Eumir Deodato au Duc des Lombards le 1er et le 2 juin 2010

Publié le par Guillaume Lagrée

Eumir Deodato est né à Rio de Janeiro, Brésil, en 1943. Le business de cet Eumir, ce n'est pas le pétrole, c'est la musique.

 

Jugez plutôt. Premier album comme leader en 1964. Depuis il  a participé à 450 albums, vendu 25 000 000 de disques aux Etats Unis d'Amérique.

 

Pianiste, claviériste, compositeur, cet homme a contribué à forger le son des années 1960-70 mélangeant joyeusement Bossa Nova, Jazz, Funk, Soul, Disco.

 

Pour vous expliquer sa musique, je laisse la parole à un expert français, Captain Détendu.

 

Ses passages à Paris sont rares. Il sera en concert au Duc des Lombards le mardi 1er et le mercredi 2 juin 2010 à 20h et 22h. La formation sera classique (piano/contrebasse/batterie). La musique ne le sera pas. Avec un homme qui a transformé en bijou pop Also spracht Zarathoustra de Richard Strauss, tout est possible.

 

C'est le début du mois. Vos poches sont encore pleines. Votre banquier vous sourit encore. Nostalgiques du Cool, lecteurs d'Herman Broch, amoureux du Kitsch, amateurs d'alliances sonores improbables, arrêtez les cigarettes et placez l'argent dans un concert d'Eumir Deodato.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article