Le Tout Puissant Orchestre Poly Rythmo " Cotonou Club "

Publié le par Guillaume Lagrée

 Le Tout Puissant Orchestre Poly Rythmo

" Cotonou Club "

Universal Music. 2011.

 

 

Lectrices assoiffées de rythmes, lecteurs affamés de danse, voici pour vous satisfaire l'album d'un orchestre né à Cotonou, Bénin, Afrique, il y a plus de 40 ans et qui a enfin l'opportunité de faire danser et vibrer l'Europe et l'Amérique, le Tout Puissant Orchestre Polyrythmo .
Le Poly Rythmo n'a pas la folie et la démesure de l'Africa 70 de son voisin nigérian Fela mais, comme son nom l'indique, il joue tous les rythmes du moment que cela rend son public ivre de danse. Ce double album contient dans sa première partie des rythmes africains, de la salsa, de l'électro britannique avec le concours des Anglais de Franz Ferdinand (morceau que j'ai choisi pour illustrer cet article). La seconde partie est consacrée à des enregistrements radiophoniques et à des vidéos de l'orchestre. L'ensemble ferait danser un couvent de bénédictins cacochymes.
C'est chaud, viril, musclé mais pas macho puisque deux femmes, Angélique Kidjo et Fatoumata Diawara ont la vedette sur deux chansons (respectivement la 5 et la 8). Le vaudou et les rythmes d'Afrique de l'Ouest (la Côte des Esclaves) sont essentiels dans la naissance du Jazz et des musiques noires américaines. Par un effet boomerang, ces musiciens
béninois ont assimilé les musiques américaines à leur manière revisitant par exemple le Voodoo Child de Jimi Hendrix.
Montez le son, ouvrez portes et fenêtres, invitez vos voisins à rejoindre la fête et dansez aux sons du Poly Rythmo!

Commenter cet article