Laurent Robin and the sky riders project. Ode to the Doodooda

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Après quelques secondes de réclame, vous pouvez écouter ci-dessus " Monica in London ".

Laurent Robin and the sky riders project

Ode to the Doodooda

Laborie Records. 2010.

Laurent Robin
: batterie
Benjamin Moussay: orgue Hammond, claviers, synthétiseurs
Vincent Laffont: Fender Rhodes, synthétiseur
Xiao Li: voix


J'avais déjà apprécié ce groupe, sans chanteuse, en première partie du concert de Pierrick Pédron à l'Alhambra de Paris.
Le voici enregistré en studio, dans un château du Limousin. Pourtant, pour déguster cette musique, il faut être à Paris, le soir, recevoir des amis chez soi et, pour que jolies filles et beaux garçons se mélangent joyeusement, lancer Ode to the Doodooda en boucle.

Ensuite, laissez le charme agir. Le groove impeccable et implacable de Laurent Robin à la batterie. Les chevaliers des touches, Benjamin Moussay et Vincent Laffont, en pleine fantaisie cosmicomique. Le chant asiatique et érotique de Xiao Li.

Faites passer les coquetèles, n'oubliez pas les glaçons et les amuse gueule. Même les amours tumultueuses de Monica in London(6) passeront comme du velours. Pour les amateurs d'heroic fantasy, Tamac Molock (3) deviendra l'hymne de leurs nuits. Cerise sur le gâteau, pour le final, un hommage à l'Angleterre avec un air composé par un Français, God save the Queen.

Commenter cet article