Prince et le Jazz

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Lectrices funky, lecteurs groovy, vous avez certainement remarqué que j'ai déjà parlé de Prince ici et . Radio Campus Paris lui a consacré une émission spéciale " Prince et le Jazz " en compagnie de Christophe Geudin, rédac chef de Funk U et Frédéric Goaty, rédacteur en chef de Jazz Magazine qui a déjà consacré une Nuit à Prince sur France Musique. Au menu, du TRES lourd. La composition de Kiss, les traces de la coopération entre Prince et Miles Davis, des inédits. Ayant été il y a 15 ans animateur d'une émission de Jazz sur Radio Campus Rennes, je ne puis que saluer l'initiative de ces jeunes gens passionnés. Je vous laisse découvrir l'émission riche d'anecdotes amusantes et de musique stimulante. J'ai eu confirmation que Prince se promène désormais sans garde du corps. C'est donc bien lui que j'ai croisé le 8 mars 2011 à Paris au Palais Royal. Même seul, si petit et malingre qu'il soit, cet homme est suffisamment impressionnant pour que je n'ai pas osé l'aborder. Tant pis pour moi.

Je rappelle que Christophe Geudin et Frédéric Goaty viennent d'écrire à quatre mains " Prince: le dictionnaire illustré " (Le Castor Astral, Paris, 2011). Je conseille à mes lectrices sophistiquées et à mes lecteurs élégants d'écouter le podcast de l'émission sur " Prince et le Jazz " avec un bon casque sur les oreilles pour mieux profiter de la subtilité et du raffinement des mixages de Roger Prince Nelson, auteur, compositeur, interprète, ingénieur du son, producteur, chorégraphe, éclairagiste... Vous pourrez ainsi vous apercevoir, si ce n'est déjà fait, qu'il n'y a pas de basse dans " Kiss ".

 

Prince et Miles Davis sur scène, ça donnait ça. Dans ses studios de Paisley Park à Minneapolis, Minessota, USA, Prince reçoit chez lui Miles Davis pour un concert du Nouvel An 1988 au bénéfice des sans abris de Minneapolis. Dehors il faisait froid, dedans il faisait très chaud. Miles Davis apparaît à la 56e minute du concert.

 

 

Commenter cet article