Sélection de concerts de Jazz en dedans et en dehors de Paris pour juillet 2012

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices estivales, lecteurs estivants, cette fois, c'est sûr, c'est l'été. Une multitude de festivals de Jazz vous attend en France, en Europe, aux Etats Unis d'Amérique. Pour en savoir plus, je vous invite à lire la rubrique agenda sur le site citizenjazz auquel j'ai participé de 1998 à 2007.

N'oubliez pas toutefois que seul le festival Vinovalies Jazz en Midi Pyrénées du 12 au 27 juillet offre des invitations aux lecteurs de ce blog.

Si vous passez le mois de juillet 2012 à Paris, passez vos week end au vert et au Jazz avec le Paris Jazz Festival avec ses concerts en plein air les samedi et dimanche après-midi. Métro Château de Vincennes (ligne 1) sortie Parc floral. Prix tout mini riquiqui. Emmenez vos enfants et vos amis.

Si vous êtes un irréductible client des clubs de Jazz parisiens, sachez qu'ils se démènent pour vous attirer malgré la concurrence du bon air des festivals de province.

Brian Blade

La photographie de Brian Blade est l'oeuvre du Passionné Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Au Sunset-Sunside:

American Jazz Festi'Halles tout le mois de juillet (le Sunset-Sunside est proche des Halles de Paris d'où ce jeu de mot subtil)

- lundi 2 et mardi 3 juillet à 21h, le pianiste franco américain  Dan Tepfer en trio puis en duo. Raffinement, maîtrise, goût du risque, curiosité. A ne pas manquer.

- lundi 9, mardi 10 et mercredi 11 juillet à 20h et 22h, le batteur Ari Hoenig en leader.

- jeudi 12 et vendredi 13 juillet à 20h et 22h, le batteur Brian Blade en leader.

- vendredi 20 juillet à 21h, le pianiste Ran Blake, dont l'oeuvre immense ne sera jamais assez reconnue, en duo avec son ancienne élève Sara Serpa (chant).

- samedi 21 juillet à 21h, le saxophoniste ténor Rick Margitza en quartette. L'âme gitane et le swing américain en un seul homme, tel est Rick Margitza.

- samedi 28 juillet à 21h, Hal Singer, saxophoniste ténor né en 1919. Son dernier groupe, sa dernière tournée. Emmenez y toutes les générations de 7 à 93 ans afin qu'ils prennent une leçon de swing, d'énergie, de vie, de créativité. Mon premier concert en club à Paris, ce fut en l'an 2000 Steve Potts (sax soprano) avec Hal Singer aux 7 Lézards, club aujourd'hui disparu de la rue des rosiers. Quelle claque! Je m'en souviens encore.

Au Duc des Lombards:

Festival Nous n'irons pas à New York.

New York débarque à Paris, au Duc des Lombards plus précisément.

Pour savoir ce qui se passe en ce moment à New York City, rendez-vous les mercredi 4, jeudi 5 et vendredi 6 juillet à 20h et 22h aux soirées spéciales du Small's.

Au New Morning:

parmi la multitude des réjouissances, je recommande en toute partialité et subjectivité les guitaristes suivants

- jeudi 5 juillet à 21h, John Scofield's Hollowbody Band. Il y a 27 ans, il accompagnait Miles Davis. Aujourd'hui, c'est un leader estimé et reconnu.

- mercredi 10 juillet à 21h, Marc Ribot y Los Cubanos Postizos. De l'afro cubain revisité par l'avant-garde new yorkaise. Attention, les oreilles!

A La Java:

si vous en avez assez du bal des pompiers du 14 juillet, la Java vous propose deux rendez-vous dansants électro-jazz

- vendredi 13 juillet de 21h à l'aube, Electro Swing Club.

- vendredi 27 juillet à partir de 23h59, Jazz Attitudes Party.

 

Voici ce que Marc Ribot y Los Cubanos Postizos donnent en concert à New York City. Il n'y a pas de raison que ce soit moins bon à Paris, pardi!

 

 

 

 

Commenter cet article