Musique et cinéma: le mariage du siècle? Exposition à la Cité de la Musique, Paris, du 19 mars au 18 août 2013

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Lectrices cinéphiles, lecteurs mélomanes, alors que l'exposition " Django Reinhardt, le Swing de Paris " est terminée depuis le 23 janvier 2013, que l'exposition " Muzik: du son à l'émotion " se terminera à Montréal (Québec, Canada) le dimanche 10 mars 2013, vous pourrez vous retrouver à la Cité de la Musique ( Paris, Ile de France, France) pour l'exposition: " Musique et cinéma: le mariage du siècle? " du mardi 19 mars au dimanche 18 août 2013.

Espérons qu'il y ait du Jazz dedans, au moins pour la Nouvelle Vague (Miles Davis et Louis Malle, Martial Solal, Michel Legrand et Jean-Luc Godard, Charles Mingus et John  Cassavetes).

En tout cas, il y aura des concerts de Jazz autour de l'exposition: Fred Pallem et le Sacre du Tympan joueront les grandes musiques du cinéma français avec Jeanne Added et Thomas de Pourquery comme vocalistes, Stéphane Oliva (piano) improvisera sur des images de films, Giovanni Mirabassi (piano) jouera en trio les grands airs du cinéma italien de Nino Rota à Ennio Morricone. Programme complet sur le site de la Cité de la musique.

 

Voici les 5 premières minutes d' " A bout de souffle " de Jean-Luc Godard (1959). Musique de Martial Solal. Jean-Paul Belmondo dans le rôle principal. Si Martial Solal n'a plus jamais travaillé ensuite pour Jean-Luc Godard, sur ce film, comme il le dit lui-même " J'avais gagné au Loto!  ". Pour Jean-Paul Belmondo, à qui ses professeurs du Conservatoire ne cessaient de répéter qu'il ne serait jamais qu'un hallebardier sur une scène de province , le gain fut plus important encore. 

 

Commenter cet article

matti 05/02/2013 03:16

Solal , Godard : pour ce qu' ils ont créé et ce qu'ils vont encore créer " tous toujours nous leur devrons tout " .
Merci de nous le rappeler .
Lecture exigeante mais très stimulante : la livraison 2012 des Cahiers du jazz avec un bel hommage à André Hodeir et la reprise de textes américains sur Monk , tout cela nous réchauffe et nous fait
du bien cet hiver .
Un commentaire sur un livre récent de Xavier Daverat sur Coltrane par Lucien Malson et un texte à propos de Etta James .
La revue se trouve à la librairie La Hune et , j' espère , dans d' autres bonnes librairies à Paris ou ailleurs .
A bientôt , maybe ... we shall see .