Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sélection de concerts de Jazz pour février 2021

Publié le par Guillaume Lagrée

Jérôme Sabbagh par Juan Carlos HERNANDEZ

Jérôme Sabbagh par Juan Carlos HERNANDEZ

Bienvenue au 58e abonné de ce blog.

Que les Dieux et les Muses le protègent!

 

 

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, en France, en février 2021, vous n'aurez toujours pas le droit d'aller de nouveau écouter du Jazz en concert dans une vraie salle avec des vrais musiciens, un vrai public, un vrai patron & de vrais employés. Il est encore trop tôt pour chanter " The masquerade is over " avec la First Lady of Soul Mrs  Aretha Franklin (1942-2018)

Puisque vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio.  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio au centre de l'écran et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de la France sur le Jazz et lycée de Versailles  sous le titre générique Détours de France 3 ans d' émissions différentes sur ce thème à partir de décembre 2020. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). Pas de podcast. En février 2021, troisième épisode avec 8  diffusions: lundi 1er , 8, 15 & 22 février à 22h; vendredi 5, 12, 19 & 26 février à 12h . L'émission est consacrée au Jazz d'aujourd'hui, commence avec " Est-ce l'heure du thé? " par Sophia Domancich et se termine avec Daniel Humair en " Liberté surveillée ". 

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme.  

Jérôme Sabbagh, saxophoniste ténor français maintes fois célébré sur ce blog, programme un concert chaque mercredi à 19h30 (heure de New York) au Bar Bayeux à New York. Cf photographie au dessus de cet article. Concert diffusé en direct sur Internet puis en différé pendant 6 jours. Un club de Jazz de New York livré chez vous sans autre frais que la connexion à la Toile. Vos dons sont les bienvenus. Elle est pas belle, la vie?

Mercredi 3 février: Otis Brown III Quartet  
Mercredi 10 février: Caleb Curtis

Mercredi 17 février: Jaleel Shaw Group  
Mercredi 24 février: Simona Premazzi

Mardi 2 février, 19h (heure de Paris): Julien delli Fiori revient animer Jazz à FIP sur FIP et invite Airelle Besson, trompettiste acclamée sur ce blog, qui jouera en direct avec ses musiciens. Cf vidéo sous cet article avec, pour commencer, un morceau de saison, en février 2021, " Neige ". 

Samedi  6 février, 19h (heure de Paris), en direct sur le Net depuis le Studio de l'Ermitage à Paris, Eric Seva en trio. Concert diffusé en direct sur France Musique dans le Jazz Club d'Yvan Amar.

Dimanche 7 février . Concert en duo et en direct sur Internet de deux pianistes maintes fois célébrés sur ce blog. L'élève Dan Tepfer et le Maître Fred Hersch. Cf extrait audio au dessus de cet article. Droit d'entrée: 5$ US minimum. Pas de maximum. 10h à Hawaï et Papeete, 12h à Los Angeles, 15h à New York, 16 h à Fort de France et Pointe à Pitre, 17h à Saint Pierre et Miquelon, Cayenne et Brasilia, 20h à Londres et Lisbonne, 21h à Paris et Dakar, 22h à Vilnius & Beyrouth, 23h à Moroni & Mamoudzou, 0h à Saint Denis de la Réunion et Port Louis.

SAMEDI 20 FEVRIER - 19h  (heure de Paris) - Diffusion à 19h sur  France Musique du concert d'Olivier Ker Ourio dans le Jazz Club d'Yvan Amar

Studio 104/ Maison de la Radio

Concert Jazz - Géraldine Laurent Quartet / Olivier Ker Ourio Quintet
 
GÉRALDINE LAURENT QUARTET « COOKING »
GÉRALDINE LAURENT saxophone
PAUL LAY piano
YONI ZELNIK contrebasse
DONALD KONTOMANOU batterie

OLIVIER KER OURIO QUINTET « SINGULAR INSULARITY »
OLIVIER KER OURIO harmonicas, compositions
GRÉGORY PRIVAT piano, Fender Rhodes
GINO CHANTOISEAU basse
ARNAUD DOLMEN batterie
INOR SOTOLONGO percussions
 
Dimanche 21 février 2021, depuis New York, USA, Dan Tepfer jouera en direct et en piano solo ses Variations sur les Variations Goldberg de Jean Sébastien Bach, une création saluée tant par ce blog que par le New York Times. Droit d'entrée: 5$US minimum (pas de maximum). Rendez-vous  à 10h à Hawaï et Papeete, 12h à Los Angeles, 15h à New York, 16 h à Fort de France et Pointe à Pitre, 17h à Saint Pierre et Miquelon, Cayenne et Brasilia, 20h à Londres et Lisbonne, 21h à Paris et Cotonou, 22h à Vilnius & Beyrouth, 23h à Antananarivo & Mamoudzou, 0h à Saint Denis de la Réunion et Port Louis.
 

Le Triton vous propose 200 concerts à voir et écouter en vidéo à la demande. 2€/concert. Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs,  si c'est gratuit, c'est vous le produit!

La photographie de Jerôme Sabbagh est l'oeuvre de l'Immortel Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Partager cet article
Repost0

Inscrivez vous au Versailles live, le tremplin des jeunes talents

Publié le par Guillaume Lagrée

RECLAME

 

 

Le tremplin des jeunes talents Versailles Live (anciennement Les Vendredis du Rock ) ouvre pour ses 10 ans sa sélection à tous les univers musicaux.

Organisé par la Ville de Versailles, Versailles Live est un tremplin musical destiné à promouvoir des groupes de musiques actuelles en voie de professionnalisation.

C’est Gratuit ! Le concours révèle et propulse de jeunes talents et futurs grands noms d’une nouvelle vague de la « Versailles Touch « !

 

" En cette période difficile, il est indispensable d’aider les jeunes et de continuer par tous les moyens de les impliquer dans les initiatives organisées par la Ville de Versailles. Versailles Live s’y prête à merveille et s’adaptera pour faire vivre cet événement face aux restrictions sanitaires." François de Mazières, maire de Versailles, président de Versailles Grand Parc

Le tremplin Versailles Live, comment ça marche ?

Parmi toutes les inscriptions reçues, 12 groupes seront sélectionnés, lors d’une session d’écoute, par un jury composé de professionnels. Ces groupes s’affronteront sur scène lors de 4 concerts. Les votes se font à la fin de chaque concert par le public et le jury.

La finale réunira le 10 septembre les 4 groupes aux prestations les plus abouties autour d’une soirée exceptionnelle avec un warm up et de nombreuses animations !

Conditions de participation

Le tremplin Versailles Live est ouvert à tous les styles musicaux et s'adresse à des groupes originaires de toute la France. L'inscription et la participation sont gratuites.

Pour candidater, il faut : 

1. Etre auteur, compositeur et interprète de ses chansons (les reprises ne sont pas exclues mais ne doivent pas être majoritaires dans les setlists)
2. Le jury doit pouvoir écouter au moins trois de vos titres (via plaquette /CD ou lien Soundcloud / Deezer / Youtube...)
3. Avoir une réelle motivation pour la scène
4. Avoir moins de 35 ans

Date limite de candidature : Mardi 16 février 2021
Les inscriptions se font uniquement en ligne, sur le site 
jversailles.fr 

Le jury, constitué de membres de l'équipe organisatrice et de professionnels de la musique dont le label Opus Records et Believe/TuneCore, se réunira afin de choisir les musiciens qui intégreront la programmation 2021. 

Récompenses du tremplin 

Pour le lauréat : 

  • Un an de distribution gratuite et illimitée sur les plateformes de streaming, offert par TuneCore
  • Un coup de boost médiatique : Le portrait de son groupe sur les sites de la Ville, sur les réseaux sociaux et dans le magazine de la Ville de Versailles (édité à 51 000 exemplaires)
  • Clôturer la Fête de la Musique sur la scène Place du Marché
  • La captation, filmée et montée en live, de son concert lors de la Fête de la Musique

Pour les 3 autres finalistes, distribution gratuite d'un single ou d'un album sur les plateformes de streaming, offert par TuneCore

TuneCore distribue la musique des artistes sur + de 150 plateformes dans le monde et reverse 100% des royalties aux artistes

Versailles Live

 

Après avoir accueilli sur scène plus de 110 groupes et fait briller des milliers de personnes, le tremplin se réinvente 

Il prolonge l’ancrage que la Ville de Versailles entretient avec cette nouvelle génération de musiciens qui fait preuve d’un large éclectisme dans les influences qu’’elle revendique. C’est dans cette volonté de promouvoir le « Versailles Touch » et son inspiration musicale que le tremplin ouvre sa sélection à tous les univers musicaux.

 

Partager cet article
Repost0

" Last Night When We Were Young " Sandro Zerafa

Publié le par Guillaume Lagrée

" Last Night When We Were Young "

Sandro Zerafa

Paris Jazz Undeground

. Sorti le 22 janvier 2021.

Concert de sortie prévu en France, à Paris, au Sunside jeudi 18 février 2021 (SGDG)

 

Sandro Zerafa: guitare électrique

En duo avec Vincent Bourgeix: piano (1, 5, 6, 10 & 11)

En trio avec Yoni Zelnik: contrebasse & Antoine Paganotti: batterie (3, 4, 7, 8 & 9).

Lectrices Cool, lecteurs Jazz, le nouvel album de Sandro Zerafa, " Last Night When We Were Young ", devrait vous réjouir corps et âme. 

Né à Malte en 1975, Sandro Zerafa vit à Paris depuis l'an 2000. Le précédent millénaire sur une île en Méditerranée, le second en Ile de France,  sur quelle île passera t-il le 3e? En tout cas, avec cet album, il opère un retour en arrière à une époque où ni lui ni moi n'étions nés, il y a 60 ans dirais je. 

Si vous connaissez Barney Kessel, Jim Hall, Jimmy Gourley, Herb Ellis, Sacha Distel, Wes Montgomery, René Thomas, vous reconnaitrez leurs influences, lectrices Cool, lecteurs Jazz.  Si vous ne les connaissez pas, écoutez les et vous n'en apprécierez que mieux la relecture effectuée par Sandro Zerafa.

En effet, il ne joue ici, en duo ou en trio, que des standards des années 50-60. Ni Free, ni Hard là dedans. Nous sommes dans l'ambiance Cool Jazz, lectrices Cool, lecteurs Jazz.

La rythmique Yoni Zelnik & Antoine Paganotti a déjà accompagné un autre guitariste, le Français Maxime Fougères, sur deux albums célébrés sur ce blog " Guitar Reflections volume 1 " (2012) et " Guitar Reflections volume 2 " (2017). Elle est toujours aussi solide et efficace, présente de manière à laisser toute la place au leader. A titre personnel, je recommande " Young at Heart " (4) et " Love is a many splendored thing " (7).

Le duo avec Vincent Bourgeix n'atteint certes pas les sommets du duo Bill Evans & Jim Hall, " Undercurrent " (1962)  mais ceux-ci sont inaccessibles par essence. J'apprécie particulièrement " Last night when we were young " (2), le titre album.

Bref, lectrices Cool, lecteurs Jazz, l'album " Last Night When We Wre Young " du guitariste Sandro Zerafa est à savourer au chaud et au calme en attendant de pouvoir, dans des jours meilleurs, profiter de ce duo et de ce trio en concert.

Partager cet article
Repost0

" Monks of nothingness " Olivier Laisney &Yantras

Publié le par Guillaume Lagrée

Magic Malik par Juan Carlos HERNANDEZ

Magic Malik par Juan Carlos HERNANDEZ

" Monks of nothingness "

Oliver Laisney & Yantras

Onze heures Onze. Sorti le 8 janvier 2021

Concert de sortie à Paris, France, au 360 Factory, jeudi 27 mai 2021

Olivier Laisney: trompette, compositions

Damien Varraillon: contrebasse

Franck Vaillant: batterie

Romain Clerc-Renaud: claviers

Magic Malik: flûte

Mike Ladd: rap, paroles

 

Lectrices Electro, lecteurs Jazz, je découvre Olivier Laisney avec cet album. Je pense qu'il vous réunira, corps et âmes, tout en respectant les normes de distanciation physique en vigueur par temps de pandémie, évidemment.

Olivier Laisney est passionné d'Olivier Messiaen (1908-1992). La seule chose que je sais d'Olivier Messiaen est qu'il détestait le Jazz dont la pulsation rythmique, le beat, lui paraissait un carcan. Si, j'en sais une deuxième. Il adorait les chants d'oiseaux et n'a cessé de vouloir les reproduire dans sa musique. 

Pour les chants d'oiseaux, Magic Malik y pourvoit avec sa flûte traversière. Malik Mezzadri n'usurpe pas son nom de scène sur cet album. Son envol final sur le dernier titre de l'album " Le pendu " (9) achèvera de vous en convaincre, lectrices Electro, lecteurs Jazz. 

Quant au beat, il est bien assuré par Damien Varraillon et Franck Vaillant mais en souplesse. Le choix de la contrebasse, au lieu d'une guitare basse électrique, maintient la souplesse et la légèreté propres au Jazz. A apprécier en solo sur " Secret swordplay instruction " (7). Cf extrait audio au dessus de cet article.

Je ne comprends rien à ce que raconte Mike Ladd mais il le raconte bien, avec sa voix chaude, souple, parfaitement en rythme avec la musique. A savourer sur " Spiral Down " (1) & " Sonnet " (5).

Romain Clerc-Renaud sait installer l'ambiance avec ses claviers. Cf." Secret swordplay instruction " (7). Extrait audio au dessus de cet article. 

Olivier Laisney a certainement beaucoup écouté Miles Davis & Donald Byrd mais il sait tracer sa voix. Dès le départ avec " Spiral Down " (1) où Franck Vaillant fait merveille en barman de sons. " Le batteur est un barman de sons " (Jean Cocteau). 

Bref, lectrices Electro, lecteurs Jazz, avant de retrouver Olivier Laisney et ses Yantras sur scène dans un monde préservé de la Covid, vous pouvez, en toute légalité, consommer sans modération son album " Monks of nothingness ". 

La photographie de Magic Malik est l'oeuvre de l'Exceptionnel Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Partager cet article
Repost0

" Dexter Gordon. Sophisticated Giant ". Maxine Gordon

Publié le par Guillaume Lagrée

" Dexter Gordon. Sophisticated Giant "

Maxine Gordon

Editions Lenkalente. Nantes, 2020. 329p. 20€

Traduit de l'anglais par Philippe Carrard

 

Prix du livre de Jazz 2020 de l'Académie du Jazz.

 

Lectrices Be, lecteurs Bop, je vous ai déjà chanté les louanges de Dexter Gordon (1923-1990) " Montmartre 1964 ", un album enregistré en concert au Montmartre Jazz Hus de Copenhague, Danemark, club toujours en activité en 2021, enfin quand la Covid 19 le permettra.

Dexter Gordon fait le lien entre la période classique du saxophone ténor (Coleman Hawkins, Lester Young) et la période moderne ( John Coltrane, Sonny Rollins). Lui même considérait Joe Henderson et Wayne Shorter comme ses enfants. 

Maxine Gordon, sa veuve, a raconté la vie de son mari dans " Sophisticated Giant . Dexter Gordon " ( University of California Press, Oakland, 2018). Grâce à l'éditeur nantais Lenka Lente, la version française de ce livre est désormais disponible.

Pour vous, lectrices Be, lecteurs Bop, cette biographie est une mine d'or à ciel ouvert. Outre l'aspect artistique (l'oeuvre enregistrée de Dexter Gordon), ce livre raconte la vie de Dexter Gordon et nous fait comprendre ce que cela signifiait être un homme noir, artiste, créateur aux Etats Unis d'Amérique au XX° siècle. " Nous pouvons toujours abattre les murs de briques qu'ils construisent devant nous. Nous en avons les moyens " (Art Blakey). C'est ainsi que pensaient et agissaient Dexter Gordon et ses amis, les " cats ", Miles Davis, Dizzy Gillespie, Sonny Rollins, Johnny Griffin... Félicitations au traducteur, Philippe Carrard, pour avoir su restituer en français, le jive des cats, l'argot des musiciens de Jazz. 

Dexter Gordon est né à Los Angeles, Californie, en 1923. " Soy Califa ", une de ses plus fameuses compositions ne signifie pas " Je suis le Calife " comme a pu le croire naïvement le non hispanisant que je suis mais " Je suis de Californie " en spanglish de Los Angeles. Cf extrait audio ci-dessus.

Dexter Gordon, comme Miles Davis, était un fils de bourgeois. Son père était le 2e médecin noir de Los Angeles avec, pour patients, lorsqu'ils passaient en ville, Louis Armstrong et Duke Ellington. Ses ancêtres étaient d'origine diverse. Un arrière grand-père normand d'où lui venaient probablement ses beaux yeux bleus. Une grand-mère malgache d'où certains traits du visage caractéristiques selon les Malgaches. Un grand-père officier des Buffalo Soldiers, les premiers régiments noirs de l'US Army durant la Guerre de Sécession, ceux qui inspirèrent une chanson à Bob Marley, " Buffalo Soldier ".  A 15 ans Dexter Gordon était orphelin de père, à 17 ans, musicien professionnel et à 21 ans, toxicomane.

C'est là que les problèmes commencèrent. Noir, musicien de Jazz et toxicomane, tout pour attirer les ennuis aux Etats Unis d'Amérique dans les années 1940. De plus,  " Long Tall " Dexter était difficile à cacher. Il mesurait 6 pieds 4 pouces soit 1m95, était beau comme un Dieu, photogénique et il était toujours sapé à mort. Quand Miles Davis a quitté Saint Louis pour New York en 1944, Dexter lui a expliqué qu'il n'était pas sortable tant ses vêtements étaient ringards. " Miles, tu joues avec Charlie Parker, le groupe le plus hip au monde. Tu ne peux être pas habillé comme ça ".  Miles a changé de style vestimentaire et Dexter a accepté de nouveau de marcher dans la rue avec lui. " Dexter, c'était quelqu'un " (Miles Davis). 

Oui, Dexter, c'était quelqu'un. Voici comment son cadet Sonny Rollins (1930) le définissait dans un entretien avec Maxine Gordon en 2010. " Qu'est ce qu'on peut dire de Dexter? Qu'il a constitué une sorte de pont entre Charlie Parker à l'alto et ce qui devenait possible au ténor. Bien sûr, son jeu était un condensé de tout ce qui avait précédé. Mais il était aussi ce pont, d'où le fait que les musiciens qui, à l'époque, découvraient le bebop aimaient tous Dexter. Non, il ne faisait pas du Charlie Parker au ténor; il faisait du Dexter Gordon. Mais la musique qu'il jouait avait les mêmes qualités que celle de Parker ". 

En 1940, Dexter joue dans  l'orchestre de Lionel Hampton. En 1944, dans celui de Louis Armstrong. Chez Louis, il ne reste que 6 mois. Louis Armstrong est le Roi du Jazz à jamais mais, en 1944, le créateur se repose sur ses lauriers et n'innove plus. Dexter est jeune et va traverser les Etats Unis d'Ouest en Est pour jouer Be Bop avec Charlie Parker & Dizzy Gillespie. Il appelait Dizzy Gillespie " l'Albert Einstein du Jazz " tant il avait de respect pour sa science de la musique. Encore dans les années 1980, Dizzy expliquait à Dexter qu'il ne jouait pas " Round about midnight " correctement mais comme Miles Davis le jouait. " C'est moi qui ait écrit l'introduction et la conclusion de ce thème " lui dit Dizzy qui lui expliqua le thème en coulisses d'un concert. " Dizzy, pourquoi ne me l'as tu pas dit plus tôt? " demanda Dexter. " J'attendais l'occasion de te rencontrer, Dexter " répondit Dizzy. 

La vie de Dexter Gordon fut une quête permanente d'amélioration de son art et de son sort mais freinée par ses mauvais penchants. Devenue une énorme star en 1948 grâce  à son duo avec Wardell Gray (sax ténor), " The Chase ", Dexter n'en profite pas. D'abord, un contrat léonin lui fait toucher une somme ridicule en droits d'auteur. Ensuite, sa toxicomanie lui fait passer l'essentiel des années 1950 en prison. " Aux Etats Unis, les prisons sont de plus en plus grandes et de plus en plus remplies. Je ne vois pas en quoi cela résout le problème de la drogue " (Dexter Gordon). Dexter Gordon ne voulait pas parler des années 1950. Maxine Gordon a dû fouiller les archives et interroger les survivants pour reconstituer cette période de la vie de Dexter Gordon.

 

En 1962, Dexter est libre. Il répond à l'appel du Ronnie's Scott Club à Londres (club toujours en activité, hors Covid), prend un passeport et décolle pour l'Europe. Il y vivra jusqu'en 1976, faisant de Copenhague au Danemark sa ville (il existe une rue Dexter Gordon à Copenhague croisant la rue Ben Webster, autre géant du sax ténor qui y vécut longtemps aussi et y est enterré) et du Montmartre Jazz Hus, club toujours en activité hors Covid, sa maison. Il abandonne femme et enfants à Los Angeles, Californie et se recrée une famille, un cadre de vie où il échappe au racisme, à la pression des dealers de New York comme de Los Angeles et est respecté comme homme et comme musicien. Dexter devient un vrai Danois, apprenant la langue et circulant à bicyclette. Il se fait des amis dont la famille Ulrich. Il est le parrain de leur fils Lars Ulrich, batteur fondateur de Metallica, groupe de hard rock mondialement célèbre.  Il est sous contrat avec Blue Note Records et enregistre d'excellents albums indispensables dans votre discothèque , lectrices Be, lecteurs Bop: " Go ", " A swingin affair ", " Our man in Paris " ...

En 1976, Dexter Gordon a envie de rentrer au pays natal, aux Etats Unis d'Amérique. Malcom X et Martin Luther King sont mort assassinés, la guerre du Vietnam est finie, Jimmy Carter est président. Bref, l'ambiance est plus calme. Au Danemark, Dexter restait un citoyen américain conscient de ses droits, manifestant devant l'ambassade américaine, rencontrant ls Black Panthers de passage, adhérent à vie de la National Association for the Advancement of Coloured People.

C'est là qu'entre en jeu Maxine Gordon, attachée de presse basé à New York qui nous explique comment, avant Internet et les téléphones portables, elle décroche des engagements à travers tous les Etats Unis d'Amérique pour un musicien, Dexter Gordon, qui vit en Europe depuis 1962 même s'il est revenu de ci de là jouer quelques concerts. Elle convainc Max Gordon (pas un parent de Dexter), le fondateur et patron du Village Vanguard (club toujours en activité en 2021, dans le contexte Covid, toujours) d'engager Dexter et de l'enregistrer. Cela donne " Homecoming . Live at the Village Vanguard " qui fait un triomphe. Dans le groupe figure le trompettiste Woody Shaw, alors époux de Maxine. Leur fils  Woody Louis Armstrong Shaw III (un fils de trompettiste de Jazz!) est né en 1978. Dexter revient dans le bain et est invité à jouer à la Maison Blanche en 1978 avec d'autres Géants du Jazz comme Dizzy Gillespie. C'est la consécration. 

Petit à petit, le rôle de Maxine changera, restant agent mais devenant aussi la compagne et l'épouse de Dexter, jusqu'à la mort de Dexter en 1990. 

Dans les années 1980, nouvel événement avec un appel de Paris. Bertrand Tavernier, cinéaste français, veut tourner un film sur le Jazz à Paris dans les années 1950 en s'inspirant de deux personnages, le pianiste Bud Powell (1924-1966), pilier du Blue Note de 1959 à 1964 en même temps que Martial Solal (le défunt club parisien Blue Note n'a rien à voir avec la maison de disques américaine) et le saxophoniste ténor Lester Young (1909-195).

Dexter Gordon crée le personnage de Dale Turner, joue sous la direction d'Herbie Hancock, directeur musical du film " Autour de minuit ", explique à Bertrand Tavernier comment son personnage doit bouger, parler, agir pour être crédible en musicien de Jazz noir américain à Paris dans les années 1950. Le film est une réussite. Herbie Hancock gagne l'Oscar de la meilleure musique de film. Dexter Gordon est nominé pour l'Oscar du meilleur acteur, le 5e homme noir dans ce cas, pour son premier rôle à 63 ans. Paul Newman obtint l'Oscar du meilleur acteur en 1987 mais Dexter reçut une lettre de Marlon Brando qui disait notamment ceci: " Pour la première fois depuis 15 ans, grâce à vous, j'ai appris quelque chose du métier d'acteur ". François Cluzet joue le rôle de Francis Paudras, le fan français de Bud Powell. Dexter Gordon lui prédit une brillante carrière d'acteur. Il ne s'était pas trompé.

Bref, dans les années 1980, Dexter Gordon, après 40 ans de carrière, signe chez Columbia Records, la marque de Miles Davis, est reçu comme un Roi (villa privée partagée avec Stan Getz au bord du Lac Léman pour le Montreux Jazz Festival), tourne au cinéma, est bien payé, n'a plus d'addiction, mène une vie saine, est couvert d'amour et d'amitié. Enfin, la belle vie après plus de 40 ans de carrière entrecoupée de diverses galères, plus ou moins de son fait. 

Dexter est usé par l'âge et une vie agitée. Il meurt en 1990 laissant un immense héritage musical sur lequel veille amoureusement sa veuve Maxine Gordon auteur de cette biographie fouillée et passionnante qui fait revivre une vie et une époque. 

 

Un livre à lire au calme en écoutant attentivement Dexter Gordon, lectrices Be, lecteurs Bop. Par exemple en concert chez lui au Montmartre Jazz Hus de Copenhague en 1971, l'année de ma naissance ainsi que de mon fidèle associé photographe Juan Carlos Hernandez. Dexter Gordon enveloppe son public dans une bulle de chaleur sortie de son saxophone ténor. Cf vidéo ci-dessous.

 

Partager cet article
Repost0

Adieu à 2020 en dansant avec Couleurs Jazz Radio du 31 décembre au 1er janvier

Publié le par Guillaume Lagrée

Adieu à 2020 en dansant avec Couleurs Jazz Radio du 31 décembre au 1er janvier

Lectrices Swing, lecteurs Hot, vous savez pouvoir me retrouver sur Couleurs Jazz Radio le lundi à 22h et le vendredi à 12h (heure de Paris) pour mon émission Le Jars jase Jazz

Exceptionnellement, l'émission ne sera pas diffusée vendredi 1er janvier 2021.

A la place, pour dire adieu à l'an deux mille vingt et saluer l'année deux mille vingt et un, Couleurs Jazz Radio vous propose 36h de musique pour danser, guincher, gambiller, rigodonner,  valser, beboper, tanguer, merenguer du jeudi 31 décembre 2020 à 7h au vendredi 1er janvier 2021 à 14h (heure de Paris). Emission audible dans le monde entier en même temps. 

Aux manettes, MC Gaby Sanchez (Bogota, Colombia), très favorablement connue de nos services pour son émission Ladies First consacrée aux Dames du Jazz (paroles et musiques) sur Couleurs Jazz Radio , le mardi et le jeudi à 12h (heure de Paris). 

Comme de nombreux pays dans le monde restent confinés en raison de la pandémie de Covid 19, restez en bonne compagnie et dansez avec Couleurs Jazz Radio, y compris masqués et en respectant les normes de distance physique si vous le voulez, lectrices Swing, lecteurs Hot.

Même si vous êtes en forme olympique, lectrices Swing, lecteurs Hot, je vous déconseille vivement de reproduire le numéro ci-dessous des Nicholas Brothers (Harold & Fayard Nicholas), dansant dans l'orchestre de Cab Calloway. Vous risqueriez de finir à l'hôpital. L'année 2020 fut déjà assez difficile comme ça. Ne la terminez pas en morceaux.

" Le plus grand numéro de danse jamais porté à l'écran " disait Fred Astaire du numéro final de " Stormy Weather " ci-dessous. Il faut dire que lorsqu'ils dansaient avec Fred Astaire, les Nicholas Brothers ralentissaient pour qu'il puisse suivre. Selon Gregory Hines (1946-2003), pour refaire ce numéro aujourd'hui, il faudrait des images de synthèse.

Partager cet article
Repost0

Albums de l'année 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Dave Liebman par Juan Carlos HERNANDEZ

Dave Liebman par Juan Carlos HERNANDEZ

Meilleurs voeux pour l'année 2021. Que les Dieux et les Muses vous protègent!

Lectrices conservatrices, lecteurs collectionneurs, à quelques jours de la fin de l'année, je vous propose une sélection inique et arbitraire d'albums de Jazz parus en 2020 qui, je le parie, passeront l'épreuve du temps.

Tous ces albums ont fait l'objet de chroniques louangeuses sur ce blog.

Le meilleur du Jazz en 2020 selon moi est le suivant.

Jazz instrumental

" Kong " du groupe suédois Oddjob pour l'originalité de la musique, de l'instrumentation et les bonnes vibrations que dégage cet album. Cf l'extrait audio au dessus de cet article. Tout simplement " Bon ". 

" Masters in Paris " du duo Martial Solal & Dave Liebman parce que le titre de leur album ne relève pas de la prétention mais du constat. Quand des Maîtres de cette dimension nous parlent, il convient de les écouter attentivement. J'ai eu le plaisir d'assister à  ce concert en 2016. Je suis heureux d'y replonger à volonté grâce à cette édition phonographique. Quant à ceux qui ne sont pas capables d'écouter cette musique, je les plains. Cf photographies dans cet article. Pour ceux qui ont déjà été invités dans mon domicile adoré, ces photographies ornent un mur de mon salon.

" Chance " d'Henri Texier car Henri considère qu'il a la chance de pouvoir jouer cette musique avec ces musiciens et que j'ai la chance de l'écouter, y compris sur scène pour de vrai en concert au Triton le vendredi 16 octobre 2020, juste avant l'entrée en vigueur du couvre-feu, mesure unique en temps de paix. Dans le groupe d'Henri Texier figure son fils Sébastien avec qui il joue depuis sa naissance. Tant de beauté et d'énergie, quelle chance pour eux et pour nous!

" Nuages " de Mauro Gargano car c'est une musique qui porte au rêve et à la méditation, apporte de la lumière, de l'espace et de l'air pur. En temps de confinement physique, c'est un excellent remède pour aérer les cerveaux.

" Montmartre 1964 " de Dexter Gordon (1923 - 1990) car, si ces musiciens sont morts et enterrés, sauf le batteur Alex Riel (1940), leur musique est bien vivante dans cet enregistrement en concert au Café Montmartre à Copenhague, Danemark, en juillet 1964. " La plupart des saxophonistes bavardent. Sidney Bechet, lui, vous parle " ( Jean Cocteau). Long Tall Dexter jouait dans cette deuxième catégorie, celle des hors concours. 

Jazz vocal

" Uncertain weather " de Lou Tavano , chanteuse et compositrice française, car tant le titre de l'album que la musique qu'il contient correspondent parfaitement à cette année 2020 troublée par une pandémie mondiale. Lou Tavano écrit et chante en anglais et en français.

Cecilia Engelbrecht Heick, chanteuse et compositrice danoise, n'a jamais chanté en France. Cecilia Engelbrecht Heicke écrit et chante en anglais et en danois. Dans les deux langues, elle vous gratte l'âme. Elle n'a pas sorti de nouvel album en 2020 mais c'est ma belle découverte de cette année grâce à une amie commune, Française, Madame M-H, que je remercie encore.

" Let the world be a question " de Monika Lidke, chanteuse et compositrice polonaise. Monika Lidke écrit et chante en anglais et en polonais. Cool comme une Américaine, mélodieuse comme une Anglaise, sensuelle comme une Polonaise, telle est Monika Lidke. 

Initiation au Jazz

Pour que le Jazz demeure une musique vivante, il faut en donner le goût à la génération montante. Deux albums y ont veillé efficacement en 2020.

" Jazzoo " du groupe suédois Oddjob.  Ces Suédois ont éclairé cette année 2020 à la météo incertaine. Leurs comptines animales et instrumentales vous collent le virus du Jazz sans rémission de la naissance à la mort. A consommer sans modération. Abus recommandé pour la santé. Cf vidéo sous cet article pour l'histoire de l'hippopotame prêt à tout pour plonger dans une mare d'eau fraiche pendant la canicule. Avec le chant de la baleine en final. Pour avoir vu et écouté Oddjob jouer Jazzoo en concert à Paris en 2018, je peux affirmer que cette musique captive toutes les générations, des cheveux blonds aux cheveux blancs.

" Blue Giant " , le manga Jazz en 10 volumes de Shinichi Ishizuka. A recommander dès l'âge de 12 ans. Parce que le Jazz est une épreuve initiatique qui nécessite de l'effort, de la persévérance, de la volonté et pas seulement du talent. Le Jazz est un art martial. C'est ainsi que Shinichi Ishizuka nous le fait ressentir.

 

Les photographies de Dave Liebman & Martial Solal sont l'oeuvre du Vertueux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de ces oeuvres sans autorisation de leur auteur constituent une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article
Repost0

Sélection de concerts de Jazz pour janvier 2021

Publié le par Guillaume Lagrée

Bill Setwart par Juan Carlos HERNANDEZ

Bill Setwart par Juan Carlos HERNANDEZ

 

Lectrices pressées, lecteurs impatients, en France, en janvier 2021, vous n'aurez pas le droit d'aller de nouveau écouter du Jazz en concert dans une vraie salle avec des vrais musiciens, un vrai public, un vrai patron & de vrais employés. Il est encore trop tôt pour chanter " The masquerade is over " avec la Sublime Carmen Mac Rae (1922-1994)

Puisque vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio.  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio au centre de l'écran et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de la France sur le Jazz et lycée de Versailles  sous le titre générique Détours de France 3 ans d' émissions différentes sur ce thème à partir de décembre 2020. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). Pas de podcast. En janvier 2021, deuxième épisode avec 8  diffusions: lundi 4 , 11, 18 & 25 janvier à 22h; vendredi 8, 15, 22 & 29 janvier à 12h . L'émission est consacrée au Jazz d'hier, commence avec John Coltrane en concert au festival  international de Jazz d'Antibes-Juan-les-Pins, édition 1965 et se termine avec Miles Davis et ses Filles de Kilimandjaro

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme.  

Jérôme Sabbagh, saxophoniste ténor français maintes fois célébré sur ce blog, programme un concert chaque mercredi à 19h30 (heure de New York) au Bar Bayeux à New York. Cf photographie au dessus de cet article. Concert diffusé en direct sur Internet puis en différé pendant 6 jours. Un club de Jazz de New York livré chez vous sans autre frais que la connexion à la Toile. Vos dons sont les bienvenus. Elle est pas belle, la vie?

Mercredi 6 janvier: Mike Moreno Quartet (Jon Cowherd, Matt Penman, Obed Calvaire)

Mercredi 13 janvier: Chet Doxas, David Ambrosio, Billy Hart 
Mercredi 20 janvier : Immanuel Wilkins Group  
Mercredi 27 janvier : George Garzone Trio  

Mardi 5 janvier, 50e anniversaire de la radio FIP. De 19h à 20h30 (heure de Paris), émission spéciale pour les 50 ans de Jazz à FIP avec un concert en direct d'Henri Texier (contrebasse) maintes fois célébré sur ce blog. 

Festival French Quarter du lundi 11 au jeudi 14 janvier. Le meilleur du Jazz français en direct depuis New York, USA. Diffusion en direct sur TSF Jazz à 20h30 (heure de Paris). 

Lundi 11 janvier, 14h30 , New York (20h30 à Paris), Mezzrow: Alex Terrier (saxophone) & Kenny Barron (piano). 

Mardi 12 janvier, 14h30 , New York (20h30 à Paris), Bar Bayeux: Melissa Aldana & Jérome Sabbagh (saxophones), Peter Washington (contrebasse) & Bill Stewart (batterie). Cf photographie au dessus de cet article.

Jeudi 14 janvier, 14h30, New York (20h30 à Paris), Small's Jazz Club: Clovis Nicolas Quintet avec Jeremy Pelt et Jon Boutellier

 

Samedi 16 janvier de 20h à 22h30 (heure de Paris) sur France Musique, soirée concert Classique et Jazz enregistrée mercredi 13 janvier au studio 104 de la Maison de la Radio avec

• Nicholas Angelich (piano)

Richard Galliano (accordéon), déjà célébré sur ce blog.

• Axelle Fanyo (soprano)

• Geneviève Laurenceau (violon) & Tanguy de Williencourt (piano)

• Florent Boffard (piano)

• Romain Didier (chant & piano)

• Vincent Ségal (violoncelle) en trio avec Sébastien Surel (violon) & Tomás Gubitsch (guitare)

• Le Trio Sora : Clémence de Forceville (violon), Angèle Legasa (violoncelle) & Pauline Chenais (piano)

• Le Quatuor Ardeo : Carole Petitdemange, Mi-sa Yang (violons), Yuko Hara (alto) & Joëlle Martinez (violoncelle)

 Les Cris de Paris : Anaël Ben Soussan, Marie Picaut et Michiko Takahashi.

 

 

Jeudi 21 janvier, concert en direct sur Internet depuis New York du duo Dan Tepfer (pianiste maintes fois célébré sur ce blog) & Gilad Hekselman (guitare électrique). Billets en vente à 5$ minimum. Pas de maximum. 10h à Hawaï et Papeete, 12h à Los Angeles, 15h à New York, 16 h à Fort de France et Pointe à Pitre, 17h à Saint Pierre et Miquelon, Cayenne et Brasilia, 20h à Londres et Lisbonne, 21h à Paris et Dakar, 22h à Vilnius & Beyrouth, 23h à Moroni & Mamoudzou, 0h à Saint Denis de la Réunion et Port Louis.

Lundi 25 janvier, concerts en direct sur Internet du duo Leila Olivesi & Stéphane Tsapis (pianos & claviers) en hommage à Thelonious Sphere Monk. 10h à Hawaï et Papeete, 12h à Los Angeles, 15h à New York, 16 h à Fort de France et Pointe à Pitre, 17h à Saint Pierre et Miquelon, Cayenne et Brasilia, 20h à Londres & Lisbonne, 21h à Paris & Dakar, 22h à Vilnius & Beyrouth, 23h à Moroni & Mamoudzou, 0h à Saint Denis de la Réunion & Port Louis.

Le Triton vous propose 200 concerts à voir et écouter en vidéo à la demande. 2€/concert. Lectrices pressées, lecteurs impatients,  si c'est gratuit, c'est vous le produit!

En temps normal, vous auriez pu aller écouter le quartet Quiet Men et leur sublime version d'une vieille chanson française " Chevaliers de la table ronde " sous le titre " Chevaliers ". Cf extrait audio au dessus de cet article.

Vous auriez aussi pu aller écouter Eric Le Lann (trompette) & Jean-Marie Ecay (guitares) reconstituer un duo formé en 2005 autour d'Antonio Carlos Jobim. Cf vidéo sous cet article. 

La photographie de Bill Stewart est l'oeuvre de l'Epatant Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Partager cet article
Repost0

Offrons des instruments de musique aux enfants avec DEMOS

Publié le par Guillaume Lagrée

Munificentes lectrices, généreux  lecteurs, vous pouvez contribuer à offrir des instruments de musique à des enfants issus de familles qui n'ont pas les moyens de leur en acheter avec  DEMOS comme Dispositif d'Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale.

Les hellénistes auront reconnu une allusion subtile au Demos soit le Peuple en grec ancien. 

Ce dispositif est inspiré d'El Sistema inventé au Venezuela pour démocratiser la musique classique et donner aux enfants une éducation complète incluant la musique.

Vos dons à DEMOS sont déductibles de vos impôts si vous êtes contribuables en France, lectrices munificentes, lecteurs généreux. Ils permettent de prêter à un enfant de 7 à 12 ans, pendant 3 ans, un instrument de musique et d'offrir à cet enfant de 3 à 4h de cours de musique par semaine durant ces 3 ans. Au bout de 3 ans, si l'enfant poursuit, il garde son instrument. 

En France, y compris outre-mer (Guadeloupe et La Réunion), DEMOS regroupe 45 orchestre soit plus de 4500 musiciens en devenir. Même pendant le confinement lié à la pandémie de Covid 19, les cours de musique de DEMOS se sont poursuivis.

Depuis 2010, les bénéfices qu’apporte Démos ont pu être constatés, au-delà même du cadre musical :

  • Les déterminismes sociaux peuvent être combattus par une démarche d'éducation artistique appropriée.
  • La pratique musicale en orchestre enrichit le capital culturel de chaque enfant et élargit ses choix possibles de parcours de vie.
  • Participer à un projet collectif de cette ampleur permet aux enfants d’apprendre le « vivre ensemble » et le respect de l’autre.
  • L’apprentissage sur des temps longs a démontré des effets positifs sur les capacités attentionnelles des enfants (concentration et écoute).
  • Faire partie d’un orchestre pendant 3 ans contribue à améliorer la confiance et l’estime de soi

L'objectif est d'atteindre 60 orchestres et 6000 enfants pour 2022. Les dons représentent 1/3 du budget de DEMOS. D'ici le jeudi 14 janvier 2021, l'objectif est d'atteindre 330 000€ pour équiper 11 nouveaux orchestres en instruments. 

Une fois bien formés à la musique classique, ces jeunes musiciens pourront devenir d'excellents Jazzmen comme Jean-Luc Ponty et Michel Legrand, tous deux premiers prix (le premier au violon, le second en harmonie et composition ) du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. 

La vidéo ci-dessous montre un exemple du travail accompli par DEMOS avec un concert de l'orchestre des Yvelines à l'Opéra royal de Versailles, situé dans l'enceinte du château.

Partager cet article
Repost0

" Let the world be a question " Monika Lidke

Publié le par Guillaume Lagrée

" Let the world be a question "

Monika Lidke

2020

Monika Lidke: chant, paroles & musiques

Personnel détaillé dans l'album: guitare, contrebasse, basse, batterie, piano, synthétiseur, vibraphone, trompette, violoncelle

Alle Choir London (5, 6, 8): chorale

 

Lectrices du matin, lecteurs d'hiver, ce blog vous a déjà chanté les louanges du Witold Janiak Trio qui rafraîchit les airs traditionnels polonais en format Jazz, piano, contrebasse & batterie.

Je célèbre désormais ici l'auteur, compositrice et interprète polonaise Monika Lidke. Après avoir vécu à Paris, elle crée désormais à Londres. Sa musique est plus occidentale que celle du Witold Janiak Trio mais elle n'oublie pas sa Pologne natale. 

D'abord parce qu'elle chante parfois en polonais. " Samba, Biodra i Nogi " (6) avec un air au rythme brésilien, " Sluchaniem  Byc " (8), " W Dezscu Pod Parasolem " (12) & " Zimowy Poranek " (13). J'attends l'aide d'une amie polonaise, Mme A,  pour la traduction des paroles. Elles semblent aussi charmantes que celles des chansons en anglais. Elle se permet même un " Tango ' (10) en polonais et ça fonctionne. En revanche, l'hommage  à sa mère est en anglais. " Mother " (11). Cf vidéo sous cet article. 

Ensuite par les thèmes des chansons. Il est vrai qu'il peut neiger en Angleterre mais pas comme en Pologne. Mon amie Mme A est devenue Française notamment parce qu'elle ne supporte plus certaines caractéristiques de la Pologne dont le froid hivernal. C'est ainsi que Monica Lidke nous éveille doucement à la chaleur du foyer alors que tout est blanc et clair comme le cristal dehors. " A Winter morning " (2) m'enchante tout comme je peux faire de beaux rêves en regardant tomber les flocons de " Snowflake's dream " (9). 

La musique et le chant de Dame Monika Lidke sont un subtil mélange de relâchement à l'américaine, " Lazy Detour " (3), de sensualité polonaise " Curious Puzzle " (4) et de mélodie irrésistible à l'anglaise, " Sluchaniem Byc " (8).

Bref, paroles, musique, voix, tout m'enchante dans l'album " Let the world be a question " de Dame Monika Lidke sauf les remix de " Lazy Detour ",(14), " Mother " (15) & " A winter morning " (16) par Happy Cat Jay qui ne sont pas à mon goût mais que vous avez le droit d'apprécier, lectrices du matin, lecteurs d'hiver.

J'ignore ce que cette Polonaise prend au petit déjeuner mais après la pandémie de Covid 19 et le Brexit, un train direct reliera toujours Londres Saint Pancras à Paris Gare du Nord. En espérant qu'il nous amène Monika Lidke sur scène en France. Sa présence nous fera du bien pour un détour paresseux en sa compagnie. Profitez en pleinement, lectrices du matin, lecteurs d'hiver.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>