Jérôme Sabbagh Quartet de retour à Paris

Publié le par Guillaume Lagrée

Paris. Le Sunset. Mardi 11 mai 2010. 21h30.

 

Jerôme Sabbagh Quartet.

 

Jérôme Sabbagh

 

La photographie de Jérôme Sabbagh est l'oeuvre de l'Explosif Juan CARLOS HERNANDEZ.

 

Jérôme Sabbagh : saxophone ténor

Ben Monder : guitare électrique

Joe Martin : contrebasse

Joechen Rueckert : batterie

 

Ballade sombre, menaçante. Le groupe est soudé dès les premières notes. Ce soir, le batteur est à sa place. Le jeu de guitare est fin, cool, sans esbroufe. Il me rappelle même Elek Bacsik. Jérôme reprend les commandes avec un beau son majestueux. C’était « The Turn ».

 

« Electric Sun ». Morceau funky avec des accents antillais. Ca chauffe en douceur. Je hoche la tête de contentement. Ca balance bien. Belle composition énergique, ensoleillée, avec des réminiscences de Jimi Hendrix au fond d’un club de Jazz alors que la nuit est froide et humide dehors. Le son monte mais juste ce qu’il faut. Contrebasse et batterie ne lâchent pas la pulsation d’une microseconde. Ca donne envie de danser, d’agiter les bras, de bouger son corps sans effort.

 

Duo sax/guitare au mm pour entamer une ballade. Le quartet démarre impulsé par le gros son de la contrebasse et les maillets roulant sur les tambours derrière. C’était « Comptine ».

 

« Vantage ». Ce soir le groupe joue essentiellement des nouvelles compositions. C’est enjoué, délié. Ben Monder surveille les cordes de sa guitare en vol plané.

 

« La fée Morgane ». Celle qui captiva Merlin l’Enchanteur. Une sorte de mélopée heurtée. Cette fée est drôlement tourmentée. Son grand breton de la guitare. C’est juste car la légende de Bretagne avec l’enchanteur Merlin, la fée Morgane, les chevaliers de la Table Ronde vient plutôt de l’île de Bretagne que de la péninsule d’Armorique.

 

PAUSE

 

Gros coup de barre ce soir. Il faut aller à l’école le lendemain matin. Je ne suis pas resté plus longtemps. Le groupe est encore en rodage de nouvelles compositions du leader. « Electric Sun » est celle qui m’a le plus marqué. A réécouter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article