PEDRON OMRY

Publié le par Guillaume Lagrée

 

PEDRON OMRY

Album produit par le label rennais Plus Loin Music. 2009. Avec le soutien du Conseil général des Côtes d'Armor.


pierrick-p-dron.jpg

La photographie de Pierrick Pédron est l'oeuvre du Savant JUAN CARLOS HERNANDEZ. Toute utilisation de cette photographie sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 


Pierrick Pédron: saxophone alto
Laurent Coq: piano, Fender Rhodes et Wurlitzer
Chris de Pauw: guitares
Vincent Artaud: basse électrique et programmation
Franck Agulhon: batterie
Fabrice Moreau: batterie
Eric Legnini: claviers additionnels



Ce groupe est une TUERIE! Aussi bien en concert où je l'ai apprécié plusieurs fois qu'en studio car cet album fait mes délices renouvelées à chaque écoute.

Pierrick Pédron semblait un saxophoniste alto, digne épigone de Charlie Parker, vissé sur le be bop, genre musical qui révolutionna le Jazz dans les années 1940. Pierrick n'était pas né à l'époque. Certains Jazzmen s'en tiennent au principe de Leconte de Lisle: " Sur des pensers nouveaux, faisons des vers antiques ". Pierrick Pédron, en bon Breton, est curieux et voyageur. Son horizon culturel ne se limite pas au New York des années 40, si rugissantes furent elles. Il est aussi fasciné par Charlie Parker, Jimi Hendrix qu'Oum Kalsoum. Comment concilier les trois et créer du neuf à partir de cela? Avec OMRY, pardi!

Cette musique nous emporte dans un tourbillon qui ne nous lâche qu'au morceau final. Tout le long de l'album, l'auditeur passe du maelstrom au jacuzzi, secoué par les deux batteurs, remué par la basse, enveloppé par les claviers, cinglé par les guitares et emporté par les volutes ventées du saxophone alto de notre " Petit Géant " , le citoyen Pierrick Pédron.

Ni les contribuables costarmoricains, ni la chambre régionale des comptes de Bretagne ne sauraient reprocher au conseil général des Côtes d'Armor d'avoir contribué à produire une telle merveille. L'été prochain, lorsque vous bronzerez sur la plage du Val André, c'est le deuxième morceau de cet album que vous aurez dans la tête, les oreilles et le coeur.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mimi 27/03/2010 11:27


Ah oui, et en plus, je l'avais déjà enregistrée sur mon carnet d'adresses... Sorry. Mimi


Guillaume Lagrée 04/04/2010 14:00



Voilà qui est juste et bon.






mimi 26/03/2010 07:51


Je suis allée voir.
Moi, je ne sais pas où vous envoyer notre Lettre de nouvelles. Alors, je vous l'envoie en commentaire, faute d'avoir votre adresse email...


La Newsletter de l'association Pedron Omry - Mars 2010
www.association-pedronomry.com


Le site n'a pas encore deux mois d'existence mais il a déjà été visité par près de deux cents amateurs sans aucun battage particulier, uniquement par le bouche-à-oreille, des visiteurs français
mais aussi britanniques, canadiens, égyptiens, américains, algériens, japonais, allemands, belges, suisses.

Des membres de l'association ont fait le déplacement à Rennes le 5 mars pour un concert Omry dans le cadre de deux soirées de jazz organisées par le producteur Yann Martin (Nocturne). Ils ont ainsi
fait connaître l'association par la diffusion de ses cartons d'adhésion auprès des 400 spectateurs-auditeurs. Le site présente des extraits de ce concert ainsi que des extraits du Journal télévisé
de France 3 Bretagne du samedi 6 mars qui présente Omry et diffuse deux très courtes interviews de Pierrick Pedron et de l'association.

http://vimeo.com/10432408

De septembre à décembre derniers, Omry a été joué à Nîmes, Tourcoing, Béziers, Paris, en Algérie à Alger, Constantine, Tlemcen.

A quoi travaille l'association depuis le début de l'année ? A chercher des parrains ou des mécènes, privés et institutionnels, qui permettront la naissance d'un nouvel Omry… Recensement des
possibilités, courriers, appels téléphoniques, bref un travail de fourmi pour les bénévoles que nous sommes. Si vous avez des suggestions, des recommandations, des propositions, surtout n'hésitez
pas !

Notre objectif : faire connaître Omry, qu'il soit joué devant un public plus large et favoriser la naissance d'un nouvel Omry ! Pourquoi ne pas prendre toute votre place et adhérer à l'association
? Ce que vous pouvez faire ? Faites connaître le site de l'association à vos amis pour qu'ils découvrent Omry, suggérer des mécénats, des parrainages...

Aux adhérents, nous avons réservé 8 minutes de bonheur pour un duo Pedron-Coq sur « Autumn in New York ».

En visitant le site, vous pourrez vous inscrire à la Newsletter de l'association et suivre l'évolution de tout ce travail.

Vive le jazz ! Vive Omry ! A bientôt !


Guillaume Lagrée 27/03/2010 09:45


Mon adresse électronique figure sur ce blog.
Cherchez mieux Mademoiselle Mimi!


mimi 14/03/2010 17:52


Non, Monsieur Guillaume, car pour être une inconditionnelle de Pierrick Pedron, il faut avoir déjà beaucoup aimé, sinon je serais une groupie hystérique et j'ai malheureusement passé l'âge. See you
soon. Mademoiselle Mimi


Guillaume Lagrée 26/03/2010 07:24


Bonjour Mademmoiselle Mimi
la chronique d'OMRY est désormais en ligne sur www.breizhoo.fr le web des Bretons.
Au plaisir.
Guillaume


mimi 14/03/2010 14:08


Ah oui, j'ai mis ce matin votre lien sur le site de l'association dans la rubrique : "Ils ont aimé".


Guillaume Lagrée 14/03/2010 16:12


Vous avez bien fait, Mademoiselle Mimi.



mimi 14/03/2010 14:06


Guillaume, je vous avais écrit il y a quelques mois (je lis vos articles assez souvent) pour vous dire que nous créions une association Pedron Omry mais je ne sais pas si je vous avais envoyé notre
adresse (www.association-pedronomry.com), le site a été mis en ligne le 29 janvier 2010 et nous poursuivons un travail passionné et inconditionnel pour soutenir l'Enchanteur et son prochain Omry.
Amicalement. Michèle Simon


Guillaume Lagrée 14/03/2010 16:14


J'espère que vous n'êtes pas fanatique au point de ne lire que mes articles sur le Breton Pierrick Pédron.

Chordially (Charles Mingus)