Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RIP Lady Annie Ross (1930-2020)

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices vocalistes, lecteurs chanteurs, le décès de Madame Annie Ross (1930-2020) n'a pu que vous frapper en plein coeur. 

Née au Royaume Uni de parents écossais, Annabelle Alan Short alias Annie Ross chantait déjà sur scène aux Etats Unis à l'âge de 5 ans. Une vraie enfant de la balle. Actrice, chanteuse, auteure, patronne de club. Paresseux comme je suis, je vous renvoie à la lecture de l'excellent article que le New York Times lui a consacré pour sa mort à Manhattan, New York, USA, le mardi 21 juillet 2020.

Elle allait sur ses 90 ans (elle était née le 25 juillet 1930 à Mitcham, Surrey, Angleterre, Royaume Uni) ce qui est impressionnant étant donné sa vie mouvementée : le show business, un enfant illégitime avec Kenny Clarke qui était Noir et batteur de Jazz, la dépendance à l'héroïne.

Annie Ross était la voix haute du trio vocal Lambert, Hendricks & Ross qui restituait l'ensemble des souffleurs de l'orchestre de Count Basie portant l'art de la vocalise à la perfection. Dave Lambert chantait les trombones, Jon Hendricks les saxophones et Annie Ross les trompettes. Pour résumer. Sommairement.

" Sing a song of Basie " par le trio Lambert, Hendricks & Ross demeure le pinacle du Jazz vocal. N'importe quel chanteur dans n'importe quel genre musical peut apprendre de ce trio magique.

Annie Ross était suffisamment forte pour exister par elle même. Une preuve avec l'extrait audio au dessus de cet article où la voix d'Annie Ross se mêle parfaitement au saxophone baryton de Gerry Mulligan pour  " I feel pretty ", standard tiré de la comédie musicale " West Side Story ". 

Comme actrice, elle apparaît en chanteuse de Jazz alcoolique sous le prénom de Tess dans le film de Robert Altman " Short Cuts " (1993). Un chef d'oeuvre. 

Dans la vidéo ci-dessous, enregistrée en 1959 à Chicago dans le manoir de Hugh Hefner, le patron de Playboy qui, outre la propagation d'une image de la femme comme objet sexuel, fit beaucoup contre la discrimination raciale et pour la liberté d'expression aux Etats-Unis d'Amérique, Annie Ross chante d'abord seule son " Twisted " basé sur un Blues du sax ténor Wardell Gray puis en trio avec Dave Lambert, Jon Hendricks auxquels s'ajoute Big Joe Williams pour " Everyday I have the Blues " . Count Basie est au piano avec sa rythmique habituelle (Freddie Green à la guitare, Sonny Payne à la batterie, Eddie Jones à la contrebasse) Dans le public, Tony Bennett se régale. Plaignons ceux qui ne se régalent pas avec cette musique. Bref, c'est la classe à l'état pur.

S'il existe un paradis des chanteurs, le trio Lambert, Hendricks & Ross y est désormais reconstitué pour l'éternité. Ils font swinguer les anges comme des démons. Pour les vivants, il nous reste des heures de son et d'image à savourer. 

Rien à ajouter. Merci pour tout Madame Annie Ross.

Partager cet article
Repost0

Sélection de concerts de Jazz pour août 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Pierrick Pédron par Juan Carlos HERNANDEZ

Pierrick Pédron par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices vénérées, lecteurs vénérables, alors que les Etats Unis d'Amérique et la République fédérative du Brésil, deux pays fondamentaux pour le Jazz, sont encore durement frappés par la pandémie de Covid 19, l'Europe et la France sortent de mois de confinement. 

Tous les festivals de Jazz de l'été sont annulés. Tous? Presque tous. Quelques irréductibles Gaulois prennent des mesures pour vous donner la possibilité de participer à des concerts pour de vrai.  En août 2020, vous pourrez aller au concert à condition d'être masqués, de respecter la distance physique avec votre voisin (le jeu de la séduction n'en sera que plus subtil!) et d'oindre vos mains de gel hydroalcoolique aux normes de l'OMS. 

Si vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Du lundi 27 juillet au samedi 1er août inclus, de 20h à minuit (heure de Paris), France Musique diffuse des concerts enregistrés au festival Jazz in Marciac depuis sa création en 1978 et qui n'a pas lieu en 2020 en raison d'une pandémie mondiale. Au programme, des Géants du Jazz tous célébrés sur ce blog: Stan Getz, Sonny Rollins, Dizzy Gillespie, Michel Petrucciani, Eddy Louiss... 

Le festival Banlieues Bleues  (Seine-Saint-Denis, Ile de France, France) offre gratuitement à voir et écouter des concerts des éditions précédentes, chaque semaine. Profitez en, lectrices Swing, lecteurs Hot.

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de l'Italie sur le Jazz sous le titre générique Evviva Italia! 5 émissions différentes sur ce thème de juillet à novembre 2020 inclus. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris & di Roma). No podcast. En août, 9 diffusions: lundi 3 , 10, 17, 24 & 31 août à 22h; vendredi 7, 14, 21 & 28 août à 12h .

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme. 

Vendredi 14 août à 9h (Honolulu & Papeete), 12h (San Francisco), 14h (Chicago & Quito), 15h (New York & Fort de France), 16h (Cayenne & Brasilia), 17h (Saint-Pierre-et-Miquelon), 19h (Rekjavik & Dakar), 20h (Londres & Lisbonne), 21h (Paris & Rome),  22h (Vilnius & Mamoudzou), 23h (Saint-Pierre-de-la-Réunion & Port Louis), concert en direct et en ligne depuis New York, USA, de Dan Tepfer (pianiste maintes fois célébré sur ce blog) & Cécile Mac Lorin Salvant (chant, 3 Grammy Awards). Programme français: Francis Poulenc, Olivier Messiaen, Léo Ferré, Georges Brassens, Barbara... Droit d'entrée: 5$ minimum. 

 Paris, Ile de France, France

 Sunside

Festival Pianissimo jusqu'au dimanche 23 août inclus

Mardi 4 & mercredi 5 août à 21h: Pierre de Bethmann trio pour son album " Essais volume 3 "   célébré sur ce blog

Jeudi 6 août à 21h: Frank Amsallem Quartet avec Irving Acao, excellent saxophoniste ténor cubain déjà acclamé sur ce blog.

Mardi 11 août à 21h: Marc Benham pour son album trio " Biotope "  porté aux nues sur ce blog. Cf extrait au dessus de cet article.  Sauf cas de force majeure, j'y serai. 

Mercredi 12 & jeudi 13 août à 21h: Laurent Coulondre rend hommage en trio à Michel Petrucciani

Lundi 17 août à 19h30 & 21h30: Boeuf (Jam Session in english) autour des thèmes d'Horace Silver avec le trio de Laurent Courthaliac. Entrée libre. Il faut toujours rendre hommage au Docteur Funkissimo du piano, Mr Horace Silver

Vendredi 21 & samedi 22 août à 21h: René Urtreger trio. Martial Solal ayant pris sa retraite de concertiste, René Urtreger reste la mémoire vivante sur scène du piano Jazz à Paris. 

Charlie Parker alias Bird aurait eu 100 ans en 2020. Il est mort à 35 ans en 1955. Sa musique vit toujours. Le Sunside lui rend hommage du lundi 24 au lundi 31 août 2020.

Mercredi 26 & jeudi 27 août à 21h: Stéphane Belmondo & Dmitry Baevsky, sax alto russe injustement méconnu sur ce blog. 

Vendredi 28 août à 21h: le Zoot Collectif avec le jeune sax alto français Neil Saidi

Samedi 29 août à 18h40 puis 21h: Pierrick Pédron d'abord en quintet avec Géraldine Laurent (sax alto) puis avec son quartet déjà applaudi sur ce blog. Cf photographie au dessus de cet article.

Duc des Lombards

Jeudi 27 août à 19h30 & 22h: le quartet de Fred Nardin (piano) pour son album " Look ahead "   louangé sur ce blog. Au trio de l'album s'ajoute le guitariste Maxime Fougères lui aussi applaudi sur ce blog. 

38 Riv

Samedi 1er août à 21h: Sara Miette (chant) invite Alain Jean-Marie (piano) pour chanter et jouer le Great American Songbook, la Sainte Bible du Jazz. 

Mercredi 5 août à 20h30, le trio de Simon Martineau guitariste français déjà célébré sur ce blog comme accompagnateur au sein du Nuzut Trio et du trio de Thomas Delor

Vendredi 21 août à 20h30: le quartet de Neil Saidi (sax alto).

Péniche Marcounet

Dimanche 16 & 30 août à 18h: Grand Bal Swing avec l'orchestre de Claude Tissendier. Apprenez à danser en respectant les normes de distance physique, lectrices vénérées, lecteurs vénérables!

Baiser Salé

Estival de Jam. Jam Session (Boeuf en français) chaque soir.  A vous de jouer lectrices vénérées, lecteurs vénérables. 

Bretagne

A Malguenac, Morbihan, festival Arts des villes, Arts des champs du jeudi 20 au dimanche 23 août avec, notamment, le duo amoureux " You don't know what love is " composé de Sophia Domancich (piano) & Simon Goubert (batterie) vendredi 21 août à 20h30. Cf vidéo sous cet article. 

Franche Comté

A Frontenay, Jura, Frontenay Jazz Festival samedi 22 août à partir de 17h avec le JOYLIE trio et COSMOS duo, deux groupes totalement inconnus de mes services. 

La photographie de Pierrick Pédron est l'oeuvre de l'Aérien Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Partager cet article
Repost0

Fred Nardin trio en concert réel au Sunside

Publié le par Guillaume Lagrée

Fred Nardin Trio

Le Sunside

Festival Pianissimo

Paris, Ile de France, France

 Vendredi 10 juillet 2020, 19h30

Fred Nardin: piano

Romeo Tristao: contrebasse

Leon Parker: batterie

Parmi les 4 invités pour le morceau final, Olga Amelchenko (saxophone alto).

Bonne pulsation tout de suite. Je bats la mesure du pîed droit. Le pianiste est français, le contrebassiste portugais, le batteur citoyen des Etats-Unis d'Amérique. Tous vivent en France. Aucun n'a eu besoin de passer un contrôle aux frontières pour jouer ici ce soir. Mon premier concert de Jazz en vrai depuis le confinement se joue au Sunside comme le dernier, avant le confinement, le mardi 25 février 2020, avec Olga Amelchenko (sax alto).

Le trio tourne comme un seul homme. Ca pulse, vibre, pousse de partout. Nom de Zeus, ça joue! Cohérent comme un pack de rugby. Pas de solo. Le fluide sympathique circule sans cesse entre les 3 hommes. Une tension permanente parcourt la musique, s'accentue, se relâche au gré de leur fantaisie collective. La musique, c'est comme le sport et le sexe. Ain't nothing like the real thing, baby! Suite à la pandémie, le Sunside a dû diminuer le nombre de places assises. Plus de place pour les jambes. Les grands comme moi en profitent. C'était " Blue Chimneys " (TS Monk).

" New Waltz " (Fred Nardin). Après un morceau aux baguettes, Leon Parker a pris une baguette dans la main gauche et un balai dans la main droite. Puis il passe aux balais pour souligner la douceur et la souplesse de cette valse. C'est charmant mais un peu trop poli à mon goût. Le 1er solo est pour le contrebassiste. Pianiste et batteur jouent mezzo voce pour l'accompagner. 

Retour aux baguettes. Le trio attaque direct. Ca file vite et droit. Fichtre, un jeune pianiste français qui swingue! Tout espoir n'est pas perdu. Il y aussi Marc Benham dans cette catégorie. Marc Benham jouera d'ailleurs au Sunside mardi 11 août à 19h30 & 21h30 dans le cadre du festival Pianissimo. 2e solo de contrebasse finement souligné par la pulsation continue des baguettes sur les bords de caisses et quelques légères ponctuations du piano. Le trio repart aussi sec. Breaks de batterie nerveux, rapides, qui relancent la machine. " The Giant " (Mulgrew Miller).

" Lost in ? " . J'ai perdu le titre. Logique pour un morceau qui signifie perdu quelque part. Une composition de Fred Nardin je suppose. Une ballade. Batteur aux balais. je trouve le pianiste meilleur sur tempo rapide. Peut-être parce que je suis venu seul au concert. En effet, ça marche sur le couple de jeunes amoureux à ma droite. Ils s'embrassent tendrement. Que les Dieux et les Muses les protègent! 3e solo de contrebasse. Leon Parker maintient un tempo discret mais implacable. Le pianiste ponctue. Les notes bondissent souplement  de la contrebasse. 

Un petit air qui swingue bien.. Batteur,aux balais. C'est souple et chaud. Fred Nardin est vraiment meilleur sur ce genre de tempo, à mon goût. Leon fait taire sa cymbale d'une main. Un temps de silence et le trio repart tout en souplesse. Batteur aux baguettes. Souvenir d'Horace Silver dans le jeu funky du pianiste. Dialogue contrebasse - batteur aux balais. Le pianiste souligne par quelques notes distillées savamment. Du fond de la salle, j'entends des claquements de doigts. Pas de juke box ( " Je claque des doigts devant les juke box " . Serge Gainsbourg) mais c'est l'esprit de cette musique. 

Première intro en piano solo. Les notes virevoltent. Le trio attaque. Ca ressemble à un classique du Be Bop mais comme s'il venait d'être créé en 2020. Breaks de batterie pétaradant sous les baguettes. Leon Parker revisite la batterie fanfare militaire à sa manière. Vrai solo de batterie qui dépote surtout sur les caisses. C'était " Voyage " de Kenny Barron précédé de " Lo Signore ". 

" Don't forget the Blues ". L'intro en piano solo est aussi claire que le titre. C'est un Blues. Sur un tempo vif. Batteur aux balais. Ca avance bien. Fred Nardin est propulsé par un duo de feu, Romeo Tristao & Leon Parker. Leon Parker tapote ses baguettes l'une contre l'autre pendant le solo de contrebasse. Jeu de question réponse à 3. Ludique et énergique. Leon Parker se lève pour scatter pendant que piano & contrebasse poursuivent leur dialogue sur le thème. Puis il se rassied derrière sa batterie, martelant tambours et cymbales aux baguettes. Le trio nous propulse sur la crête de la vague. Bon surf mental.

Très pro, Fred Nardin lance son intro dans la vague de la fin des applaudissements. Pas de temps mort et cela permet de se mettre en place sans que le public ne s'en aperçoive disait Miles Davis, expert en la matière. Mon titre préféré de l'album " Look Ahead " de Fred Nardin, " In the Skies ". Cf extrait audio au dessus et vidéo en dessous de cet article. Je vois des nuages blancs passer doucement sur un ciel bleu, faisant varier la lumière solaire. Bref, je me sens bien avec cette musique. Leon Parker tient une baguette dans sa main droite et tapote de la main gauche sur la caisse claire ou sa cuisse. Le trio repart avec le batteur aux baguettes. Le ciel devient d'orage puis tout s'apaise. Un coup de vent a chassé les nuages noirs. Officiellement, je vis à Paris parce que mon travail s'y trouve mais le plaisir que je trouve ici et maintenant justifie à lui seul le séjour.

Pour finir, 4 invités surprise dont 3 femmes. Je n'en reconnais qu'une. Olga Amelchenko (sax alto). C'est elle que j'avais vu et entendu sur scène à Paris, au Sunside, le mardi 25 février 2020, pour mon dernier concert réel, avant le confinement. Je la retrouve pour mon premier concert réel à Paris, après le confinement, au Sunside justement. La boucle est donc bouclée. 

Ce septet est le prochain groupe de Leon Parker comme leader. Il se tient debout sur la scène pour jouer des percussions avec ses mains sur son torse. Leon revient à la batterie. Un homme est aux percussions. 2 baguettes pour jouer de deux poêles à frire sur une table basse. Tel est le concept. En métal les poêles à frire. La fonte ne doit pas sonner correctement. 2 chanteuses dont une avec une maraca. Les 3 dames scattent ensemble même Olga qui finit par passer au saxophone. Le percussionniste ne me convainc pas mais Olga Amelchenko est toujours aussi belle à regarder qu'à écouter. Tout s'arrête pour un solo de scat et de percussions corporelles de Leon Parker. J'aimerais l'entendre dialoguer avec Médéric Collignon

Voilà c'est fini. Ce concert méritait de faire un détour sur le chemin du retour entre mon travail et mon domicile adoré. Le trio de Fred Nardin tient sur scène les promesses faites dans son album " Look Ahead ". Il m'a déçu en bien, comme disent les Suisses. 

 

Le festival Pianissimo se poursuit à Paris, en France, au Sunside, jusqu'au lundi 24 août 2020. Avec notamment de nouveau le trio de Fred Nardin samedi 11 juillet à 19h30 & 21h30. Venez masqués écouter piano & forte, lectrices distinguées, lecteurs raffinés. 

Partager cet article
Repost0

Martial Solal & Dave Liebman " Masters in Paris "

Publié le par Guillaume Lagrée

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal & Dave Liebman

" Masters in Paris "

Sunnyside Records. 2020

Martial Solal: piano, composition (4 & 9)

Dave Liebman: saxophone soprano & ténor, composition (5)

Concert enregistré à Paris, à la Maison de la Radio, au studio 104, le samedi 29 octobre 2016. Dans le cadre de l'émission " Jazz sur le Vif " de France Musique

Lectrices distinguées, lecteurs raffinés, remerciez Jean-Charles Richard, saxophoniste français, époux de Claudia Solal (chanteuse), pour avoir organisé la rencontre entre son beau-père, Martial Solal & son Maître, Dave Liebman.

Le résultat est conforme à mes espérances i.e au-delà des superlatifs. Je vous en ai déjà chanté les louanges pour un concert à Paris au Sunside le 10 décembre 2015 (j'y étais), un concert dans un château de Gironde en 2016 (je n'y étais pas) publié sous le titre " Masters in Bordeaux " et un concert à Paris à la Maison de la Radio le 29 octobre 2016 (j'y étais avec Marc Benham, pianiste français adoubé par Martial Solal) .

C'est ce dernier concert parisien enregistré pour l'émission " Jazz sur le Vif " d'Arnaud Merlin sur France Musique qui nous est proposé à l'achat sous forme d'un album intitulé " Masters in Paris " afin que, musiciens ou mélomanes, nous prenions sans cesse la leçon des Maîtres que sont Martial Solal & Dave Liebman.

Ces deux musiciens sont faits pour s'entendre car ils ont horreur de s'ennuyer. Même avec leurs partenaires sur plusieurs décennies, Lee Konitz pour Martial Solal , Marc Copland pour Dave Liebman, ils ont toujours trouvé moyen de se renouveler en jouant les mêmes thèmes avec le même partenaire. La monogamie, c'est varier les gammes avec un seul partenaire. 

Ces deux Maîtres de la surprise ne cessent de se perdre pour mieux se retrouver, de déstabiliser leur partenaire pour trouver un nouvel équilibre de jeu. Que ce soit sur leurs compositions (In and out & Coming Yesterday pour Martial Solal, Small One, la charmante valse de Dave Liebman) ou sur les standards, le sens de l'écoute, le jeu de questions réponses, la diversité du jeu proposé ne peuvent que vous enchanter, lectrices raffinées, lecteurs sophistiquées.

Pour les standards, la version de " Night and Day " (4) est certes moins rassurante que celle du duo Kenny Barron & Stan Getz mais tellement plus surprenante. Cf vidéo sous cet article.

Ils entament avec " Night  in Tunisia ", standard que Martial Solal a maintes fois joué avec son compositeur, Dizzy Gillespie. Le thème est reconnaissable. Martial, avec l'âge, va à l'essentiel. Il ne cherche plus à raconter plusieurs histoires en même temps, il ne fait plus de longues introductions qui masquent le thème avant de le dévoiler par fragments. Non, il joue le thème. Dave Liebman aussi mais avec des variations si subtiles, des échanges si nourris que l'auditeur en reste ébloui.

La même méthode vaut pour " Satin Doll " de Duke Ellington (6)," Summertime " de Georges Gershwin (7) et "What is this thing called love? " (8). Comment ces vieux messieurs, nés en 1927 pour Martial, en 1946 pour David, font-ils pour faire du neuf avec des thèmes aussi éculés? C'est leur secret et vous l'apprendrez en les écoutant attentivement, lectrices raffinées, lecteurs sophistiqués.

Quant aux compositions personnelles, 3/9 dont 2 de Martial Solal, j'ai une affection particulière pour " Small One " (5) composé par Dave Liebman pour la fille d'un ami. C'est une charmante valse où Martial Solal démontre, une fois encore, aux auditeurs sans oreilles et sans coeur, que son jeu n'est pas froid, contrairement à une légende tenace.

Qu'ils jouent l'un pour l'autre, l'un avec l'autre, l"un contre l'autre ou l'un sans l'autre, Martial Solal & Dave Liebman sont irréductiblement uniques. La rencontre de ces deux personnalités s'est produite, a donné des merveilles que nous pouvons écouter sans cesse pour profiter d'un bain de Beauté. A un prix modique puisqu'une fois l'album " Masters in Paris " acquis, vous pourrez l'écouter autant que vous voudrez, lectrices raffinées, lecteurs sophistiqués. Pourquoi vous priver de ce plaisir recommandé pour votre santé? A consommer sans modération. 

Les photographies de Martial Solal & Dave Liebman sont l'oeuvre du Talentueux Juan Carlos HERNANDEZToute utilisation de ces oeuvres sans l'autorisation de leur auteur constituent une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Dave Liebman par Juan Carlos HERNANDEZ

Dave Liebman par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article
Repost0

L'Etat fédéré du Mississipi change de drapeau

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices historiennes, lecteurs géographes, il n'a pu vous échapper que l'Etat fédéré du Mississipi a changé de drapeau, abandonnant officiellement le drapeau de la Confédération, 155 ans après la fin de la Guerre de Sécession, le 28 juin 2020.

Le Mississipi est le dernier Etat des Etats-Unis d'Amérique à abandonner ce drapeau tout comme il fut le dernier à reconnaître officiellement l'abolition de l'esclavage, le 7 février 2013.

" Parfois, j'aimerais vivre dans 1000 ans quand toutes ces histoires de Noir et de Blanc n'auront plus aucun sens " (Stan Getz). Agissons pour que le délai soit plus court. 

Partager cet article
Repost0

Sélection de concerts de Jazz pour juillet 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Laurent Coq par Juan Carlos HERNANDEZ

Laurent Coq par Juan Carlos HERNANDEZ

Honorables lectrices, Respectables lecteurs, alors que les Etats Unis d'Amérique et la République fédérative du Brésil, deux pays fondamentaux pour le Jazz, sont encore durement frappés par la pandémie de Covid 19, l'Europe et la France sortent de mois de confinement. Pour la France, il faut distinguer deux collectivités d' outre-mer (Mayotte et Guyane) du reste du pays.

A Paris, coeur battant du Jazz en France, les salles de spectacle vont rouvrir lentement, progressivement, avec des conditions sanitaires strictes. En juillet 2020, vous pourrez aller au concert à condition d'être masqués, de respecter la distance physique avec votre voisin (le jeu de la séduction n'en sera que plus subtil!) et d'oindre vos mains de gel hydroalcoolique aux normes de l'OMS. 

Si vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Du lundi 27 juillet au samedi 1er août inclus, de 20h à minuit (heure de Paris), France Musique diffuse des concerts enregistrés au festival Jazz in Marciac depuis sa création en 1978 et qui n'a pas lieu en 2020 en raison d'une pandémie mondiale. Au programme, des Géants du Jazz tous célébrés sur ce blog: Stan Getz, Sonny Rollins, Dizzy Gillespie, Michel Petrucciani, Eddy Louiss... 

Le festival Banlieues Bleues  (Seine-Saint-Denis, Ile de France, France) offre gratuitement à voir et écouter des concerts des éditions précédentes, chaque semaine. Profitez en, lectrices Swing, lecteurs Hot.

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de l'Italie sur le Jazz sous le titre générique Evviva Italia! 5 émissions différentes sur ce thème de juillet à novembre 2020 inclus. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris & di Roma). No podcast. Pour juillet, vendredi 3, 10, 17, 24 & 31 à 12h; lundi 6, 13, 20 & 27 juillet à 22h.

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme. 

A Genève, en Suisse, l'AMR organise des concerts à entrée libre, en plein air, à la buvette du parc de Beaulieu, vendredi 3, 10, 17 & 24 juillet à 19h: Old, Poor & Anonymous; X Troy; Karaokestre (un karaoké géant avec un vrai orchestre en direct!); Space Age Sunset. 

Mercredi 15 juillet à 9h (Hawaï & Papeete), 12h (San Francisco), 14h (Minneapolis & Quito), 15h (New York & Pointe à Pitre), 16h (Cayenne & Brasilia), 17h (Saint-Pierre-et-Miquelon), 19h (Rekjavik & Dakar), 20h (Londres & Lisbonne), 21h (Paris & Rome),  22h (Vilnius & Mamoudzou), 23h (Saint-Pierre-de-la-Réunion & Port Louis), concert en direct et en ligne des pianistes Dan Tepfer (maintes fois célébré sur ce blog) & Aaron Diehl (inconnu de mes services) . Droit d'entrée: 5$ minimum. Le premier concert en duo de pianos pour Dan Tepfer

Vendredi 31 juillet à 9h (Hawaï & Papeete), 12h (Los Angeles), 14h (Chicago & Quito), 15h (New York & Fort de France), 16h (Cayenne & Brasilia), 17h (Saint-Pierre-et-Miquelon), 19h (Rekjavik & Dakar), 20h (Londres & Lisbonne), 21h (Paris & Rome),  22h (Vilnius & Mamoudzou), 23h (Saint-Pierre-de-la-Réunion & Port Louis), concert en direct et en ligne depuis New York du pianiste franco-américain Dan Tepfer (maintes fois célébré sur ce blog). Au programme Bach Inventions/Reinventions, un nouveau programme Bach différent de ses  Goldberg Variations/Variations acclamées sur ce blog.    Droit d'entrée: 5$ minimum.

Voici ma sélection de concerts dans les salles ouvertes à Paris et en Ile de France.

Sunside, Paris:

Festival Pianissimo, 15e édition.

Mercredi 1er et jeudi 2 juillet à 19h30 & 21h30, Macha Gharibian, pianiste et chanteuse française habitée par l'Arménie de ses ancêtres. Beau voyage immobile en perspective. 

Vendredi 3 & samedi 4 juillet à 19h & 21h30. Jacky Terrasson trio. Un pianiste français efficace comme un Américain. 

Mardi 7 & mercredi 8 juillet à 19h30 & 21h30, Paul Lay " Deep Rivers ". Un pianiste français qui tient ses promesses de jeunesse.

Vendredi 10 & samedi 11 juillet à 19h30 & 21h30. Fred Nardin trio pour l'album " Look Ahead " célébré sur ce blog. Cf extrait audio au dessus de cet article. 

Mercredi 15 & jeudi 16 juillet à 19h30 & 21h30, le trio Jazz d'Alain Jean-Marie. La classe, forcément, la classe. Cf vidéo sous cet article. 

Vendredi 17 & samedi 18 juillet à 19h & 21h30, le trio de Giovanni Mirabassi qui figurera dans mon émission d'octobre 2020 sur Couleurs Jazz Radio. La classe à l'italienne.

Mardi 21 juillet à 21h: le trio de Laurent Coq. Cf photographie au dessus de cet article. Généreux. 

Samedi 25 juillet à 21h: Leila Olivesi et son " Utopia " Quartet célébré sur ce blog. Inventif. 

Vendredi 31 juillet à 21h: un trio inédit aux 2/3 féminin avec Julie Saury (batterie), Carine Bonnefoy (piano) & Felipe Cabrera (contrebasse). Dynamique. 

Duc des Lombards, Paris:

Vendredi 17 & samedi 18 juillet à 19h30 & 21h45, Florian Pellissier Quintet maintes fois célébré sur ce blog.

Jeudi 30 & vendredi 31 juillet à 19h30 & 21h45. Le quartet d'Hugo Lippi invite Florin Niculescu (violon). Aérien.

Baiser Salé, Paris:

Vendredi 10 juillet, 19h30 & 21h30 , Electric Quartet de Jean-Marie Ecay, excellent guitariste français. 

Mardi 28 juillet, 20h, Jazz de demain avec Lilian Mill Sextet. Inconnu de mes services. A découvrir sur pièces et sur place. 

Péniche Le Marcounet, Paris:

Samedi 4 juillet, 18h, David Patrois & Rémi Douyssieres duo. Finesse. Entrée libre en terrasse.

Vincennes, Val de Marne, Ile de France, France:

Sorano Jazz, exposition libre de 13 photos de Jazz sur les murs du cimetière de Vincennes, rue de Fontenay. Parce que le Jazz, c'est la Vie!

 

La photographie de Laurent Coq est l'oeuvre de l'Ebouriffant Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Partager cet article
Repost0

Evviva Italia! Mon programme Italie et Jazz sur Couleurs Jazz Radio de juillet à novembre 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Francesco Bearzatti par Juan Carlos HERNANDEZ

Francesco Bearzatti par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices cantatrices, lecteurs improvisateurs, bienvenue dans mon cycle Evviva Italia! sur Couleurs Jazz Radio dans mon émission Le jars jase jazz

5 émissions de juillet à novembre 2020 pour résumer l'immense influence de l'Italie sur le Jazz, de l'andante au staccato passando per l'opera e la pizza.

Une émission par mois diffusée chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris & di Roma). No podcast.

Une fois sur le site de Couleurs Jazz Radio, cliquez sur " Ecouter le live radio " et l'émission commence. 

Au programme, Enrico Rava (cf extrait audio au dessus de cet article), Francesco Bearzatti (cf photographie au dessus de cet article) & Lorenzo Capello (cf vidéo sous cet article). 

Vous y trouverez aussi, dans le désordre, Miles Davis, Marc Benham, Duke Ellington, Martial Solal & Lee Konitz, Chet Baker, Bruno Angelini & Giovanni Falzone, Emmanuel Bex, Tony Bennett, Frank Sinatra, Paolo Conte, Thierry Péala, Olivier Babaz, David Chevallier, Laurent Dehors, Eric Dolphy, Stéphane Kérecki, Richard Galliano, Biréli Lagrène, André Hodeir, Maria Laura Baccarini, l'Italian Instabile Orchestra, Michel Graillier, Eric Le Lann, le Modern Jazz Quartet, Martial Solal, la Marmite Infernale, Ziad KreidyWayne Shorter, Sacha Distel, John Lewis, Giovanni Mirabassi, le Nuzut trio, Enrico Pieranunzi, Claudio Pontiggia, Guillaume Séguron & Henri Texier al contrabbasso, instrument d'invention italienne comme le pianoforte, tous deux essentiels au Jazz. 

Buon viaggo in Italia  sulle vie del Jazz, lectrices cantatrices, lecteurs improvisateurs!

La photographie de Francesco Bearzatti est l'oeuvre du Latin Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

Partager cet article
Repost0

Gardez votre sang froid. Pour et par François Tusques

Publié le par Guillaume Lagrée

" Gardez votre sang froid "

Robbe Gloaguen Quartet

Compositions de François Tusques

Album Mazeto Square sorti le 11 mai 2020

 

CD1: Gardez votre sang froid. Compositions de François Tusques jouées par Eric Leroux (saxophone), Fabien Robbe (piano), Tanguy Le Doré (guitare basse électrique) & Jérôme Gloaguen (batterie). 

CD2: Concert de l'Intercommunal Free Dance Music Orchestra enregistré à Paris au théâtre Dejazet entre le 6 et le 12 juillet 1984. 

François Tusques : piano
Carlos Andreù : chant
Sam Ateba : percussions
Pablo Cueco : percussions
Danièle Dumas : saxophone
Bruno Girard : violon
Sylvain Kassap : saxophone
Tanguy Le Doré : basse
Jean-Louis Le Vallegant : saxophone
Noel McGhie : batterie
Mirtha Pozzi : percussions
Ramadolf : trombone

 

Lectrices Free, lecteurs Jazz, me voici face à un album qui me laisse de glace pour la première partie et en feu pour la deuxième. Le titre? " Gardez votre sang froid " justement.

La première partie est enregistrée en studio en 2019 avec un quartet qui joue des compositions de François Tusques. Cf vidéo ci-dessous pour le premier morceau de l'album, " Je peux jouer ça ". Rien à en dire pour ma part.

La deuxième partie est enregistrée en concert à Paris, au théâtre Dejazet en 1984 et nous restitue l'Intercommunal Free Dance Music Orchestra de François Tusques qui reliait le Free Jazz, dont François Tusques fut le pionnier en France suivant les traces d'Ornette Coleman, aux musiques traditionnelles de France, d'Afrique, d'Asie, aux chants révolutionnaires, bref à tout ce qui bouge les corps et remue les consciences. 

En 1984, la France découvrait la décentralisation et le Front National en politique et la rigueur en économie. Pour la décentralisation, François Tusques avait une large avance puisque sa musique passe de l'Europe à la Chine ( " A propos du voyage de Carmen en Chine ", n°1. Cf extrait audio au dessus de cet article), en Bretagne avec ses marins voyageurs ( " Gavotte au-delà des mers ", n°2), dans le monde arabo-musulman ( " Bienvenue au Sheikh Imam ", n°3) et en Afrique ( " Les Amis d'Afrique ", n°4) avec un message de liberté, d'égalité et de fraternité qui fait honneur aux valeurs de la République française.  Le Front National ne convient pas du tout à son genre de beauté comme l'indiquent clairement les titres des morceaux et la façon de les jouer. Quant à la rigueur, il en faut beaucoup pour jouer avec autant de liberté sans perdre la pulsation de la danse. 

Impossible de résumer un tel magma sonore. Bien entendu, vous y entendrez, lectrices Free, lecteurs Jazz, du Free Jazz, de la gavotte bretonne, du Duke Ellington, de la musique chinoise, arabe, africaine mais de façon inouïe avec une énergie vitale à vous décoller du sol. Le Jazz est la seule démocratie qui existe en ce monde disait le batteur Max Roach (1924-2007). L'Intercommunal Free Danc Music Orchestra en constituait un bel exemple. Il y a un leader, compositeur, François Tusques (1938) au piano mais tout le monde a la parole et il y a même des musiciennes dans l'orchestre ce qui, en 1984, était encore rare. 

Bref, vous l'avez compris,lectrices Free, lecteurs Jazz, je réécouterai la seconde partie de cet album " Gardez votre sang froid ",  pas la première. Quant à vous, faites de cette musique ce qu'il vous plaira car ce sera conforme à l'esprit de François Tusques et au votre. 

Partager cet article
Repost0

Armin Küpper, créateur de tubes

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices créatives, lecteurs inventifs, je viens vous chanter les louanges d'Armin Küpper, sculpteur, saxophoniste et guitariste allemand.

Cet artiste, se promenant à bicyclette, trouva un chantier d'installation de gazoduc. Intrigué, il se mit à jouer avec et dedans le tube.

Boris Vian, ingénieur Centralien, créa le mot " tube " pour désigner une chanson idiote à la mode: brillante à l'extérieur, vide à l'intérieur, comme un tube d'acier. 

Sonny Rollins, durant sa retraite de la scène de 1959 à 1961, jouait sur le Williamsburg Bridge à New York pour travailler son saxophone ténor sans déranger ses voisins , notamment un jeune couple avec un bébé. A son retour en 1962, son nouvel album fut nommé " The Bridge ". Cf extrait audio au dessus de cet article.

Armin Küpper, respectueux du travail d'autrui, joue sur le chantier à partir de 18h quand les ouvriers sont partis. Voici son " Pipeline Funk " avec effet de réverbération sans électricité et sans trucage. Cf vidéo sous cet article. Quand le chantier sera fini, Armin Küpper trouvera un autre terrain de jeu. 

Partager cet article
Repost0

Sélection de concerts de Jazz pour juin 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Fred Hersch par Juan Carlos HERNANDEZ

Fred Hersch par Juan Carlos HERNANDEZ

Honorables lectrices, Respectables lecteurs, alors que les Etats Unis d'Amérique et la République fédérative du Brésil, deux pays fondamentaux pour le Jazz, sont encore durement frappés par la pandémie de Covid 19, l'Europe et la France sortent de mois de confinement. Pour la France, il faut distinguer deux collectivités d' outre-mer (Mayotte et Guyane) du reste du pays.

A Paris, coeur battant du Jazz en France, les salles de spectacle vont rouvrir lentement, progressivement, avec des conditions sanitaires strictes. Jusqu'à nouvel ordre, les salles de spectacle restent fermées et les réunions de plus de 10 personnes restent interdites, qu'elles soient publiques ou privées. 

Voici les concerts que vous pouvez savourer sans sortir de chez vous. 

Pascal Schumacher jouera son album " Sol " célébré sur ce blog en concert au MUDAM du Luxembourg vendredi 5 juin 2020 à 21h (heure de Luxembourg, Genève, Bruxelles, Berlin, Rome, Madrid & Paris) diffusé en direct sur Facebook et Art district radio. Accès libre. 

Ecouter les concerts donnés en direct depuis leur domicile par certains musiciens comme Fred Hersch et Dan Tepfer, pianistes maintes fois célébrés sur ce blog. Rendez-vous chaque lundi à 19h (heure de Paris) sur la page Patreon de Fred Hersch pour un concert de 15-20 mn en direct (inscription: 5 ou 20$ US selon vos possibilités contributives). Pour Dan Tepfer, le concert en direct a lieu le lundi à 20h (heure de Paris) sur sa page Facebook.  

En outre, Dan Tepfer donnera en direct un concert spécial au bénéfice du Brooklyn Bail Fund (organisme dédié à la lutte contre le racisme, l'inégalité et l'injustice de la justice pénale aux Etats-Unis d'Amérique) vendredi 5 juin 2020 à 12h30 (heure de New York) soit 18h30 à Paris. Au programme ses Variations sur les Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach qui font mes grandes délices depuis bientôt 10 ans. Voici le LIEN pour accéder à ce concert. Dons en fonction de vos capacités financières de 1 à ... $.

Dan Tepfer joue en duo avec Miguel Zenon (sax alto) jeudi 11 juin à 9h (heure de Papeete), 12h (heure de San Francisco), 15h (heure de New York et Fort-de-France), 16h (heure de Cayenne et Brasilia), 17h (heure de Saint-Pierre-et-Miquelon), 20h (heure de Londres et Lisbonne), 21h (heure de Paris et Genève), 22h (heure de Vilnius et Mamoudzou), 23h (heure de Saint Pierre de la Réunion et Port-Louis). Droit d'entrée: 5$.

Dan Tepfer jouera en duo avec Linda May An Oh (contrebasse) vendredi 26 juin à 9h (heure de Papeete), 12h (heure de San Francisco), 15h (heure de New York et Pointe à Pitre), 16h (heure de Cayenne et Brasilia), 17h (heure de Saint-Pierre-et-Miquelon), 20h (heure de Londres et Lisbonne), 21h (heure de Paris et Rome), 22h (heure de Vilnius et Mamoudzou), 23h (heure de Saint Pierre de la Réunion et Port-Louis). Droit d'entrée: 5$ minimum. 

Puisque vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Samedi 6 juin à 19h (heure de Paris) France Musique diffuse en différé le concert du quartet de Jérôme Sabbagh enregistré à Paris, à la Maison de la Radio, le samedi 22 février 2020. Concert acclamé sur ce blog

TSF Jazz organise par ailleurs en juin 2020 un Studio Grands Boulevards Festival avec des concerts diffusés en direct à 20h (heure de Paris). Parmi les artistes très favorablement connus de nos services figurent au programme la chanteuse Lou Tavano (mercredi 3 juin), la trompettiste Airelle Besson (jeudi 18 juin) et le pianiste Fred Nardin (vendredi 25 juin). 

Ecoutez aussi FIP pour son Club Jazz quotidien de 19h à 20h (heure de Paris).

La radio suisse RTS Espace 2 diffuse les dimanches 7 et 28 juin à 20h (heure de Genève et Paris) 4 concerts enregistrés les 27 et 28 mai au club Le Sud des Alpes à Genève:

- Pagano Liebeskind Electric Quartet & Die Drei le dimanche 7 juin

- Gysler-Perez-Nick & Nicolas Masson " New Departures "  le dimanche 28 juin

Le Lille Piano festival (59) se déroulera sur la chaîne Youtube de l'Orchestre national de Lille vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 juin. Pour les concerts de Jazz, figurent 2 pianistes applaudis sur ce blog: Paul Lay samedi 13 juin de 20h30 à 21h20 (heure de Lille & Paris) & Dan Tepfer qui jouera en direct depuis New York dimanche 14 juin de 21h à 22h (heure de Lille & Paris)  Au programme figurent aussi des concerts de classique, d'électro et pour enfants. 

Le festival de Jazz de Maisons-Laffitte (78) aura lieu en ligne du vendredi 12 au dimanche 21 juin 2020 avec notamment des artistes magnifiés sur ce blog: Biréli Lagrène (guitares), André Cecarelli(batterie), Paul Lay (piano).

Si vous voulez entretenir votre nostalgie, lectrices Swing, lecteurs Hot, allez sur le site de l'Institut National de l'Audiovisuel, tapez le mot clef Jazz et vous obtiendrez 1803 documents à voir et à écouter des années 1950 aux années 2000 dont la première  émission de télévision de Miles Davis, en 1957, à Paris, dans les studios de l'ORTF. Avec le confinement, non seulement vous avez du temps libre mais, en plus, l'accès à ces documents historiques est libre et gratuit durant 3 mois. Profitez pleinement d'heures de concert filmées et enregistrées à Antibes-Juan-les-Pins, Marciac, Nice, Paris, Vienne... 

Le festival Banlieues Bleues  (Seine-Saint-Denis, Ile de France, France) offre gratuitement à voir et écouter des concerts des éditions précédentes, durant une semaine. Profitez en, lectrices Swing, lecteurs Hot.

A Paris, le Sunside programme des vrais concerts, avec des vrais musiciens sur scène et un vrai public dans la salle à partir du vendredi 19 juin 2020 à 21h. En respectant des normes sanitaires strictes. Je ne connais aucun des artistes programmés du vendredi 19 au mardi 30 juin au Sunside. Que cela ne vous empêche pas d'aller les découvrir, sur pièces et sur place, respectables lectrices, honorables lecteurs. Entrée libre du vendredi 19 au dimanche 21 pour la Fête du Jazz,  lundi 22 et 29 juin pour les boeufs (Jam session in english). Le Sunset (salle située au sous-sol du Sunside pour ceux qui ne connaissent pas l'endroit) reste fermé. 

A Paris aussi, le Baiser Salé, situé dans la même rue des Lombards que le Sunside, reprendra les concerts mardi 23 juin 2020 à 19h30. Toujours avec masque et gel hydroalcoolique obligatoires

A Paris encore, le 38 Riv accueillera mercredi 24 juin à 19h30 & 21h30 Robin Mansanti (trompette, chant) avec Alain Jean-Marie (piano ) & Jean Bardy (contrebasse). La classe, forcément la classe!

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio et le programme démarre. Pas d'émission en juin 2020 pour ma part, le confinement ne m'ayant pas permis de l'enregistrer.

La France, qui a inventé la Fête de la Musique, en 1981, l'organisera le dimanche 21 juin 2020. Toutefois, les rassemblements publics de plus de 10 personnes restant interdits pour éviter la propagation de la Covid 19, la fête de la Musique 2020 sera plus virtuelle que réelle. Elle sera différente, solidaire et numérique selon les termes officiels du ministère français de la Culture. 

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme. 

La photographie de Fred Hersch est l'oeuvre du Mélodieux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>