Elisabeth Kontomanou " Amoureuse "

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Elisabeth Kontomanou

" Amoureuse "

Plus Loin Music. 2014

Elisabeth Kontomanou

 

 

La photographie d'Elisabeth Kontomanou est l'oeuvre du Sensuel Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

 

Elisabeth Kontomanou: chant

Gustav Karlström: piano

Thomas Bramerie: contrebasse

Donald Kontomanou:batterie

Joey Belmondo: guitares

Eric Le Lann: trompette

Olivier Ker Ourio: harmonica

Renez " Sabusito " Martinez: congas

 

Née en France d'un père Guinéen (le saxophoniste Jo Maka) et d'une mère Grecque, ayant fait ses preuves à New York entre 1995 et 2005, Elisabeth Kontomanou est Française, n'en déplaise aux esprits étriqués. Après avoir chanté les standards du Jazz et de la Soul Music pendant des années (son album duo avec la pianiste américaine Geri Allen "  Secret of the wind " est une merveille), la voici qui prend à bras le corps la chanson française avec des classiques des années 1930 aux années 1960.

Pour ce faire, elle s'est entourée d'un groupe d'hommes de valeur dont son fils Donald à la batterie, Eric Le Lann à la tromptte pour qui Martial Solal arrangea, pour grand orchestre, des chansons de Piaf, Trénet, Fréhel. Fréhel, la Bretonne de Paris, que Serge Gainsbourg connut enfant, avec cette belle version de " Où sont tous mes amants? " où Le Lann ajoute son grain de mélancolie. J'aimais déjà " Et maintenant " de Gilbert Bécaud mais l'idée de commencer cette chanson en duo voix/percussions, de la traiter en afro cubain la renouvelle complètement. Curieusement, " Milord " de Georges Moustaki, la chanson qui lui permit de vivre 10 ans sans travailler, figure sur la pochette mais pas dans l'album. A la place, il y a autre chose. A vous de découvrir. " La valse à mille temps " de Jacques Brel est particulièrement entraînante. Les musiciens sont toujours impeccables, en place, avec le supplément de chaleur qu'amènent les percussions à la batterie, d'émotion qu'apportent la trompette d'Eric Le Lann et l'harmonica d'Olivier Ker Ourio

Par contre, il y a plusieurs chansons qui m'agacent prodigieusement, où je trouve que la Dame Elisabeth Kontomanou en fait trop. Ma Dame, elle, déteste cette musique. A vous de vous faire votre jugement, lectrices sélectives, lecteurs esthètes. Peut-être aimerez vous cet album dans son entier, peut-être aimerez vous d'autres chansons que moi.

En tout cas, il est indéniable que la Dame Elisabeth Kontomanou est toujours intègre. Quelle que soit la chanson qu'elle interprète, elle se donne à fond, corps et âme. Dans une scène musicale envahie de chanteuses mièvres, sans voix ni présence, cela fait du bien. Elle pourrait chanter comme Melanie De Biasio si elle le désirait alors que Melanie De Biasio serait bien incapable de chanter comme la dame Elisabeth Kontomanou.

 

 

 

 

Dame Elisabeth Kontomanou chantera " Amoureuse " en concert à Paris, au Sunside, les jeudi 1er, vendredi 2, samedi 3 mai 2014.

 

Laissons parler l'artiste. Elisabeth Kontomanou présente son album " Amoureuse " en compagnie de son fils Donald. Rien à ajouter.


 

Commenter cet article