Les Français et la musique: étude de la SACEM

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, si vous lisez ce blog, c'est que vous faites partie d'une élite cachée, ceux qui aiment le Jazz.

En effet, la dernière étude de la SACEM sur les Français et la musique est formelle.

Les Français aiment avant tout la variété française, internationale, le rock et la pop. Viennent ensuite la musique classique, la R'n'B et la Soul, les musiques de film et du monde. Le Jazz n'y figure pas. Les faits sont têtus comme disait le regrettable camarade Lénine.

Allons plus avant dans les pratiques musicales des Français comme auditeurs.

99% des Français écoutent de la musique et 75% ne pourraient pas s'en passer. Chaque jour, les Français écoutent en moyenne 2h25 de musique, en voiture pour plus de 65% d'entre eux ou à la maison pour 60%. Dans l'ordre décroissant, ils l'écoutent sur l'ordinateur, à la radio, sur une chaîne hi fi, à l'autoradio.

9 Français sur 10 sont curieux de l'actualité musicale. Pour découvrir nouveaux titres et nouveaux talents, la radio réunit 60% des suffrages. Après les médias traditionnels, Internet recueille 50% des voix pour découvrir de la musique. La preuve, vous lisez cet article. Enfin, près de 40% des Français découvrent de la musique grâce à leur entourage. 

La musique est bonne pour le moral. Elle met 92% des Français de bonne humeur et, pour 85% d'entre eux, elle donne de l'énergie. Pourtant, à quelques exceptions près, ils ne connaissent pas " Boogie Stop Suffle " de Charles Mingus!

70% des Français écoutent de la musique en ligne au moins une fois par semaine. Par exemple, en lisant cet article. 

Enfin, 6 Français sur 10 vont au concert ou à un festival au moins une fois par an. Par exemple, au festival Jazz à l'Etage ou à celui de l'AMR selon qu'lls vivent à l'Ouest ou au Sud-Est de la France.

En 1969, déjà, les Français se rendaient nombreux au festival international de Jazz d'Antibes-Juan-les-Pins, dans les Alpes Maritimes, en France, au Nord de la Mer Méditerranée, pour y écouter Nina Simone chanter et jouer " Four women " entre français et anglais. Ils étaient fascinés. 45 ans après, grâce au film du concert conservé par l'INA, le charme opère encore. La preuve ci-dessous.

 

 

 

Commenter cet article