement bien connu des internautes.

 

Il faut rendre à César ce qui appartient à César. Cet album est celui de Cesarius Alvim. Non seulement la peinture de la pochette, semble t-il inspirée de la grève bretonne, est de lui mais 5 morceaux de l'album sur 11 aussi. Cette musique a été enregistrée à New York fin janvier 2010. Dehors, il fait froid et gris. Cela se sent dans l'ambiance de l'album mais Cesarius n'est pas Brésilien pour rien. Cet homme dégage plus d'énergie et de chaleur qu'une centrale nucléaire et sans déchets ingérables. Quant à Eddie Gomez, il est tout simplement parfait. Comme d'habitude mais nul ne saurait se lasser de cette habitude là. La musique coule de source, lave l'âme de ses impuretés. Elle rêve, elle élève, elle enlève. Pourquoi décrire le bonheur? Mieux vaut le vivre. Voilà tout le risque encouru en écoutant cette musique. Etre heureux. Il vaut la peine d'être pris.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article