Linda Jozefowski " For my dead folks "

Publié le par Guillaume Lagrée

Linda Jozefowski

" For my dead folks "

Unit Records. 2011

 

Linda Jozefowski: flûte, compositions

Jean-Lou Treboux: vibraphone

Charly Wilmart: contrebasse

Maxence Sibille: batterie

Linda Jozefowski

La photographie de Linda Jozefowski est l'oeuvre du Charmant Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette photographie sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Une jeune flûtiste polono-suisse qui dédie un album de sa composition à trois personnes proches d'elle décédées, cela pourrait faire fuir l'auditrice pressée, l'auditeur inattentif qui craindrait le pathos et l'ennui.

Ce serait une très grave erreur. En effet, dès les premières notes du premier morceau " Dangerous temptations " qui illustre cet article, j'ai été pris par l'énergie, la finesse de cette musique. Ca groove, nom de Zeus! Tout du long de l'album, ça swingue, meut, émeut. Le vibraphone donne une légèreté que ne donnerait pas le piano. Contrebasse et batterie ancrent cette musique alors que la flûte vole libre, légère, mystérieuse, plus que féminine, humaine.

Ce n'est pas de la musique que j'entends, c'est la vie même avec ses hauts et ses bas de soi. C'est seulement quand la musique réussit ce prodige de nous parler à l'âme dans son métalangage  qu'elle est vraiment digne d'intérêt. C'est tout le bonheur que procure la musique de Linda Jozefowski entre Jazz, Soul, Funk,Europe de l'Est et de l'Ouest. Elle est courte, dense, riche et digne de multiples écoutes.

" Laisse les morts enterrer les morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu " (Evangile selon Saint Luc: 9, 51-62). Nul besoin d'être chrétien pour pratiquer cette leçon de sagesse. Maintenant que Linda Jozefowski a sublimé sa peine dans sa musique, souhaitons lui de poursuivre son chemin longtemps encore pour notre plus grand plaisir, lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs.

 

Voici ce que donnait ce quartet en concert à Lausanne, en Suisse, le 6 juin 2011. Vivement des concerts en France!

Commenter cet article