Sempé s'expose à l'hôtel de ville de Paris jusqu'au 31 mars 2012

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Jean Jacques Sempé, dessinateur français né en en 1932, aussi reconnu à New York ( pour ses couvertures du New Yorker) qu'à Paris, s'expose à l'hôtel de ville de Paris (métro Hôtel de Ville, lignes 1,7).

 

Face au succès, l'exposition est prolongée jusqu'au samedi 31 mars 2012.

 

L'exposition est ouverte du lundi au samedi de 10h à 18h. L'entrée est gratuite. C'est-à-dire que les contribuables parisiens, comme moi, la paient. C'est une bonne utilisation des deniers publics. Si vous êtes contribuable à Paris, il serait dommage de vous en priver vu que vous la payez. Si vous ne l'êtes pas, pourquoi se priver du plaisir de vous la faire offrir par les contribuables parisiens? Evitez le samedi, c'est le métro aux heures de pointe. Merci aux agents de la Mairie de Paris pour leur accueil.

 

Parmi les centaines de dessins exposés, figurent quelques musiciens dont des Jazzmen notamment Count Basie et Duke Ellington pour lequel Sempé a un amour particulier. Ce sont d'ailleurs les seuls personnalités reconnaissables, les autres personnages étant le fruit de l'imagination et de l'amour de l'humanité de Jean Jacques Sempé.

 

" La légende veut que Duke Ellington ait dit: Le jazz est à la musique classique ce que le dessin d'humour est à la peinture. Pour moi, ça a toujours été proche. C'est-à-dire que le dessin d'humour, comme le jazz, se contente de suggérer. C'est le contraire de notre époque qui enfle tout. Le dessin d'humour, comme le jazz, c'est l'humilité " Sempé.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article