Le décès de mon frère Benoît Lagrée officiellement déclaré

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Lectrices attentionnées, lecteurs chaleureux, merci à tous pour votre soutien depuis la disparition de mon frère préféré Benoît Lagrée, le samedi 30 novembre 2013, dans la forêt d'Absalon en Martinique.

Les recherches, tant privées que publiques, étant demeurées vaines, le tribunal de grande instance de Fort-de-France l'a reconnu mort ce qui permet, juridiquement et financièrement, de solder les comptes. Il laisse derrière iui, à 35 ans, une veuve, 3 enfants, une mère, une soeur et un frère sans compter les cousins, amis, voisins, oncles, tantes, collègues, relations.

J'ai déjà raconté, sur ce blog, comment j'avais emmené Benoît, pour ses 12 ans, écouter Miles Davis en concert à Saint Brieuc (22) le vendredi 26 octobre 1990.

En souvenir, voici Miles Davis sur scène en 1990 jouant " Human Nature " de Mickael Jackson et Quincy Jones.

Comme la vie est lente et comme l'Espérance est violente " (Guillaume Apollinaire).

 

Commenter cet article

Florence 05/07/2014 19:44

Il est des douleurs qui ne deviendront jamais douce et dont le souvenir conservera toujours son amertume, lorsque la mort fauche ceux qui nous sont chers.
Certes ce ne sont que des mots, et ils sont dérisoires, toutefois reçois mes plus humbles pensées.

Guillaume Lagrée 05/07/2014 21:13



Merci Dame Florence.



Juan Carlos 29/06/2014 12:56

De tout coeur avec toi et ta famille cher Guillaume.

Guillaume Lagrée 05/07/2014 21:14



Merci fidèle associé.