Pee Bee " All of us 13 "

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Pee Bee

" All of us 13 "

Jazz en face. 2014.

Avec le soutien de la ville d'Antony, du conseil général des Hauts-de-Seine, de la SACEM.

 

Claudio Pallaro: saxophones ténor et soprano

Gary Brunton: contrebasse, guitare basse électrique Rickenbacker, chant

Didier Haboyan: saxophone alto

Eric Desbois: saxophone baryton

Gilles Relisieux & Jérémie Bernard: trompette, bugle

Vincent Renaudineau & Daniel Israel: trombone

David Patrois: vibraphone, marimba

Frédéric Loiseau: guitare électrique

Siegfried Mandon: batterie

Sandrine Deschamps: chant

Damien Noury: slam

 

 

Pee Bee " ce n'est pas du pipi du chat, même pas d'abeille. C'est presque un big band de Jazz ( il manque un piano et quelques cuivres mais c'est voulu) qui swingue et groove avec classe et grâce. Il nous invite dans un univers moelleux, malicieux, délicieux. Pee Bee ce sont tout simplement, en anglais, les initiales des deux chefs de l'orchestre, Claudio Pallaro et Gary Brunton.

A eux tous, ils sont 13. D'où le premier titre, éponyme d'ailleurs, de l'album " All of us 13 ". Tout est dit. Pas de Judas dans ce groupe là.

2. Le Blues de l'homme blanc. Un groove impérieux et un slam dont je comprends chaque parole en français. C'est rare. Avec de l'esprit de plus, ce qui est encore plus rare. Bref, un délice.

3. El Duende. Une espagnolade. La chanteuse m'envoûte et me fait sourire tour à tour, en français comme en espagnol. Elle en fait beaucoup, trop mais c'est exprès. Les musiciens aussi. Tout le monde s'amuse. Lectrices audacieuses, si vous voulez sortir le grand jeu à votre homme,sweet homme laissez vous posséder par le Duende. 

4. Let it flow. Retour du Saint Groove avec un duo Superfunkycalifragisexy entre la chanteuse et le slammer. Des Français qui groovent avec autant de grâce, c'est rare. Laissez couler, dansez, souriez.

5-6. Shower power. Part 1-2. Une sorte de ballade avec Sandrine Deschamps, en vedette, en anglais. Pas désagréable.

7-8. Clair obscur. Part 1-2. Retour du slammer pour un groove en français fort agréable. La rythmique est redoutable et les cuivres, les vents ponctuent diaboliquement. 2e partie pour la chanteuse.

9. La forme et le fond. Retour du slam souple et humoristique. " La forme, c'est le fond qui remonte à la surface " ( Victor Hugo). Ici, malgré le texte de la chanson, les deux sont réunis par Pee Bee.

10. Sur le fil. Ca swingue toujours autant. La chanteuse est devenue une boix de l'orchestre. Le vibraphone de David Patrois éclaire cette musique dense.

11. Est ce que ma vie? Le slammer et la chanteuse. Une chanson métaphysique qui swingue. Un autre bijou.

12. Foudbouche. Un morceau aux sonorités africaines avec un swing purement Jazz. David Patrois est passé au marimba.

13. Move over. Reprise Jazz de Janis Joplin qui aimait tant le Blues et Billie Holiday. Fin claire et nette.

 

Voici Pee Bee en concert jouant " Sur le fil " (n°10) avec deux danseuses, s'il vous plaît.

Les prochains concerts de Pee Bee auront lieu en Ile de France:

- à Chatou (78) le jeudi 13 novembre 2014 à 20h45 à l'Auditorium Maurice Ravel. Désolé mais c'est déjà complet.

- à Evry (91) le samedi 15 novembre 2014 à 18h au Théâtre national de l'Agora.

- à Antony (92) le samedi 29 novembre 2014 à 20h30 lors du Festival Place au Jazz.

 


 

Commenter cet article