Quelques chiffres sur le spectacle vivant en France en 2011 avec la SACEM

Publié le par Guillaume Lagrée

Sonny Rollins

 

La photographie de Sonny Rollins est l'oeuvre du Festif Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette photographie sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Lectrices expertes, lecteurs comptables, la Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de Musique ( SACEM) nous livre dans une étude inédite des éléments chiffrés sur l'économie des festivals en France.

Cette étude a été présentée au Printemps de Bourges le jeudi 26 avril 2012.

Voici ce que j'en ai retenu.

Définissons d'abord le sujet de l'étude.

Un festival, c'est un ensemble de représentations qui revient de façon périodique avec une programmation identifiée. Ce sont aussi des représentations consacrées à un ou des genres musicaux ou des artistes pouvant figurer dans la programmation d'un ou des lieux ou centres culturels.

En 2011, les concerts de musique actuelle, symphonique et les spectacles d'humour ont représenté 80% des séances et 90% des droits d'auteur perçus. La SACEM a perçu en 2011 76 900 000 euros de droits d'auteur au titre du spectacle vivant.

Dans les genres retenus figurent le Jazz et les musiques improvisées. 

Les 841 festivals en France en 2011 représentent 15,6% des droits d'auteur perçus au titre du spectacle vivant soit 12 000 000 d'euros, c'est à dire moitié moins que les tournées du genre Le Roi Lion, Mozart l'Opéra rock etc.

Parmi ces festivals, 171 soit 20% sont du Jazz et des musiques improvisées. C'est le deuxième genre représenté après les musiques amplifiées (250 festivals soit 30% du total).

Par région, Provence Alpes Côte d'Azur est la première pour le nombre de festivals et les droits d'auteur perçus. Le festival de Jazz d'Antibes-Juan-les-Pins (Alpes Maritimes) est ainsi le plus ancien de France. Charles Mingus le transformait en église baptiste en 1960 pour sa première édition. Cf le lien musical en tête de cet article. 52e édition du 12 au 22 juillet 2012.

La région Rhône Alpes est la deuxième pour le nombre de festivals et la troisième pour les droits d'auteur perçus. Jazz à Vienne (Isère) est bien connu des Jazz Freaks. Prochaine édition du 28 juin au 13 juillet 2012.

La région Bretagne (au sens administratif donc sans la Loire Atlantique) est la sixième pour le nombre de festivals et la deuxième pour les droits d'auteur perçus. L'Interceltique de Lorient est le festival avec le plus grand nombre de spectateurs en France. Pour les amateurs de Jazz, Jazz à Vannes (Morbihan) vaut le détour chaque été. 33e édition du 30 juillet au 4 août 2012.

La suite de l'étude portant sur les aspects budgétaires (qui finance et anime les festivals?) sera publiée en octobre 2012.

N'oublions pas que les festivals n'existeraient pas sans les intermittents du spectacle dont le régime d'indemnités chômage fait toujours débat en France.

Sonny Rollins sera de retour au festival d'Antibes-Juan-les-Pins cet été. En attendant, le voici sur scène dans une précédente édition. Bons festivals à tous!

 

Commenter cet article